Les rudbeckias dans la lumière de l'automne

Publié le par Annick Boidron

La saison tourne à l'automne : couleurs chaudes, lumière rasante et silence des oiseaux. Le temps doux nous fait oublier un été pourri. C'est l'heure des asters, des anémones du Japon... et des rudbéckias

Les rudbeckias se plaisent particulièrement bien dans ce talus qui longe le pignon ouest de la maison et reçoit le soleil à partir de midi

Les rudbeckias se plaisent particulièrement bien dans ce talus qui longe le pignon ouest de la maison et reçoit le soleil à partir de midi

Rudbeckia triloba

Tous les rudbeckias triloba du jardin descendent d'un seul plant trouvé dans les bois. Ce n'est pas une plante indigène, certes. Mais parfois, certains jardiniers confondent la forêt avec une poubelle et s'y débarrassent de ce qui les gène. Je suis passée par là au bon moment : le rubdéckia abandonné a repris racine chez moi et s'est ressemé avec générosité.

C'est une bien jolie plante, dont les petites fleurs s'harmonisent avec les asters au cœur jaune qui fleurissent en même temps.

Asters et rubeckias triloba

Asters et rubeckias triloba

Par contre, je l'ai appris à mes dépens, il ne lui faut pas trop de chaleur et, surtout, elle n'aime pas la sécheresse. J'ai commis l'erreur d'en repiquer plusieurs dans le parterre derrière la serre : ils ne sont pas morts mais on voit bien qu'ils n'ont pas leur content d'eau.

Les rudbéckia triloba ont soif !

Les rudbéckia triloba ont soif !

Dommage, car cette jolie plante a de nombreuses qualités : elle tient droite sans aucun tuteur et, bien plus important : elle attire les papillons

Papillon "petite Tortue" sur une fleur de "Rudbeckia Triloba"

Papillon "petite Tortue" sur une fleur de "Rudbeckia Triloba"

Rudbeckias Goldstrum

J'en mettrais partout ! Ils sont très communs dans les jardins et ont à peu près les mêmes besoins que triloba. Je les multiplie très facilement  en prélevant des éclats de souches que je repique directement en pleine terre ou dans un pot.

Rudbeckia Goldstrum : communes et faciles mais toujours bien droites et élégantes

Rudbeckia Goldstrum : communes et faciles mais toujours bien droites et élégantes

Plus sophistiqué, le Rudbeckia subtomentosa "Henry Eilers" commence seulement à fleurir. Ses pétales en tubes sont originaux. C'est une plante qui reste assez discrète malgré sa grande taille. Il faut prendre le temps de s'en approcher pour profiter de sa fleur originale.

Rudbeckia subtomentosa "Henry Eilers"

Rudbeckia subtomentosa "Henry Eilers"

Dans un autre genre, le rudbeckia "irrésistible" (bof!) , a des fleurs assez originales. Plutôt lourdaudes, elles se font remarquer par leur couleur vive. Vous aurez compris que ce n'était pas ma préférée : je vais penser à l'associer à une plante d'allure plus légère. Pourquoi pas une simple camomille ?

Irrésistible ? Heureusement, sa couleur s'accorde bien avec celui, bleuté, de l'erisynum linifolium ' Constant cheer '

Irrésistible ? Heureusement, sa couleur s'accorde bien avec celui, bleuté, de l'erisynum linifolium ' Constant cheer '

Le rudbeckia de Monique

Ce n'est pas le nom de la variété (que j'ignore) : c'est Monique qui me l'a donné ! je les avais vus chez elles mais je n'avais pas pris conscience de leur taille. Ils sont immenses et couverts de fleurs depuis des mois sans discontinuer. Un vrai feu d'artifice !

Le rudbeckia de Monique : toujours en fleur !

Le rudbeckia de Monique : toujours en fleur !

La couleur de ses fleurs varie du brun au jaune-orangé.

De bien jolies couleurs pour l'automne, mais aussi pour le printemps et l'été

De bien jolies couleurs pour l'automne, mais aussi pour le printemps et l'été

Cerise sur le gâteau : au moindre rayon de soleil, le rudbeckia de Monique est visité par de nombreux papillons qui ajoutent encore à son charme.

Un vulcain

Un vulcain

Et enfin, n'oublions pas le classique des classiques : Rudbeckia Purpuréa

Celui-là, j'ai bien du mal à le garder. Mais cette fois, une belle touffe se développe dans le talus au Sud. Mais j'en veux plus ! Le semis réalisé à l'automne passé à partir de ses graines a très peu germé mais enfin, j'ai quand même obtenu quelques plants. Vais-je les planter cet automne ou au printemps prochain ? J'hésite encore !

Je le trouve si beau, entouré de plantes adaptées au sol sec. Mais celui-ci lui convient-il vraiment ?

Je le trouve si beau, entouré de plantes adaptées au sol sec. Mais celui-ci lui convient-il vraiment ?

Publié dans Fleurs, Saisons

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Annick Boidron 18/09/2016 10:16

Attends, je vais te faire une réponse approfondie et illustrée

Ivette 18/09/2016 09:57

J'en ai.......mais je ne vois pas bien de quelle sorte il s'agit.....Quelle hauteur fait le triloba?Et le Goldstrum?Quand les repiques-tu?Après floraison?Qu'appelles-tu un "éclat de souche"..? Merci Annick!!!!