Comment je plante les poireaux

Publié le par Annick Boidron

J'ai quand même fini par obtenir des poireaux de taille raisonnable ("un crayon", comme on dit). Il aura fallu pour cela attendre...cinq mois ! Méthode à revoir.

poireaux à repiquer

Pour les planter dans le potager, j'ai une technique un peu différente de celle qui est préconisée généralement : je ne coupe ni les racines, ni les feuilles. C'est un regardant "gardeners' world" que j'ai vu le présentateur procéder ainsi. En 2015, le résultat a été bluffant. On va voir ce que ça donne cette année.

J'écarte un peu la terre avec mon transplantoir :

plantation poireau

Puis je glisse le petit poireau dans le trou. Il faut bien vérifier que les racines ne "remontent" pas.

plantation poireau

Puis un petit coup de transplantoir pour reboucher : rapide et efficace !

poireau aux pieds dun cyclanthère

Je dissémine les poireaux un peu partout dans le potager : entre les plantes couvrantes ou de petite taille (ocas, laitues,...) ou, comme ici, aux pieds des cyclanthères et des capucines tubéreuses qui grimpent sur des tuteurs et occupent peu de place au sol. Ces plantes ombragent le sol et conservent l'humidité aux pieds des poireaux, que je ne butte pas. En procédant ainsi je me facilite la tâche et j'ai encore pu trouver la place pour une cinquantaine de poireaux dans mon tout petit potager.

Publié dans Potager, Légumes

Commenter cet article