Les plantes sauvages comestibles sortent de terre

Publié le par Annick Boidron

Encore un peu trop tôt pour en manger

Elles commencent à apparaître... et je commence à penser à des quiches, des tourtes et des salades. Les plantes spontanées du jardin sont les premiers "légumes" verts du printemps.

Un peu en "stand-by" pour le moment, elles n'attendent qu'un petit réchauffement de l'atmosphère pour se mettre à pousser. Et quand elles se mettent à pousser, elles ne font pas les choses à moitié. Tant mieux !

L'ortie: la plus savoureuse

L'ortie est délectable. En chips, en quiches, en soupes: j'adore son goût et sa consistance. Pour moi, c'est vraiment le meilleur des légumes.

Le lierre terrestre

Se mange plutôt cru: ses feuilles ciselées ou ses fleurs sont délicieuses sur un toast tartiné de fromage de chèvre

L'égopode, envahissante...

... et c'est très bien! Elle commence seulement à montrer le bout de son nez. Son léger goût d'angélique permet de nombreuses utilisations sucrées ou salées. De la soupe classique à l'apéritif d'un vert étonnant, ses usages son innombrables et délicieux.

La consoude

Je la préfère en purin... pour les tomates. Pour les humains, ses jeunes feuilles sont charnues et croquantes en salade. En beignets salés, elle a son charme. Ce n'est pourtant pas celle que je préfère.

Voici l'aspérule, encore toute minuscule.

En Belgique, et plus particuièrement en Gaume, l'aspérule est très connue car elle permet de fabriquer le maitrank: un apéritif parfumé et original.

L'ail des ours, la plus connue

On peut en faire des sauces, des pestos, des roulades au chèvre pour l'apéritif. Toutes les parties de cette plante sont comestibles: les feuilles, les fleurs, les graines et les bulbes.

Pas seulement un effet de mode

Il ne faut pas penser que la consommation des plantes spontanées est seulement une mode. Elle sont réellement délicieuses. Autre avantage: elles poussent en début de saison, à une période où les légumes du potager n'ont pas encore commencé à produire.

Et ce n'est pas tout: ces plantes indigènes sont parfaitement adaptées à leur milieu et poussent généreusement sans demander d'entretien. Elles n'ont besoin que d'un peu de respect de notre part.

Des recettes

On trouve de nombreuses recettes de plantes indigènes sur le net. Au cours de la saison, je vous ferai part de mes expériences culinaires en la matière. Et vous, connaissez-vous des recettes de plantes sauvages originales ?

Publié dans Plantes sauvages, Légumes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Hanna 02/03/2017 12:00

Simple et délicieux apéritif: le crémant à la pomme et au lierre terrestre (http://cuisinesauvage.org/recipe/vin-blanc-pomme-lierre-terrestre/). J'adore aussi la racine de benoite urbaine dont la saveur rappelle le clou de girofle. En voici une recette avec des champignons (http://cuisinesauvage.org/recipe/espuma-a-la-benoite-sur-carpaccio-de-champignons/). Je pourrai vous en dire plus en juin quand j'aurai terminé ma deuxième session de cuisine des plantes sauvages :-)

Annick Boidron 02/03/2017 12:22

Oulà ! Super site. J'adore leur philosophie. Je me suis inscrite et je sens que je vais y passer des heures ! C'est chez eux que apprends la cuisine des plantes sauvages ? ça doit être super ! Et quelles recettes ! C'est encore un nouvel univers qui s'ouvre à moi... La vie est belle !