Laquenexy en Moselle : beau et pédagogique

Publié le par Annick Boidron

Dans son article Vous savez que vous êtes accro du jardinage quand… qui va certainement devenir viral parmi les jardiniers, Larry Hodgson a cité en cinquième place :

Vous planifiez vos vacances autour de visites de jardin

Jardinier paresseux Tout sur le jardinage facile avec Larry Hodgson

Qui se reconnaît ? Depuis plusieurs années, c'est notre cas. Même si bien d'autres choses nous intéressent aussi. Nous venons de passer quelques jours en Alsace : c'est à quatre heures de chez nous, ce qui veut dire que les trajets aller et retour peuvent être émaillés d'arrêts ici et là en fonction des points d'intérêts. C'est ainsi qu'à l'aller nous avons découvert Laquenexy en Moselle et La ferme bleue dans le haut Rhin. Au retour, nous avons visité l'extraordinaire jardin de Berchigrange. Cet article sur Laquenexy est donc le début d'une petite série et je voudrais aussi vous parler un peu des suspensions et autres décors floraux Alsaciens.

La visite de Laquenexy commence par un panorama sur le potager

La visite de Laquenexy commence par un panorama sur le potager

La vue sur le potager, joli mais très classique, permet de situer le jardin dans son environnement.

La visite commence par le labyrinthe d'arbres fruitiers palissés de toutes les manières possibles et imaginablesLa visite commence par le labyrinthe d'arbres fruitiers palissés de toutes les manières possibles et imaginables

La visite commence par le labyrinthe d'arbres fruitiers palissés de toutes les manières possibles et imaginables

A l'origine, lorsque Laquenexy était en territoire allemand avant 1918, il s'agissait d'un centre de recherche consacré aux arbres fruitiers. Les Allemands souhaitaient tester la résistance des différentes variétés de vignes. Petit à petit d'autres variétés fruitières se sont ajoutées. A présent, le Conseil Général de la Moselle en a fait un jardin à visiter. Ou plutôt, des jardins.

Ce jardin laisse une large place aux œuvres d'artistes locaux. Elles sont toujours intégrées avec goût et une pointe d'humour.Ce jardin laisse une large place aux œuvres d'artistes locaux. Elles sont toujours intégrées avec goût et une pointe d'humour.

Ce jardin laisse une large place aux œuvres d'artistes locaux. Elles sont toujours intégrées avec goût et une pointe d'humour.

Laquenexy n'a pas le charme des jardins privés qui se construisent petit à petit au fil du temps. Mais il ne manque pas d'intérêt car il est très grand et constitué de différents jardins "à thèmes" bien pensés, dont il est possible de s'inspirer pour son propre jardin.

Dans le jardin de senteurs, aux plessis de métal, nous sommes invités à toucher, sentir et goûter. C'est plutôt sympathique.Dans le jardin de senteurs, aux plessis de métal, nous sommes invités à toucher, sentir et goûter. C'est plutôt sympathique.Dans le jardin de senteurs, aux plessis de métal, nous sommes invités à toucher, sentir et goûter. C'est plutôt sympathique.

Dans le jardin de senteurs, aux plessis de métal, nous sommes invités à toucher, sentir et goûter. C'est plutôt sympathique.

On y fait aussi de belles rencontres. Même si cette grenouille reste plongée dans son livre malgré mes tentatives d'approche.

On y fait aussi de belles rencontres. Même si cette grenouille reste plongée dans son livre malgré mes tentatives d'approche.

Cette "cabane de jardin" appelée pi(e) fait partie des aménagements les plus intéressants du jardin. Elle est constituée d'un ensemble de demi-cercles qui évoquent les aciéries de la Moselle. Elle devrait être progressivement recouverte de végétation mais celle-ci n'a pas l'air très coopérative !

Cette "cabane de jardin" appelée pi(e) fait partie des aménagements les plus intéressants du jardin. Elle est constituée d'un ensemble de demi-cercles qui évoquent les aciéries de la Moselle. Elle devrait être progressivement recouverte de végétation mais celle-ci n'a pas l'air très coopérative !

