Gillenia trifoliata, ça se sème bien

Publié le par Annick Boidron

Voilà une plante dont on me demande souvent des graines dans les échanges sur "graines de troc". Plutôt que de griffonner de longues instructions de semis sur un bout de papier minuscule, je vais plutôt raconter tout ça ici. Ce sera peut-être aussi utile à d'autres.

Je vous présente Gillenia trifoliata

Je me contenterai d'une présentation rapide car elle est décrite dans tous les sites de vente de plantes par correspondance. Voici juste quelques observations personnelles :

  • Gillenia déteste la sécheresse et aime un sol acide, riche en humus, genre sous-bois
  • Gillenia n'aime pas trop la concurrence des autres plantes et reste toute petite si elle est trop serrée
  • Gillenia est belle, légère et élégante.
Gillénie avec des astrances, à mi ombre en juin 2016. On peut agrandir les photos en cliquant dessusGillénie avec des astrances, à mi ombre en juin 2016. On peut agrandir les photos en cliquant dessus

Gillénie avec des astrances, à mi ombre en juin 2016. On peut agrandir les photos en cliquant dessus

Un semis tout simple

Pas besoin de se compliquer la vie : on la sème maintenant ! En tout cas avant l'hiver car comme la plupart des vivaces rustiques, elle a besoin d'une période de froid pour germer (pour faire bien on dit "vernalisation"). Moi, je fais ça comme d'habitude :

  • Un mélange de terre de jardin, de sable et de gravier dans un grand pot.
  • Les graines à la surface, recouvertes d'un millimètre de terre, je tasse avec la .
  • Une fine couche de graviers (de la hauteur d'un gravier. Mes graviers font environ 0,5cm de diamètre mais je ne sais pas si c'est important).
  • J'arrose de préférence par trempage. Par en haut ça va aussi puisque les graviers empêchent les graines d'être dérangées.
  • Et hop ! J'oublie le pot dans un coin à l'ombre avec tous mes autres semis de vivaces et d'annuelles rustiques. Attention quand même qu'il ne sèche pas trop mais avec les graviers, ça devrait aller. Sinon, on peut arroser un peu.
  • En mars, je rentre mes pots de semis dans la serre, mais ce n'est pas obligatoire. Cependant, il est bon, dès le mois d'avril de les placer dans un endroit plus éclairé et de vérifier qu'ils soient toujours bien humides. La germination a lieu quand les températures remontent et que les jours s'allongent.
Juin 2016 : une belle levée qu'il est grand temps de repiquer

Juin 2016 : une belle levée qu'il est grand temps de repiquer

Le repiquage

Quand les petits plants font un ou deux centimètres de haut, je les repique dans des godets individuels. J'en ai souvent beaucoup trop !

Les semis repiqués en godets individuels

Les semis repiqués en godets individuels

La mise en place

Mes petites gillénies obtenues cette année sont un peu à l'étroit dans leur godet mais il fallait bien attendre la fin de la sécheresse pour les repiquer à leur place (théoriquement) définitive.

Avant la mise en place en octobre 2016

Avant la mise en place en octobre 2016

Je vais les mettre ici, au nord de la haie qui sépare le jardin de la route. L'emplacement devrait leur convenir. Heu... je ferai ça demain car aujourd'hui, il pleut

Je vais les repiquer ici... demain !

Je vais les repiquer ici... demain !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pantoufle 26/03/2020 11:08

Coucou Annick, je cherchais des infos sur la gillenia, et je me retrouve ici :) On trouve tout chez toi !
Je me suis offerte cette beauté l'an passé, plantée en début d'automne, à mi-ombre. Elle vient de PdF, elle n'était pas très grosse mais me semblait suffisamment en bonne forme. Maintenant, je ne vois rien reparaitre de terre et je commence à m'inquiéter, et pas moyen de trouver cette info, quand reparait le début de sa végétation ? Merci d'avance si tu peux m'aider ! Et n'hésite pas à nous montrer ton sous bois remplie de cette belle, ça doit être magnifique en été ! :)
Bises Annick !

Annick Boidron 29/03/2020 14:50

Bonjour Marie,

je viens seulement de lire ton commentaire, mes notifications ainsi que les messages envoyés via le formulaire de contact vont maintenant directement dans les spams ! Je vien d'aller voir mes gillenias, on distingue seulement de toutes petites pousses rougeâtres au niveau du sol. C'est normal si les tiennes repartent plus tard si tu les as installées cette année : il faut d'abord qu'elles installent un peu leur racines.
Quant à mon "sous-bois", il est en bien piteux état après toutes les coupes que nous avons dû faire depuis quelques temps. Nous sommes seulement en train de le remettre en état. Note qu'on a le temps ! je te conseille vivement de semer les graines si tu en récoltes en fin de saison et de les semer tout de suite.
Bisous et à bientôt.

Annick Boidron 04/10/2016 21:10

Bonsoir Marithé,

Oui, les graviers, je trouve que c'est vraiment utile sur les semis. Dommage que les gillénies ne puissent pas se plaire chez toi. IL n'y a vraiment pas un petit coin un peu humide. Peut-être pourraient-elles quand même s'y plaire ?

Marithé 04/10/2016 13:12

Les fleurs de cette gillénie sont très fines très aériennes mais elles aiment la terre acide et craint le sec , dommage .
Par contre l'idée de mettre des graviers pour empêcher les graines de bouger est une très bonne idée , je vais l'appliquer à mes semis .
Bonne journée

catherine 03/10/2016 09:20

j'ai acheté cette plante au printemps, et "oublié" de la mettre au jardin, je vais le faire cet automnee, je le regrette, mais je note cette facilité à se reproduire,
on doit pouvoir faire de même avec de nombreuses plantes?
merci!

Annick Boidron 03/10/2016 20:03

Je fais ça avec toutes les vivaces qui font des graines. ça marche ou pas mais, en général, ça marche. Le problème, après, c'est de trouver une place où repiquer tout ça