Boutures de Ghislaine de Féligonde

Publié le par Annick Boidron

C'est le plus beau rosier du jardin : il fleurit généreusement et très joliment pendant tout l'été. Il est aussi très vigoureux et, jusqu'à présent, il n'a encore jamais été malade. Bonus : il n'a pas d'épines,

Ghislaine de féligonde Bouillon mars 2016

Le voici photographié en juin 2015. C'est sa deuxième année au jardin. Il pousse sur le pignon ouest de la maison. Quinze jours plus tard, il était beaucoup plus fleuri. Mais je n'ai pas pris de photo!

J'en ai fait des boutures en septembre. Voici le résultat fin mars 2016 : sur six boutures, cinq ont repris et se décveloppent déjà vigoureusement.

Je pense qu'il est temps de les repiquer dans des pots individuels pour qu'elless puissent se développer à leur aise pendant l'été. Si les plants sont assez forts, je les planterai au jardin à l'automne.

Les racines se sont bien développées mais ne sont pas trop enchevêtrées, ce qui facilité le travail.

Et voilà le travail! Pour le moment je laisse les pots dans la serre car, à l'extérieur, les rosiers n'ont pas encore de feuilles et on annonce encore de faibles gelées la nuit.

Si quelqu'un souhaite des boutures, il suffit de demander. C'est une variété non-protégée, on peut donc en distribuer autour de soi !

Commenter cet article