La rhubarbe de Monique montre le bout du nez

Publié le par Annick Boidron

Je ne suis pas certaine que la rhubarbe ait un nez et cette chose rougeâtre un peu démoniaque qui émerge du sol n'est pas très engageante. C'est une affaire de goût car, moi, elle me réjouit : la rhubarbe de Monique a repris !

Pousse de rhubarbe au jardin des quatre moineaux

Je n'ai jamais réussi ce légume. Pourtant le cimat et le sol de la région lui conviennent bien. Dans la plupart des jardins du voisinage, poussent de grosses touffes opulentes qui m'exaspèrent!

Mais cette fois, j'ai de l'espoir: Monique m'a donné une portion de l'énorme rhubarbe qui prospère dans son jardin depuis des années. Je m'inquiétais quand même: allait-elle reprendre ? Hé bien la réponse est oui, semble-t-il.

Les tartes, confitures et crumbles seront pour la saison prochaine: il faut lui laisser le temps de prendre des forces.

Ce n'est pas cette année-ci non plus que je pourai me servir de la magnifique cloche de forçage achetée à prix d'or l'été passé à Great Dixter. Mais en attendant, je trouve qu'elle donne un petit cachet british au potager et elle sera utile dès le printemps 2017... ou 2018 !

Le jardinage est une école de patience...

Publié dans Légumes, Potager

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article