J'ai coupé les graminées : il était temps !

Publié le par Annick Boidron

Voilà l'état du parterre hier matin. Je n'ai encore coupé aucune graminée. Heureusement, la végétation est en retard. Mais des signes comme la ponte des grenouilles rousses et la montée de sève dans les bouleaux m'indiquent qu'il ne faut pas trainer.

Les touffes sont très grosses : chaque année, j'ai l'intentionde les déplanter au printemps pour les  diviser mais devant l'ampleur du travail et la force nécessaire, je laisse systématiquemnt tomber ! Cette année encore, elles resteront comme cela: il y a bien d'autres choses plus agréables à faire au jardin en cette saison.

Une fois coupées, les tiges sont évacuées...

... puis broyées. J'ai un petit broyeur bas de gamme, pas puissant du tout, mais bien suffisant pour les tiges des graminées et des vivaves. Les branches passent aussi dedans si elles ne sont pas trop grosses. Cependant, je limite son utilisation car il est bruyant et je n'aime pas...

Voilà, les tiges broyées sont déposées sur le potager : retour au sol.

 

 

Publié dans jardin d'agrément

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article