Production de graines au potager

Publié le par Annick Boidron

Cet hiver, j'ai choisi de laisser certains légumes dans le potager afin de récolter leurs graines. Voici quelques exemples :

Le chou frisé rouge (ou violet) : les siliques seront bientôt mûres

chou frisé violet en graines

Ce chou est une aubaine : il est beau, pousse sans problème, fournit de belles feuilles fraîches pendant tout l'hiver. Au printemps, sa floraison lumineuse attire les abeilles et il reste élégant lorsque ses fruits se forment.

La floraison :

Chou frisé violet en fleurs

La plante en février :

Chou frisé violet en février

Le cresson de jardin

J'en laisse toujours une petite touffe grainer. En général, il se ressème tout seul. Pour gagner de la place, j'ai installé des tuteurs pour les haricots grimpants tout autour. Quand les haricots seront grands, les cressons seront partis!.

cresson de jardin en graines

Les panais

J'ai laissé quelques panais monter à graines car il faut renouveler le stock tous les ans : la graine de panais perd vite ses capacités de germination. Celui-ci est un panais de Guernesey. Il va bientôt fleurir.

panais en graines

Les chicorées

Quelques chicorées ont résisté aux gelées. En voici une, bien vigoureuse. Je ne connais pas la variété, elle est dans le potager depuis plusieurs années et se ressème spontanément.

Chicorée montée

J'imagine qu'en procédant ainsi, je sélectionne les variétés les mieux adaptées à mon terrain et à mon climat. Cela semble se vérifier, si on en juge par le nombre de petites salades qui poussent un peu partout au potager, au point que je suis obligée de les arracher (mais j'en laisse, évidemment).

Jeunes salade auto semées

Le cerfeuil

Est aussi "un brave" : il suffit de laisser une toute petite touffe pour récolter une grande quantité de graines qui, elles aussi, se ressèment toutes seules avant la récolte.

Graines de cerfeuil

La carotte

Demande un peu plus d'attention. Celles-ci on survécut aux rigueurs de l'hiver et sont en fleurs. Ce sont de petites carottes rondes. En général, je rentre quelques carottes dans la serre où elles passent l'hiver avant de fleurir au printemps ou plus tard.

Il faut être prudent, car les carottes s'hybrident. Si on veut conserver ses variétés, il faut éloigner les portes-graines de...1km ou n'en laisser fleurir qu'une seule sorte en même temps (c'est ce que je fais).

Et aussi : le cardon, le poireau, le céleri, l'endive... mais j'attends qu'ils soient en fleurs pour prendre des photos.

A suivre, donc....

Commenter cet article