Tuteurer les tomate : ficelles et pinces-à-linge

Publié le par Annick Boidron

La technique de la ficelle pour suspendre les tomates est connue : à un bout on attache la tomate, à l'autre... on fixe la ficelle au plafond de la serre (ou à ce qu'on peut). Et c'est efficace.

Ficelle pour tuteurer les tomates dans la serre Mais parfois, on aimerait bien détendre la ficelle ou au contraire, par exemple quand on a coupé les feuilles du bas, il faudrait la retendre. Et alors, c'est la galère : il faut défaire les nœuds et souvent, le plant est endommagé... s'il ne s'écrase pas par terre en cours d'opération.

Depuis quelques années, j'ai trouvé un truc qui me facilite grandement la vie: j'utilise des pinces à linge. Elles me permettent de régler la hauteur de mes ficelles et en plus, elles me servent d'étiquettes.

Démonstration en images

Ce plant de tomate-cerise rouge qui commence à pencher a bien voulu se porter volontaire

Tomate cerise rouge avant tuteurage

J'attache une extrémité de la ficelle à son pied. Attention, il faut faire une boucle bien large !

Boucle dans la ficelle au pied de la tomate cerise

A L'autre extrémité, je la fixe à une pince à linge en bois.(avec le nom de la variété écrit dessus, vous aurez remarqué).

Pince à linge étiquette

Et hop ! je la fait passer au-dessus d'un câble en acier tendu le long du toit de la serre (ça peut être autre chose, évidemment !)

Ficelle boucle du dessus

Il Ensuite, j'enroule la petite tomate autour de la ficelle (pour info, ça se fait facilement en repliant les feuilles vers le haut)

plant de tomate enroulé autour de la ficelle

Je tends alors la ficelle et je la fixe en pinçant avec la pince à linge. A faire avec délicatesse !

Pince à linge étiquette à tomate sur la ficelle tendue

Voilà ! Le plant est maintenant bien droit

PLant de tomate attaché à la ficelle tendue

Quand il grandira, il ne me restera plus qu'à continuer à l'enrouler autour de la ficelle (et non l'inverse) et je pourrai régler le degré de tension de celle-ci en changeant la pince à linge de place.

J'aime bien cette astuce car elle est simple et peu coûteuse. De plus les matériaux peuvent être réutilisés puis mis au compost en fin de vie (sauf le ressort de la pince-à-linge !).

Pour enrouler les tomates autour de la ficelle rapidement, il faut un tour de main assez simple que j'ai appris il y a deux ou trois ans en regardant une vidéo. Bien entendu je ne la retrouve plus mais je vais chercher.

Encore une chose : il faut choisir de la ficelle pas trop fine. D'une part pour ne pas blesser les tiges et d'autre part parce qu'un plant de tomates couvert de fruits, ça peut vite être très lourd !

Publié dans Serre, Bricolage, Légumes

Commenter cet article

Sylviane 04/06/2016 12:04

Merci, je prends note. Moi j'entoure la ficelle autour de la motte avant de la planter, ou je l'attache à une sardine si la motte est trop petite :)

Annick Boidron 04/06/2016 13:10

Bonne idée, d'entourer les mottes avec la ficelle. J'imagine qu'elle tient mieux et on risque moins de blesser la tige. Je retiens pour l'année prochaine ! je prends note aussi :))