Depuis cette "cabane" qui n'en est pas vraiment une, la vue s'étend sur les arbres fruitiers qui entourent le jardin.

Depuis cette "cabane" qui n'en est pas vraiment une, la vue s'étend sur les arbres fruitiers qui entourent le jardin.

Sur une esplanade voisine, on trouve une petite collection d'agrumes dont ces "mains de Bouddha' encore vertes

Sur une esplanade voisine, on trouve une petite collection d'agrumes dont ces "mains de Bouddha' encore vertes

Les "jardins interdits" où poussent des plantes dites dangereuses sont à la mode. Celui-ci est bien mis en scène mais abrite essentiellement des berces du Caucase et des sumacs. Quant à la plante de droite, doublement emprisonnée, je ne sais pas ce que c'est mais on peut imaginer qu'elle est féroce !Les "jardins interdits" où poussent des plantes dites dangereuses sont à la mode. Celui-ci est bien mis en scène mais abrite essentiellement des berces du Caucase et des sumacs. Quant à la plante de droite, doublement emprisonnée, je ne sais pas ce que c'est mais on peut imaginer qu'elle est féroce !

Les "jardins interdits" où poussent des plantes dites dangereuses sont à la mode. Celui-ci est bien mis en scène mais abrite essentiellement des berces du Caucase et des sumacs. Quant à la plante de droite, doublement emprisonnée, je ne sais pas ce que c'est mais on peut imaginer qu'elle est féroce !

Un peu plus loin, le "potager d'un curieux" n'offre pas grand-chose à découvrir pour quelqu'un qui s'intéresse déjà aux plantes qui sortent de l'ordinaire. Mais il est très bien agencé et le résultat est très réussi esthétiquement.

Un peu plus loin, le "potager d'un curieux" n'offre pas grand-chose à découvrir pour quelqu'un qui s'intéresse déjà aux plantes qui sortent de l'ordinaire. Mais il est très bien agencé et le résultat est très réussi esthétiquement.

Le style est contemporain. C'est un peu du "déjà-vu" mais du beau "déjà-vu".

Le style est contemporain. C'est un peu du "déjà-vu" mais du beau "déjà-vu".

Il y a aussi deux jardins à caractère "ethnique" : l'un est Amérindien et l'autre Maori.

Le jardin "Amérindien" l'est surtout par l'évocation d'une prairie Nord-américaine et par le fond musical. On y accède par une allée de glycines tubéreuses. C'est pas mal réussi.Le jardin "Amérindien" l'est surtout par l'évocation d'une prairie Nord-américaine et par le fond musical. On y accède par une allée de glycines tubéreuses. C'est pas mal réussi.

Le jardin "Amérindien" l'est surtout par l'évocation d'une prairie Nord-américaine et par le fond musical. On y accède par une allée de glycines tubéreuses. C'est pas mal réussi.

Le jardin "Maori" associe objets traditionnels, symboles et formes contemporaines.

Le jardin "Maori" associe objets traditionnels, symboles et formes contemporaines.

Ensuite, on traverse des jardins d'herbes et de fleurs "à croquer".Ensuite, on traverse des jardins d'herbes et de fleurs "à croquer".
Ensuite, on traverse des jardins d'herbes et de fleurs "à croquer".Ensuite, on traverse des jardins d'herbes et de fleurs "à croquer".

Ensuite, on traverse des jardins d'herbes et de fleurs "à croquer".

Et on termine la visite en traversant le potager où trône une très belle serre malheureusement vide.
Et on termine la visite en traversant le potager où trône une très belle serre malheureusement vide.

Et on termine la visite en traversant le potager où trône une très belle serre malheureusement vide.

Une visite que je ne regrette pas

Je n'avais jamais entendu parler de Laquenexy auparavant. C'est en recherchant des jardins sur notre itinéraire vers l'Alsace que je l'ai découvert dans "les jardins de rêve de Luc Noël" sur la RTBF (le lien est à la fin de l'article). Même s'il n'est pas très original et que ses concepteurs ont un peu "recopié" ce qui se fait ailleurs, il a été réalisé avec beaucoup de savoir-faire et ses les différents jardins aux thèmes très variés arrivent à susciter la curiosité et l'intérêt. Nous y avons passé environ deux heures très agréables.

