Que se passe-t-il dans la serre en juillet ?

Publié le par Annick Boidron

Dans la serre, comme partout au jardin, tout change à une vitesse folle.

Six semaines seulement séparent ces deux photos : je trouve ça assez impressionnant !Six semaines seulement séparent ces deux photos : je trouve ça assez impressionnant !

Six semaines seulement séparent ces deux photos : je trouve ça assez impressionnant !

Mais que trouve-t-on dans cette serre ?

Commençons par un tour d'horizon. Pas facile, à cause du manque de recul. J'espère que ce mini-diaporama  vous permettra malgré tout de vous faire une idée :

Que se passe-t-il dans la serre en juillet ?
Que se passe-t-il dans la serre en juillet ?
Que se passe-t-il dans la serre en juillet ?

Surtout des tomates

tomate "orange" dans la serre en juillet
Le plant de tomate "orange" (graines de Laurence)

 

C'est pour cultiver des tomates que nous avons acheté la serre, au départ. Les plants de cette année sont extrêmement vigoureux et tous portent déjà des tomates à des stades plus ou moins avancés selon les variétés. Sur chaque tige, les grappes de fruits et de fleurs sont bien répartis et assez nombreux : ce sera une bonne année, dirait-on ! Mais il est encore trop tôt pour en être sûre.

Maintenant, il faudrait que toutes ces belles tomates mûrissent car, pour l'instant, on ne mange que des "Ditmarsher". (Oui, enfin, deux !)

La tomate "Cornue andine" est plutôt tardive, mais elle porte déjà des fruits de la taille d'une (petite) main.

La tomate "Cornue andine" est plutôt tardive, mais elle porte déjà des fruits de la taille d'une (petite) main.

"Cœur de bœuf  blanche" (ou rose, ou jaune, on verra : cette tomate n'a pas la même couleur chaque année)

"Cœur de bœuf blanche" (ou rose, ou jaune, on verra : cette tomate n'a pas la même couleur chaque année)

Tomates de Namur (Graines d'Hanna).

Tomates de Namur (Graines d'Hanna).

"Dancing with smurfs" prend des couleurs

"Dancing with smurfs" prend des couleurs

Il y a aussi des poivrons...

Les poivrons poussent bien cette année, à côté des variétés Slovènes (Alpina et Sivrija) dont j'ai déjà parlé, il y a les chocolat doux et les king of the North dont les fruits commencent tout doucement à apparaître et à mûrir. A côté des plants en terre, j'en ai quelques-uns en pots qui évoluent pas mal, dont les piments padron (graines de Sylviane).

Poivron "king of he North".

Poivron "king of he North".

Les premiers piments padron (graines de Sylviane)

Les premiers piments padron (graines de Sylviane)

... et des aubergines

J'ai réalisé seulement cette année (hé oui, parfois je suis lente !) que les plants d'aubergine DEVAIENT être taillés (j'ai appris ça d'Eveliotis sur Jardins du Nord, le très bon forum de jardinage dont je vous ai déjà parlé). Comme il faut tailler au-dessus de la cinquième feuille, il était bien trop tard pour faire ça cette année. J'ai donc enlevé quelques bourgeons ici et là, à l'instinct. Promis : je vais m'appliquer !

Ma plus grosse aubergine ! C'est une "Slim Jim"

Ma plus grosse aubergine ! C'est une "Slim Jim"

Et puis des "couvre-sol"

Ce sont les plantes plus basses : je leur ai apporté une attention toute particulière cette année car je souhaitais utiliser toute la surface de la serre pour produire des légumes. Le classique des classiques, avec les tomates, ce sont les basilics. Ça tombe bien, je les apprécie beaucoup ! Il y en a plusieurs variétés : du plus classique (et parfumé) au plus inhabituel.

Reçu de "graines de troc" pour du basilic "violetto", il devrait être intégralement pourpre. Il s'agit clairement de graines hybridées. Mais peu importe, le résultat est spectaculaire : de très grandes feuilles panachées et un bon parfum de basilic.

Reçu de "graines de troc" pour du basilic "violetto", il devrait être intégralement pourpre. Il s'agit clairement de graines hybridées. Mais peu importe, le résultat est spectaculaire : de très grandes feuilles panachées et un bon parfum de basilic.

Le basilic commun, très productif et très parfumé

Le basilic commun, très productif et très parfumé

Le basilic "Thaï". Je le laisse fleurir afin de récolter des graines.

Le basilic "Thaï". Je le laisse fleurir afin de récolter des graines.

Au rayon des "couvre-sol" il y a aussi la brède mafane (spilanthes), qui pousse bien et est assez décorative.

Spilanthes : à faire goûter aux amis qu'on veut surprendre !

Spilanthes : à faire goûter aux amis qu'on veut surprendre !

Quant aux ullucos, c'est la deuxième année que je tente leur culture et je ne sais pas ce que ça va donner au niveau de la production. J'ai l'impression que le paillage du sol de la serre maintient trop l'humidité et que ça ne leur convient pas. C'est en tâtonnant qu'on apprend, on verra bien...

Les ullucos jouent bien leur rôle de couvre-sol mais produiront-ils ?

Les ullucos jouent bien leur rôle de couvre-sol mais produiront-ils ?

Allez, j'arrête. J'avoue que je ne vous ai pas tout montré : ce sera l'occasion de refaire un tour ensemble dans la serre ! Je me félicite chaque jour d'avoir acheté une serre, j'en retire beaucoup de bonheur et de plaisir.  Bon dimanche, je vais voir si les tomates mûrissent.

Des liens

j'ai déjà consacré l'un ou l'autre article à certains légumes dont il est question plus haut. Voici les liens vers quelques-uns d'entre eux :

Publié dans Serre, Légumes

Commenter cet article

Heikel de Jardiner Futé 09/07/2017 15:06

Bonjour,

Bravo pour tout ce travail accompli. Les pieds de tomates sont très beau !
À la maison on fait aussi pousser des courges en hauteur. On a une sucrine du berry qui grandit énormément vite, c'est impressionnant ! Déjà une 10aine de fruits dessus. Dont 1 assez gros ! :)

Je dois dire que j'adore la serre, elle est magnifique. C'est une serre que vous avez construit ou acheté ?

Annick Boidron 10/07/2017 08:22

Bonjour, merci beaucoup. En fait, il n'y a pas tant de travail que ça. Nous avons acheté la serre chez Euroserre (modèle euro gothic), il y a une dizaine d'années environ. J'aurais voulu une serre à l'ancienne, en fer forgé etc... mais c'était au-dessus de nos moyens. Celle-ci est posée sur un muret que nous avons construit nous-mêmes (avec le plan fourni). Je cultive assez peu de courges, juste des pâtidoux, mais mon compagnon dans "son" potager a semé des potirons qui se développent à toute vitesse aussi mais sur le sol. C'est vrai qu'une structure solide pourrait être pratique pour faire grimper des courges : voilà un projet pour l'avenir. Bonne journée