L'histoire de la clématite ressuscitée

Publié le par Annick Boidron

Je l'avais plantée il y a vingt ans, sur un affreux poteau électrique qui m'énervait... et qui m'énerve toujours, d'ailleurs.

Une clématite montana banale, achetée à la "fête de printemps" de l'école de mes enfants : ils étaient encore en primaire.

Elle s'est mise à se développer rapidement et petit-à-petit, le poteau s'est recouvert. Au printemps, l'effet était plutôt joli.

Une chute malencontreuse de disque dur m'a privée de (presque) toutes les photos du jardin prises avant 2014. Mais heureusement, en 2009, la Google Street View Car a eu la bonne idée de passer dans ma rue... lors de la floraison de ladite clématite.

Photo de clématite montana prise sur google street view

Sur cette photo, notre clématite vit ses derniers instants : quelques jours plus tard, les hommes de Suez (électricité) sont arrivés et, sans même nous avertir, ils ont coupé la malheureuse au pied !

Nous pensions que la pauvre ne s'en était pas remise : pas une seule petite pousse visible pendant cinq ans !

Et puis, voilà que cette année, UNE ! fleur apparait sur une liane que nous n'avions même pas remarquée. La clématite montana est de retour.

Clématite montana

J'aime autant vous dire qu'elle va être chouchoutée et qu'à la moindre camionnette estampillée "Suez", je serai sur le pas de la porte pour veiller au grain !

Publié dans jardin d'agrément, Fleurs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

catherine 02/10/2016 14:39

je compatis! la montana est une clématite superbe, elle fait les délices de notre pergola au printemps,
mais couper une plante aussi belle, non, les ouvriers ne se rendent pas compte de la peine qu'ils nous font..ici aussi lors de la réfection de la route, les employés ont coupé toutes les plantes du pied de notre mur..je suis arrivée trop tard, la chose était faite, je suis encore fâchée!