Une petite pépinière complète la visite et permet aux jardiniers de se faire un petit plaisir... ou deux.

Demain, je vous présente le jardin de la ferme bleue : un petit bijou à l'esprit tout à fait différent. A demain.

Commenter cet article

claudine 03/08/2017 00:04

Merci pour cette belle promenade.....J'ai beaucoup apprécié ta photo et .... le commentaire!!!!

Agnès-Esprit Laïta 02/08/2017 09:53

C'est une bonne idée de visiter des jardins sur le chemin des vacances. mais la concentration de beaux jardins en France n'est pas très forte. J'ai l'impression qu'en Angleterre il y a plus cette culture du "circuit" visite de jardins. Autour de chez moi , il y a très peu de jardins à visiter et je dois dire que cela me manque. Les beaux jardins sont toujours une source d'inspiration pour le jardinier amateur.

Annick Boidron 02/08/2017 20:35

Ah c'est vrai que l'Angleterre est un peu le paradis des jardins à visiter (Enfin, ça dépend un peu des régions). Mais je trouve que la France commence à proposer quelques belles destinations. Je pense notamment à la Normandie ou au Nord de la France. D'autres pays, comme la Hollande, sont très intéressants aussi. J'aimerais beaucoup y aller faire un tour pour découvrir, par exemple, les jardins réalisés par Piet Oudolf.

Ivette 01/08/2017 10:27

Super comme idée,associer voyages et visites de jardins! J'ai adoré ta photo!!!!!

catherine 31/07/2017 17:48

un jardin que j'ai visité lors d'une escapade en Lorraine il y a quelques années, nous avions beaucoup apprécié le verger, tu n'en parles pas? il y a une belle variété de fruitiers..(et des expérimentations diverses)
le jardin potager était peu rempli (au printemps, donc pas gros souvenir) mais j'avais bien aimé la balade dans le jardin fleuri, avec les coussins de belle-mère qui m'ont bien plu! et j'ai beaucoup apprécié l'humour des jardiniers:-)
j'ai eu un coup de coeur pour la serre, à l'époque remplie de pots,
j'ai l'impression que les décos et les massifs ont bien changé depuis 4 ou 5 ans, car tes photos ne me disent pas grand chose..
bon après midi et à bientôt,
bises de l'ouest

Annick Boidron 01/08/2017 21:58

Bah, rien du tout ! Il est resté plongé dans son livre. Les crapauds ne sont plus qu'ils étaient...ou alors, c'est moi !

catherine 01/08/2017 15:27

j'ai oublié dans le feu de l'action, je te trouve super mimi en future princesse, as tu reçu le baiser du crapaud? :-P

catherine 31/07/2017 23:36

le coussin de belle mère, c'est le l'échinocactus qui pique très fort les doigts si tu t'en approches de trop près, à fortiori les fesses! je trouve cette appellation malicieuse, non? tu vas pouvoir comprendre cette bonne blaguounette bientôt alors? chanceuse tu vas faire la fête..

Annick Boidron 31/07/2017 20:47

Bonjour Catherine,
Je dois dire que le verger ne nous a pas impressionnés. Il faut dire qu'il y avait peu de fruits mais nous n'avons peut-être pas été assez attentifs. J'ai aussi l'impression que c'est un jardin qui évolue beaucoup et très vite. Même sur leur site les photos montrent un jardin assez différent de celui que nous avons vu. Comme ce n'est pas très loin de chez nous, j'aimerais y retourner en mai-juin pour voir les (nombreuses) variétés de pivoines en fleurs. Et je n'ai pas vu le fameux coussin de belle-mère ! Il va donc falloir que tu m'éclaires sur l'humour des jardiniers ! Mais attention, le 09 septembre, ma fille se marie et je deviendrai donc belle-mère moi aussi.