La bourrache : avant d'être bleue, elle était rose !

Publié le par Annick Boidron

Il y a des fleurs roses et d'autres bicolores sur ma bourrache ! Pourtant, d'habitude, elle est d'un bleu éclatant. Que s'est-il passé ?

Merci Google: je pense avoir trouvé la réponse... Mais ce n'était pas évident ! (voir en bas de l'article)

Fleurs roses et bicolores sur un plan de bourrache habituellement bleu

Fleurs roses et bicolores sur un plan de bourrache habituellement bleu

Hé non, ce c'est pas une mutation, ni une nouvelle variété. Même pas, comme chez l'hortensia, une variation de couleur due à la nature du sol.

L'explication est simple : la fleur de bourrache change de couleur avec l'âge. Quand la fleur s'ouvre, elle est rose. Et puis, progressivement, elle acquiert cette belle couleur bleue qui fait sa réputation.

Fleur de bourrache, du rose au bleu.Fleur de bourrache, du rose au bleu.Fleur de bourrache, du rose au bleu.

Fleur de bourrache, du rose au bleu.

Une affaire d'acidité

Au début, le liquide contenu dans les cellules des pétales est plutôt acide : les pigments sont roses. Ensuite, cette acidité diminue : les pigments deviennent bleus !

Notez qu'il s'agit du même type de pigment que chez l'hortensia : les anthocyanes.

Voici une petite expérience pour amuser les enfants (enfin, moi, ça m'amuse ! )

Fleur de bourrache bleue posée sur un citron (acide). Après quelques heures, les pétales (re)deviennent progressivement roses.Fleur de bourrache bleue posée sur un citron (acide). Après quelques heures, les pétales (re)deviennent progressivement roses.

Fleur de bourrache bleue posée sur un citron (acide). Après quelques heures, les pétales (re)deviennent progressivement roses.

Bien pratique pour les abeilles

On le sait, les abeilles ne voient pas les couleurs comme nous.

Quand la fleur est jeune et rose, sa couleur n'est pas perceptible par les abeilles. Ça tombe bien : il n'y a pas encore de nectar à récolter !

Mais un peu plus tard, la  fleur plus âgée a eu le temps de fabriquer du nectar... et elle est devenue bleue ! D'un bleu très attirant pour les abeilles... qui viennent vite s'approvisionner dans les nectaires : ces petites "poches" blanches à la base des pétales.

On peut voir les nectaires à la base des pétales

On peut voir les nectaires à la base des pétales

Pourquoi cultiver la bourrache chez soi ?

  • Parce qu'elle est passionnante à observer
  • Parce qu'elle est belle
  • Parce qu'elle est mellifère
  • Parce qu'on peut manger ses fleurs et ses feuilles (avec modération)
  • Parce que, de toutes façons, elle ne vous demande pas votre avis

mais aussi

  • Parce qu'elle peut servir d'engrais vert

et enfin (peut-être)

  • Parce qu'il est bien possible qu'elle nettoie les sols pollués.

Il y aurait encore beaucoup de choses à écrire sur la bourrache, notamment sur ses relations avec les bourdons et les fourmis. Sans parler de ses qualités médicinales et de son éventuelle toxicité. Mais je n'ai pas de photos pour illustrer tout cela et je crois bien que je vais devoir attendre l'année prochaine pour pouvoir en faire. Alors j'arrête ici et je vous donne rendez-vous dans quelques mois !

Une recherche d'informations difficile

A une époque où l'accès à l'information semble si facile, trouver des infos fiables sur internet n'est pas si évident. Concernant la couleur de la bourrache, j'ai eu bien du mal à m'y retrouver. Deux exemples :

  • Wikipedia (en français)  affirme que la couleur des fleurs de bourrache dépend du Ph (acidité) du sol : FAUX ! On trouve des fleurs roses et des bleues sur le même pied. Il suffit d'ailleurs de surveiller une fleur rose dés le  matin : le soir, elle est bleue ! L'acidité du sol n'a pas pourtant pas changé entretemps. (article sur les boraginacées)
  • Wikipedia (en anglais) affirme que la bourrache devient bleue lorsqu'elle ne produit plus de nectar : FAUX ! On peut observer de nombreuses abeilles sur les fleurs bleues, pas les roses. (article boraginacea)

Voici deux liens qui me paraissent fiables :

Il doit exister des sites scientifiques consacrés à la botanique. Si vous en connaissez, ça m'intéresse !

Publié dans Fleurs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

nonette 16/10/2016 16:47

merci pour cet article très "cultivant'. j'aime la bourrache, et je la laisse s'installer dans mon jardin car je sais et je vois que ses fans sont nombreux et butineurs. bonne soirée

Annick Boidron 16/10/2016 20:32

Merci aussi pour le commentaire. Chez nous pour le moment, les abeilles sont toutes dans le lierre et délaissent complètement la bourrache. Mais en été, par contre, elle étaient "fans" aussi

jardinenvalois 15/10/2016 17:48

Ah merci. Je me posais la question encore cette année sur ces couleurs roses et bleues. Contente de voir que je ne suis pas la seule à douter des informations qu'on nous donne, qui, pour la plupart, sont recopiées depuis des années et jamais rectifiées. Bonne soirée.

Annick Boidron 16/10/2016 20:30

Bien d'accord. D'autant plus que lorsqu'on rencontre la même information plus de dix fois, on finit par croire qu'elle est vraie.

Annick Boidron 15/10/2016 09:55

Merci Catherine et Isa. Sans en être certaine, il me semble qu'on pourrait encore semer la bourrache maintenant, même si elle ne germe qu'au printemps prochain. ça marche pour les bleuets, coquelicots, etc... J'ai tenté le coup dans un coin du jardin où il n'y en avait pas encore et que j'aimerais bien transformer en "prairie fleurie", sinon, ailleurs, elle se ressème un peu partout et je dois même parfois en arracher. Bon week-end à toutes les deux. Annick

isa64 15/10/2016 08:31

Ici elle se ressème toute seule, je laisse faire, je vais la regarder d'un autre oeil dorénavant merci pour les renseignements. Bon WE

catherine 14/10/2016 22:37

article très intéressant, tu as un sens de l'observation aiguisé, cette année je n'ai pas semé de bourrache, je suis en retard,est ce que le semis pousserait en octobre? je doute, alors à l'année prochaine!
bonne fin de soirée