Tondre avec modération

Publié le par Annick Boidron

Ah, si on pouvait se passer de tondre ! ça fait du bruit, ça sent mauvais et je préfère ne pas penser à toutes les petites bestioles qui se font mettre en pièces au passage destructeur de la lame.

Chaque année, nous tondons un peu moins mais, à moins de considérer le jardin comme un lieu sacré où personne ne peut entrer, il faut bien aménager quelques allées ne serait-ce que pour s'y promener.

En fin de compte, esthétiquement, c'est plutôt joli. Ou alors peut-être prenons-nous l'habitude d'apprécier un jardin moins entretenu, plus naturel et spontané. Quelques exemples en photos :

Une promenade à l'ombre de la haie

Il n'y a pas que l'herbe qui pousse : les fleurs spontanées sont chaque année un peu plus nombreuses. Ce n'est pas la prairie fleurie classique avec bleuets et coquelicots que l'on voit dans les magazines, mais c'est quand même une prairie fleurie !

Un petit chemin qui conduit à mare : ici, il faut être très prudent car les grenouilles sont nombreuses à chasser dans l'herbe haute !

Voici la seule zone de terrain plat du jardin. Autrefois, c'était un "terrain de foot". Cette année, nous avons fait l'essai de laisser le centre pousser à sa guise. J'aime bien l'effet mais j'y verrais bien quelques fleurs. Au printemps, quelques bulbes d'allure spontanée y poussent et j'aime bien.

Selon les besoins, nous fauchons une ou deux fois par an pour éviter que la prairie ne se transforme en forêt.

Commenter cet article