De l'huile d'olive contre les aleurodes

Publié le par Annick Boidron

Voici un petit truc tout simple pour se débarrasser des aleurodes, en début d'infestation. Je l'ai testé sur les quelques pieds de mes précieuses kalettes qui ont échappé aux limaces du printemps. (En fin d'article : quelques explications sur les kalettes)

Quelques aleurodes adultes sur une feuille de "kalette" et déjà, tout autour, des oeufs et des larves.

Quelques aleurodes adultes sur une feuille de "kalette" et déjà, tout autour, des oeufs et des larves.

Je pense qu'il est inutile d'expliquer aux jardiniers ce que sont les aleurodes. Mais si besoin, voici un bel article qui dit tout à leur sujet :

J'ai lu quelque part qu'il était possible de détruire les aleurodes simplement et rapidement en badigeonnant les feuilles atteintes avec de l'huile. L'idée m'a paru intéressante. Mais j'avais quand même quelques doutes : était-ce efficace et, surtout, est-ce que ça n'allait pas détruire les feuilles ainsi traitées ? Pour le savoir, il fallait essayer et c'est ce que j'ai fait.

Tant qu'à faire, j'ai employé de l'huile d'olive, première pression à froid ! (En fait, je n'avais que ça sous la main)

Tant qu'à faire, j'ai employé de l'huile d'olive, première pression à froid ! (En fait, je n'avais que ça sous la main)

J'en ai badigeonné sous les feuilles, là où il y avait de aleurodes

J'en ai badigeonné sous les feuilles, là où il y avait de aleurodes

Je dois avouer que j'ai ressenti une certaine jubilation en voyant comment les oeufs, les larves et toutes les autres formes d'aleurodes étaient englués dans l'huile.

Les adultes, qui sont farouches, se sont envolés au premier mouvement. Mais ils sont rapidement revenus se faire engluer avec leur progéniture. C'est ce qui fait la supériorité de cette méthode : quand on se contente d'éliminer les aleurodes manuellement, les adultes échappent à la destruction et reviennent à la même place pour se remettre à pondre dans les minutes qui suivent.

Après traitement, il n'y a plus d'aleurodes mais les feuilles semblent imbibées d'huile par endroits. Résisteront-elles ?

Après traitement, il n'y a plus d'aleurodes mais les feuilles semblent imbibées d'huile par endroits. Résisteront-elles ?

Le lendemain, malgré un soleil de plomb et une atmosphère saharienne, les kalettes on l'air de tenir le coup.

Le lendemain, malgré un soleil de plomb et une atmosphère saharienne, les kalettes on l'air de tenir le coup.

Cinq jours se sont écoulés depuis cet essai et les résultats me semblent positifs : plus d'aleurodes et les kalettes continuent à grandir comme si de rien n'était. Les feuilles traitées gardent un aspect gras mais ne semblent pas affectées.

Cinq jour plus tard, les aleurodes ne sont pas revenues et les kaylettes ont continué à pousser tout doucement. Mais elles ne sont pas encore sauvées : "quelque chose" grignotte leurs feuilles.

Cinq jour plus tard, les aleurodes ne sont pas revenues et les kaylettes ont continué à pousser tout doucement. Mais elles ne sont pas encore sauvées : "quelque chose" grignotte leurs feuilles.

Alors, bien-sûr, ce petit truc ne vaut qu'en cas d'infestation légère, décelée tout au début : je me vois mal badigeonner un ligne de 10 mètres de choux avec de l'huile d'olive. Il existe d'autres solutions comme, par exemple, le "ne rien faire", qui est souvent efficace. Mais pour une culture aussi précieuse que mes petites kalettes, c'est une bonne solution, rapide et hyper-facile à mettre en oeuvre.

Concernant les "kalettes"

J'en ai entendu parler pour le première fois sur le (très bon) forum "jardins du Nord" et plus particulièrement dans le potager d'Eveliotis. Je me suis procuré des graines et j'en ai semé. Pour le moment seuls quatre (!) plants ont survécu et ils poussent très lentement.

Ci-dessous, un article assez intéressant à son sujet :

Allez, aujourd'hui pas de jardinage : juste arroser un peu quelques légumes avant une longue journée de délibérations. Bonne journée à tous.

Commenter cet article

Eveliotis 26/06/2017 11:46

Hello Annick, en effet perso je suis adepte du "ne rien faire" mais je n'ai pas d'invasion à traiter. Je te souhaite de belles réussites dans la culture des BrusselKale, une vraie tuerie gustative et vitaminée. Longue vie à ton blog que je suis assidument ;)

Annick Boidron 26/06/2017 22:30

Oui c'est vrai, le "ne rien faire" donne souvent de bons résultats et fonctionne bien. POur les choux, je suis un peu parano : je n'en ai jamais de beaux à part, justement, les kale et les daubenton. J'ai carrément abandonné les choux pommés. C'est peut-être dû à mon sol schisteux plutôt acide ? Mais des kalettes, j'en veux ! Bonne soirée et merci pour ce commentaire.

catherine 26/06/2017 11:38

je vais essayer aussi sur d'autres bestioles, on verra bien, te tiens au courant,
merci de l'astuce!
bonne semaine au boulot :-)

catherine 26/06/2017 22:46

ha ha, tu me fais rire ! :-)

Annick Boidron 26/06/2017 22:30

N'essaye quand même pas sur le chat !

mariejoclaude 26/06/2017 08:59

C'est ta nouvelle recette " les Kalette à l'huile d'olive " ,,, il existe une huile blanche ou minéral pour ces traitement , mais ne pas employer pure ,diluer dans l'eau et ajouter un émulssiant , c'est un bon traitement naturel contre les insectes , comme la cochenille , c'est bon en traitement d'hiver
bonne semaine !

Annick Boidron 26/06/2017 22:33

Merci pour le conseil. Pour les kalettes à l'huile on attendra... pour le moment, ce sont juste des feuilles. Je ne sais pas d'où ces aleurodes venaient mais je n'en vois plus... sans doute quelques égarées. Si tu cultives aussi ce nouveau légume, je veux bien des conseils

Michel 26/06/2017 08:50

Dans ma serre, je laisse toujours la très jolie nicandra physaloides se ressemer pour ne garder que quelques pieds chaque année, cela éloigne préventivement les aleurodes. C'est Marc Knaepen qui avait conseillé cette plante pour cet effet !

Annick Boidron 26/06/2017 22:36

Ah, c'est sûrement plus joli que la chélidoine que je laisse aussi dans la serre dans le même but. Mais à l'extérieur, c'est sans doute sans effet (à vérifier). Bon, c'étaient juste quelques aleurodes, j'espère que j'en ai fin avec elles ! Bonne soirée Michel