Quelques petites choses que vous ne savez peut-être pas sur le pissenlit

Publié le par Annick Boidron

Tout le monde sait qu'on mange ses feuilles au printemps, qu'il est diurétique (d’où son nom), que ses fleurs servent à préparer un sirop nommé cramaillotte et d'autres douceurs. Enfin, nul n'ignore que ses graines se sèment à tout vent, comme le dictionnaire Larousse !

Ah oui ! Nous savons tous aussi, pour nous être échinés dessus, qu'il a une longue racine, difficile à extirper des parterres.

Quelques petites choses que vous ne savez peut-être pas sur le pissenlit

OK ! Mais saviez-vous que...

Il est précieux pour les abeilles

Avec le saule marsault, le pissenlit est la plante la plus nectarifère ET pollinifère de nos régions. C'est une aubaine pour les abeilles qui doivent reconstituer leurs réserves au printemps.  Quand on sait cela, une prairie sauvage pleine de pissenlits nous parait bien plus belle qu'un gazon sans la moindre "mauvaise herbe". (1)

Une source de nectar et de pollen pour les abeilles et bien d'autres insectes

Une source de nectar et de pollen pour les abeilles et bien d'autres insectes

Les petites bêtes noires qui pullulent parfois sur leurs fleurs sont des méligèthes.

Et alors, me direz-vous ? Hé bien ces bestioles (qui sont les coléoptères) ont la fâcheuse habitude de pondre leurs larves dans les boutons de fleurs. Ils se nourrissent de pollen... de beaucoup de pollen. Dans nos jardins, en général, ils ne sont pas assez nombreux pour occasionner de dégâts et tant qu'ils sont sur les pissenlits... ils ne vont pas abîmer d'autres fleurs. (2)

Contrairement à beaucoup de jardinier(e)s, les méligethes préfèrent les fleurs jaunes.

Contrairement à beaucoup de jardinier(e)s, les méligethes préfèrent les fleurs jaunes.

Son nom anglais (dendelion) dérive du français "dent de lion"

Oui, ça, il y a de fortes chances pour que vous les sachiez déjà. Mais pourquoi "dent de lion" ? Ah, ah !

Ben je ne sais pas ! En revanche, beaucoup de gens le savent, semble-t-il. Le problème, c'est qu'ils ne savent pas tous la même chose, ce qui devrait semer le doute dans nos esprits : certains affirment que (pour les Romains), c'est la fleur qui ressemble à une gueule de lion ouverte. Pour d'autres, ce sont les "dents" de ses feuilles qui lui ont donné ce nom.

Ou alors, comme la fleur ressemble à un soleil et que le lion est le symbole du soleil... on a appelé le pissenlit dent de lion. Un peu tiré par les cheveux, comme explication, mais qui sait.

Ah oui, encore une ; sa racine blanche (enfin, à l'intérieur) ferait penser à une dent de lion...(3)

Choisissez l'hypothèse qui vous convient le mieux ou restez dans le doute, selon votre philosophie.

Soleil, gueule de lion, dents sur les feuilles ou racine évoquant une (vieille) dent ... faites votre choix !Soleil, gueule de lion, dents sur les feuilles ou racine évoquant une (vieille) dent ... faites votre choix !Soleil, gueule de lion, dents sur les feuilles ou racine évoquant une (vieille) dent ... faites votre choix !

Soleil, gueule de lion, dents sur les feuilles ou racine évoquant une (vieille) dent ... faites votre choix !

Il donne l'heure

Pas besoin de sortir son téléphone, le pissenlit nous renseigne sur l'heure qu'il est. Pour cela, il existe plusieurs méthodes... facilement vérifiables : je vous engage à le faire.

Sa fleur s'ouvre à 5 heures du matin et se ferme à huit heures du soir. C'est qui fait d'elle l'horloge des bergers. Je ne suis pas sûre que les bergers soient très ponctuels...(3)

Une autre technique, plus précise consiste à souffler sur les graines. A combien de reprises faut-il s'y prendre pour qu'elles s'envolent toutes ? S'il faut souffler 3 fois, il est trois heures. Et dire que certains s'embêtent avec des trucs électroniques.

Quelle heure est-il ? Quelle heure est-il ?

Quelle heure est-il ?

Attention, si vous trouvez un bouquet de pissenlits sur votre appui de fenêtre : une bonne âme vous informe ainsi de votre infortune conjugale (4). Vous êtes cocus, quoi !

Quelques petites choses que vous ne savez peut-être pas sur le pissenlit

Il symbolise la passion du Christ

Le repos pendant la fuite en égypte de François David au musée Memling

 

Les peintres Primitifs Flamands, représentaient souvent des plantes dans leurs tableaux. La plupart avaient un sens symbolique, souvent oublié. Dans cette œuvre de Gerard David (Repos durant la fuite en Egypte) exposé au musée Memling à Bruges, figure une touffe de pissenlits... plutôt déplacée dans cette région en principe désertique. On pourrait y voir une sorte de "prémonition" de ce qui va arriver à l'innocent petit bébé en train de se restaurer.

