Mon semis de fèves à la va-vite

Publié le par Annick Boidron

Je viens seulement de semer mes fèves. C'est bien plus tard que les autres années. D'habitude je fais ça en plateaux alvéolés, dans la serre ou dans la maison, bien à l'abri. Cette fois, je les ai semées directement en pleine terre, dans le potager. On verra bien ce que ça va donner.

Un potager dans lequel RIEN ne pousse encore (à part un peu d'ail)

Un potager dans lequel RIEN ne pousse encore (à part un peu d'ail)

Je prends des risques

Je sais bien qu'en procédant de cette façon, je prends des risques : les rongeurs (mulots et campagnols) sont nombreux dans le jardin. Ils aiment particulièrement ces graines charnues. Par-dessus le marché, la terre est encore assez froide et humide. Mais c'était ça ou rien. Alors, autant tenter le coup.

Pourvu qu'aucun rongeur affamé ne passe par là...

Pourvu qu'aucun rongeur affamé ne passe par là...

Le trempage

24h de trempage, c'est bien. Mais j'ai appris par expérience qu'un trempage plus long ne gênait en rien la germination. Je vous explique comment réaliser le trempage : vous faites tremper les graines dans de l'eau... voilà !

Les fèves ont trempé une nuit, je vais les semer

Les fèves ont trempé une nuit, je vais les semer

Le semis

Je ne fais pas de lignes mais des "groupes". J'en ai mis un peu partout dans le potager, sauf dans les deux planches les plus ombragées, en espaçant les graines de 10 cm environ les unes des autres. Attention : la couture vers le haut ! Les graines sont enterrées à 4-5 cm de profondeur.

La "couture", c'est le petit trait brun, en forme de... couture (ou de fermeture-éclair).

La "couture", c'est le petit trait brun, en forme de... couture (ou de fermeture-éclair).

Près des groseilliers et des framboisiers

Dans mon potager, poussent quelques framboisiers et des groseilliers. J'ai semé des fèves autour de ceux-ci car j'ai observé que ces associations profitaient aux deux partenaires. Comment ? Pourquoi ? Je l'ignore.

Quelques señoritas au pied d'un groseiller à maquereaux

Quelques señoritas au pied d'un groseiller à maquereaux

Deux variétés plus chouchoutées

Ce sont les fingerprints et les grosses fèves jaunes... qui n'ont pas d'autre nom. L'année passée, elles ont été abîmées par le gel tardif d'avril et je n'en ai récolté que quelques-unes. Heureusement, il me restait quelques belles graines achetées chez therarevegtableseedconsortium.com, un site qui semble avoir disparu. Je les ai semées dans des pots individuels, à l'intérieur, mais au frais. Je ne les repiquerai dehors quand elles seront déjà solides.

Est-il besoin de préciser que "fingerprint" est à gauche et la "grosse jaune" à droite ?

Est-il besoin de préciser que "fingerprint" est à gauche et la "grosse jaune" à droite ?

Les variétés

Ce sont les mêmes que l'année passée. Je vous les présente rapidement via un petit diaporama.

Mon semis de fèves à la va-vite
Mon semis de fèves à la va-vite
Mon semis de fèves à la va-vite
Mon semis de fèves à la va-vite
Mon semis de fèves à la va-vite
Mon semis de fèves à la va-vite
Mon semis de fèves à la va-vite
Mon semis de fèves à la va-vite
Mon semis de fèves à la va-vite
Mon semis de fèves à la va-vite
Mon semis de fèves à la va-vite
Mon semis de fèves à la va-vite

D'autres articles sur les fèves

J'adore ce légume. Ça tombe bien car il y a beaucoup de choses à dire sur lui. Je ne m'en suis pas privée et, si ça vous intéresse, voici quelques articles que je lui ai déjà consacrés.

Comment la cultiver ?

Comment la cuisiner ?

Les fèves et les fourmis

Les histoires et les anecdotes

Et voilà ! Maintenant, je vais semer les petits pois.

Bonne journée

Publié dans Semis, Légumes, Potager

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

naniland89 10/04/2018 06:53

j'aime apprendre avec toi
je t'en remercie beaucoup

Agnès - Esprit Laïta 06/04/2018 10:13

Ici, pas encore de semis au potager, il y a vraiment trop d'eau. Je vais lire (ou relire) tes articles sur les fèves que je ne connais pas bien et que je ne sais pas cuisiner.

Elise 05/04/2018 21:03

Pas de fèves pour moi, je n'aime pas trop ça... Pas encore trop de jardin non plus car cette année le printemps se fait plus que désirer ! Il pleut tellement qu'on ne profite même pas des jacinthes, muscaris et autres narcisses qui sortent en ce moment, snif. ;-(

Annick Boidron 06/04/2018 09:52

IL va faire beau Elise, et tu vas pouvoir profiter. Hauts les cœurs !

VeroniqueD 05/04/2018 17:15

Les mulots sont de petits joueurs à côté des canards. Il ne me reste plus un seul pied sur 50 plantés.
Ils sont très friands de verdure en cette saison et comme je suis la première à travailler au potager ça tombe sur moi. Et zut.
Je penserai à mettre un filet la prochaine fois.

Annick Boidron 06/04/2018 09:53

Ouh que ça doit être énervant ! Chez nous les canards (deux colverts "sauvages" ) viennent retourner la mare chaque printemps. Nous passons notre temps à les chasser... ils n'ont pas encore découvert le potager.

John 05/04/2018 16:34

Encore Félicitations pour ce superbe blog qui au delà de la technique nous fait partager ta vie de Jardineuse Expérimentée. Les anecdotes, l'histoire des légumes, tes recherches, tes expérimentations etc. Autant de choses qui m'attire et m'aide à diriger mon inspiration dans mon propre potager pour toujours être dans la création plutôt que dans la monotonie.

Annick Boidron 06/04/2018 09:54

Merci John, c'est un beau compliment ça. MAis tu n'as pas besoin de moi pour être "inspiré"

catherine 05/04/2018 14:04

pas semé les miennes non plus..la terre du potager est très humide, j'ai peur qu'elle se compacte trop autour des grains..
par contre mes pommes de terre plantées il y a 3 semaines commencent à pousser..j'en suis fort aise!
j'ai déjà repiqué quelques pieds de tomates (mis dans la serre froide, oups, le froid est encore là) et semé mes courges & autres;
et toi? où en sont tes poivrons etc.. ?
bon aprèm Annick bises

Annick Boidron 06/04/2018 09:57

Bonjour Catherine, les semis vont pas mal. Je trouve juste que les tomates restent petites et je vais les repiquer aujourd'hui. Pour les courges etc... j'attends encore un peu car ça devient vite énorme. C'est génial de pouvoir déjà planter les pommes de terre, je vais peut-être en tenter quelques-unes pour voir.
Gros bisous et bonne journée, Catherine