Que font ces fourmis sur mes pivoines ?

Publié le par Annick Boidron

Ça y est, les pivoines ont commencé à fleurir ! C'est un bonheur car l'année passée, le temps froid et humide avait provoqué la pourriture des boutons. 2017 sera une bonne cuvée et, déjà, on peut deviner la couleur des fleurs.

Que font ces fourmis sur mes pivoines ?

C'est un plaisir de les photographier, encore humides de l'orage de la nuit. C'est aussi l'occasion d'observer les fourmis, grandes amatrices de boutons de pivoines où elles trouvent, à la marge des sépales verts, de minuscules glandes sécrétrices de nectar dont elles semblent raffoler.

Que font ces fourmis sur mes pivoines ?

Selon une folk-story, la présence de fourmis sur les boutons de pivoine serait indispensable à leur épanouissement. J'y ai cru longtemps mais c'est faux ! Les pivoines fleurissent très bien en l'absence de fourmis.

Au travail dès le petit matin, les fourmis récoltent le nectar sur les boutons floraux des pivoines
Au travail dès le petit matin, les fourmis récoltent le nectar sur les boutons floraux des pivoines

Au travail dès le petit matin, les fourmis récoltent le nectar sur les boutons floraux des pivoines

Cette production de nectar extrafloral apprécié des fourmis est-elle un hasard ? Difficile à croire quand on sait qu'il est sécrété par de petites glandes dont c'est la seule fonction. On peut raisonnablement émettre l'hypothèse qu'il s'agit d'une adaptation. Mais qu'est-ce que la pivoine y gagne ? Selon certains, la présence de fourmis sur la plante dissuaderait ses ennemis de s'en prendre à elle. Il est vrai que les pivoines sont rarement grignotées par les chenilles ou les limaces. Elles respirent la santé, comme ce beau bouton prêt à s'ouvrir.

Oula ! Regardez un peu ce qui se passe à la base du bouton floral.

Oula ! Regardez un peu ce qui se passe à la base du bouton floral.

Oui, ce sont bien des pucerons. Et on peut dire qu'ils ne laissent pas les fourmis indifférentes !

Oui, ce sont bien des pucerons. Et on peut dire qu'ils ne laissent pas les fourmis indifférentes !

C'est étonnant. Selon toutes les sources qui y font allusion, les pucerons ne vont pas sur les pivoines. Sont-ils venus tout seuls ? Ce serait étonnant car je n'ai pas vu d'adultes ailés à proximité. Alors, peut-on imaginer que les fourmis les aient apportés ? Je n'ai pas pu les prendre sur le fait.

Bon, quelques pucerons, ce n'est pas bien grave : je pense que mes pivoines sont assez costaudes pour survivre à cette "invasion" de six ou sept bébés pucerons minuscules. Mais ça m'intéresse, je vais surveiller. Surtout que ça se reproduit vite, ces petites choses-là !

Allez, bon jardinage et bon week-end !

Publié dans Animaux du jardin, Fleurs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

murielle 05/06/2017 09:36

Superbes photos, merci Annick pour tous vos partages passionnants et si riches d'informations.
La passion et la conscience que vous avez pour la biodiversité indispensable à la survie de notre planète me laisse encore une fois vous dire Merci Madame.