Semis de cucurbitacées : le fiasco !

Publié le par Annick Boidron

Autant se débarrasser tout de suite de ce qui fait mal : mes petites cucurbitacées semées avec espoir et amour avant mon départ pour la Sicile, n'ont pas donné les résultats escomptés. Loin de là !

Seule une petite courgette "Zuboda" (Germinance) a survécu. Mais elle est bien seule, entourée d'alvéoles désespérément vides.

Que s'est-il passé ?

Pendant mon absence, j'ai confié mes chères plantes à ma petite famille. Aucun doute, ils se sont acquittés de leur tâche avec application et tout s'est bien passé pour les plantes déjà germées. Je les remercie au passage. Hélas, j'ai oublié de préciser que les semis non-germés devaient être moins arrosés que les plantes en période de croissance. Résultat : les graines ont pourri.

Bien sûr, ce n'est qu'une hypothèse. Il est aussi possible que les graines aient été de mauvaise qualité mais ce serait étonnant étant donné la diversité des variétés semées.

On apprend de ses échecs

... et on recommence ! Cette fois, je vais laisser les semis dans la serre où, en journée, il fait plus chaud que dans la maison. Je les rentrerai quelques jours à l'intérieur pour les protéger des températures quasi-hivernales promises par la météo. Enfin, j'espère que ce ne sera que quelques jours !

J'ai semé les mêmes variétés que la première fois : concombre gherkin, potiron gros jaune de Paris (jardins de Pomone), potimarron vert kabosha (graines de troc), courgettes zuboda (germinance), potiron sweet dumping, melon nutmeg.

Je n'avais plus de graines de concombre marketmore. Je pourrais racheter des graines et c'est sans doute ce que je devrai faire finalement, mais j'ai retrouvé quelques concombres oubliés et quasiment momifiés dans la serre. Ils contenaient de nombreuses petites graines qui semblent en bon état. J'en ai semé quelques-unes, on verra bien.

Graines de concombre marketmore dans un vieux concombre momifié

Je n'ai pas ressemé non plus de melon de Sainte Memie. D'une part parce que c'est un peu tard et ils n'auraient probablement pas le temps de mûrir et d'autre part pour éviter les hybridations avec le melon nutmeg dont je souhaite récolter les graines.

Quant aux courgettes "blanches" je n'avais plus de graines de blanche d'Egypte et les quelques graines de blanche de Virginie qui me restaient semblaient bien sèches et vides. Je les ai semées quand même mais sans grand espoir.

J'en ai profité pour semer mes cyclanthères. J'en parlerai dans l'article suivant.

Publié dans Potager, Légumes, Serre, Semis

Commenter cet article

Annick Boidron 03/10/2016 19:13

J'ai lu ton article sur le semis en bouteilles, je pense que je vais faire comme ça l'année prochaine. Heureusement, j'ai refais un semis de cucurbitacées sous serre un peu après celui-ci qui a bien germé mais pour les semis plus précoces, les bouteilles, c'est une bonne idée

catherine 03/10/2016 19:25

cette année, j'ai eu du mal avec les bouteilles (contrairement aux autres années) et j'ai recommencé certains semis, qui ont ensuite donné de belles plantules, je pense que le temps froid a eu des mauvais effets ce printemps!

catherine 03/10/2016 09:40

j'ai eu plus de succès que toi (je sème en bouteille) mais la suite n'est pas glorieuse, avec la sécheresse et malgré les arrosages, j'ai très peu de courgettes, courges etc.. dommage!
contrairement aux tomates, je commande chaque année de nouvelles graines, peur des hybridations croisées! une année j'ai eu des courges toutes semblables, LOL!:

Sylviane 10/05/2016 13:37

Quel dommage pour vos semis! Tout ce que j'ai semé en godet dans la serre (17 avril) est sorti malgré les jours de neige. courgettes 3 sortes, potiron Etampes, potimarron, concombre, butternut. Je laisse tout dans ma serre (non chauffée) de jour comme de nuit). La chance du débutant?

Annick Boidron 10/05/2016 16:50

Bonjour Sylviane,

hé oui, le jardinage est une école d'humilité. Bon, il n'est pas trop tard et l'année passée, mes courgettes semées en pleine terre ont rattrapé celles qui avaient été semées plus tôt en pots. C'est super que vos cucurbitacées puissent rester dans la serre froide : elles seront, j'imagine, plus endurcies. Merci pour votre message et bon succès pour la suite