Boutures : des groseilles roses pour l'été ?

Publié le par Annick Boidron

Boutures de groseillers à fruits roses réalisées il y a deux heures
Boutures de groseillers à fruits roses réalisées il y a deux heures

Il y a dans la jardin des Quatre-moineaux, des groseilliers de toutes sortes: à grappes rouges et blanches, des cassis, des casseilles et des groseilles à maquereaux. Presque tous sont issus de boutures. Je ne connais pas le nom des variétés.

Mais je n'avais pas encore de groseilliers à fruits roses.

Par chance, ma sœur et mon beau-frère en possèdent un alignement de dix(!) pieds. Pourquoi autant d'exemplaires d'une seule variété ? C'est tout simple: quand le pépiniériste leur a demandé "Vous voulez quoi comme groseilliers ? " Ils ont répondu "moitié rouge et moitié rose"!

Sylviane et Christian ont accepté que je prenne autant de boutures que je voulais, merci à eux.

Rien n'est plus facile que de bouturer les groseilliers : on coupe une branche de l'année sous un nœud et on gratte un peu l’écorce dans le bas. On plante le tout en terre et on coupe le bourgeon terminal pour favoriser la ramification. Vieux truc : je frotte la partie de tige mise à nu avec le pouce : il paraît que cela favorise la reprise.

J'ai fait cinq boutures aujourd'hui mais je n'en conserverai qu'une seule que je laisserai dans le potager. Au cours de l'été, je sélectionnerai une branche bien vigoureuse que j'attacherai sur un tuteur puis j'éliminerai les autres pour former une colonne, ce qui prendra moins de place.

J'attends la première dégustation, il parait qu'elles sont délicieuses.

Publié dans Boutures, Fruits, Potager

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article