La présence d'un papillon, symbole de résurrection et de salut à ses côtés, a sans doute un sens compliqué à déchiffrer pour les hommes et les femmes du 21e siècle mais qui devait paraître évident à la Renaissance. (6)

 

 
J'adore la précision et le réalisme des peintres de la renaissance nordique

J'adore la précision et le réalisme des peintres de la renaissance nordique

Il répond à nos questions

Malheureusement, il ne peut répondre que par oui ou par non. Si vous vouliez lui demander quel est le sens de la vie, c'est raté. Mais si, comme c'est souvent le cas, vous voulez lui demander si vous rencontrerez l'amour (c'est souvent ce qu'on lui demande), il suffit de souffler sur une de ses sphères. Si toutes les graines s'envolent, la réponse est oui. Sinon, c'est non. Rien n'empêche de recommencer jusqu'à ce que la réponse nous convienne. (5)

Quelques petites choses que vous ne savez peut-être pas sur le pissenlit

Il existe de par le monde des passionnés de pissenlits

Il existe bien des passionnés d'orchidées, alors pourquoi ne pourrait*on pas être fan de pissenlits. Plusieurs blogs ou sites leur sont consacrés... et ils sont passionnants. En voici un :

Il existe une multitude de croyances et d'anecdotes sur le pissenlit, je ne vais pas tout recopier ici. Si vous voulez en savoir plus, je vous invite à faire un tour dans les différents articles/livres cités dans les sources.

Mais le meilleur du pissenlit reste tout de même la salade au lard, plat typiquement ardennais (de France) à base de pommes de terre, le lard (logique) et de pissenlit, avec une petite touche de vinaigre. Ma belle-mère Lucette en fait de l'excellente ! Vous aimeriez connaître la recette ? Le temps d'aller ramasser des pissenlits, de la préparer... et elle est en ligne. A tout de suite.

Ce pissenlit, bien qu'il soit déjà en fleurs, est encore consommable. Il donnera une salade au lard plus amère... comme j'aime

Ce pissenlit, bien qu'il soit déjà en fleurs, est encore consommable. Il donnera une salade au lard plus amère... comme j'aime

Sources

(1) Clément Van Daele, Plantes d'intérêt apicole, Centre Technique Horticole de Gembloux. Article pdf. URL : http://www.cthgx.be/plantes-melliferes-abeilles.pdf

(2) Catherine Baral, Les Coléoptères : Meligethes sp (L. 1758), Méligèthe, Coleoptera - Nitidulidae,  Site : Démons et merveilles, des insectes et des fleurs, URL : http://demons-et-merveilles.fr/galeries/coleopteres/pages/meligethe2.html

(3) Richard Folkard, Plant Lore, Legends, and Lyrics Embracing the Myths, Traditions, Superstitions, and Folk-Lore of the Plant Kingdom, Library of Alexandria, 14 oct. 2015. Consultable sur Googleplay, URL : https://play.google.com/books/reader?id=kAS4CgAAQBAJ&printsec=frontcover&output=reader&hl=fr&pg=GBS.PT401.w.3.0.11

(4) Le pissenlit - Taraxacum, Le blog du passé. URL : http://dansletempsjadis.canalblog.com/archives/2008/06/14/9571244.html

(5) Louis Pierre Francois Adolphe marquis de Chesnel de la Charbouclais , Dictionnaire des superstitions, erreurs, préjugés et traditions populaires, ateliers catholiques du Petit-Montrouge, 1856. Book digitized by Google from the library of Oxford University and uploaded to the Internet Archive by user tpb. Livre numérique gratuit. URL : http://books.google.com/books?id=tSoBAAAAQAAJ&oe=UTF-8

(6) Les fleurs dans la peinture des XVe, XVIe et XVIIe siècles, Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique. URL : http://www.extra-edu.be/pdf/GF_Fleurs_10nov.pdf

D'autres liens où l'on peu trouver plein de croyances et d'anecdotes sur le pissenlit

Dictionary of Plant Lore, Elsevier URL : https://books.google.com/books?id=WAagnZNb0cAC

(8) Dandelion, Plant Lore, URL : http://www.plant-lore.com/235/dandelion/

(9) Dandelion myths, legends and folklore, changinglifestyleblog. URL : https://changinglifestyleblog.wordpress.com/2011/04/12/dandelion-myths-legends-and-folklore/

Et je viens de trouver, sur la page facebook d'une amie, un lien vers un article très complet et intéressant sur le pissenlit :

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sylvain 03/06/2019 22:33

Dandelion avec un A, en anglais.

Annick Boidron 04/06/2019 08:57

Merci pour cette intéressante et sympathique remarque

Agnès - Esprit Laïta 24/04/2018 11:03

A Hambourg, il y a le long des routes (en ville) et des pistes cyclables, de grandes étendues de pissenlits qui forment de magnifiques tapis jaunes au printemps. C'est très beau et depuis que j'ai vu ces "parterres" de pissenlits, je ne regarde plus cette plante de la même façon.

Annick Boidron 24/04/2018 11:08

C'est vraiment étonnant, comme notre regard peut changer. Surtout en ce qui concerne les fleurs, je trouve. TAnt mieux pour elles et pour nous.

claudine 23/04/2018 22:56

Et bien ...... j'en apprends des choses ! Merci pour toutes ces infos et anecdotes !

Annick Boidron 24/04/2018 11:09

Coucou Claudine, c'est incroyable, hein, toutes les anecdotes et petites histoires qui existent sur les plantes. Elles sont si importantes pour nous que ça se comprend, remarque. Bonne journée et bisous

catherine 23/04/2018 16:23

je ne savais pas que le pissenlit est si intéressant pour les abeilles, je vais demander à mon chéri d'en laisser sur la pelouse près des fruitiers au lieu de les extirper avec son outil!!
encore de savoureuses anecdotes! merci

Mamily 23/04/2018 14:08

Merci pour ce long article qui une fois de plus, m'apprend bien des choses, j'ai hâte de lire la recette ! Bonne journée.