A Bouillon, le long de la Semois, un jardin digne de Piet Oudolf pousse spontanément

Publié le par Annick Boidron

C'est magnifique ! dans ce mur en pierres de schiste qui canalise la rivière au centre de la ville, toute une biodiversité s'est mise en place spontanément et le spectacle est fabuleux !

A Bouillon, le long de la Semois, un jardin digne de Piet Oudolf pousse spontanément

Moi, je trouve ça superbe ! Orienté Sud-Est, le mur est constamment ensoleillé (enfin, quand il y a du soleil !). Les fleurs en profitent pour s'épanouir et les promeneurs pour admirer le spectacle. Les lézards prolifères, les abeilles butinent... ça grouille de vie !

Toutes ces plantes se sont installées là spontanément !
Toutes ces plantes se sont installées là spontanément !
Toutes ces plantes se sont installées là spontanément !
Toutes ces plantes se sont installées là spontanément !

Toutes ces plantes se sont installées là spontanément !

Je trouve que nous avons une chance extraordinaire d'habiter une si jolie ville où la nature s'invite jusque dans le centre, avec autant de talent.

Regardez comment les fleurs se mettent en scène toutes seules !Regardez comment les fleurs se mettent en scène toutes seules !
Regardez comment les fleurs se mettent en scène toutes seules !

Regardez comment les fleurs se mettent en scène toutes seules !

Et pourquoi digne de Piet Oudolf ? me direz-vous. Eh bien, parce que ce talus me fait penser à ses réalisations. Pour ceux qui ne le connaîtraient pas, sachez qu'il est un des plus grands paysagistes contemporains. Il s'inspire de la nature pour créer ses compositions dans le monde entier.

Le jardin de Piet Oudolf à Hummelo en Hollande
Le jardin de Piet Oudolf à Hummelo en Hollande

Entre autres réalisations célèbres, c'est lui qui a végétalisé la Hight Line à New-York : une promenade mythique de 15 km que vous pouvez découvrir dans la vidéo ci-dessous. (Ou à New York...).

La "High Line" de Bouillon ? Peut-être pas plantée par Piet Oudolf mais saisissante de beauté et 100% naturelle.

La "High Line" de Bouillon ? Peut-être pas plantée par Piet Oudolf mais saisissante de beauté et 100% naturelle.

Ah oui ! Bouillon est une petite ville du Sud de la Belgique, célèbre pour son château. Qui sait, je vous y verrai peut-être un jour ! A bientôt, alors.

Publié dans Fleurs, Ailleurs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Florence 04/07/2018 23:29

C'est vraiment beau. J'aime bien quand la nature prend ses aises, le résultat est bien inspiré. Belle semaine. Bises

pascale 27/06/2018 09:41

superbe ce coin de nature, c'est un paysage enchanteur. merci de m'avoir fait connaitre Piet Oudolf, j'adore ce qu'il fait, je jardine comme lui... modestement. belle journée à bientot

Pascale Rahir 26/06/2018 17:41

He oui, la nature est maître dans l'art de s'installer à un endroit où on ne l'attend pas. Et surtout que la commune continue à ne rien faire ! Bises

Annick Corre 26/06/2018 09:21

J'y suis allee plusieurs fois, j'adore cette ville!

Michel 26/06/2018 09:20

Je suis assez mitigé : c'est beau : assurément mais ici, on juxtapose 2 milieux très différents : un milieu aqueux et un milieu sec (plantes de prairie sèches) sans zone de transition ! Personnellement en tant qu'amoureux des milieux humides et des zones aquatiques, cela me dérange !
Il n'y aucune plus-value sensible pour la biodiversité de la Semois à réaliser ce type d'aménagement à l'aspect naturel mais contre-nature ! Nos rivières manquent cruellement de plantes de berges où la vie aquatique peut se multiplier et se reproduire et même servir de refuge pour les insectes aquatiques, alevins et même en cas de pollution mineure ! Pour ne pas détruire l'existant, on pourrait penser à l'installation de fascines végétalisées par exemple ! N'oublions pas que toutes ces plantes ont un rôle d'épuration également ! Désolé d'avoir un avis contraire mais je n'aurais jamais l'idée de garnir les abords de ma mare de centranthus ruber !

Annick Boidron 26/06/2018 09:44

Bonjour Michel,
DAns notre cas, il s'agit d'un mur qui existe depuis le début du siècle dernier. Ce milieu sec et ce milieu humide sont de toutes façons juxtaposés. Jusqu'à ces dernières années, le mur était tout simplement "nettoyé" et on enlevait toute la végétation, laissant la pierre à nu. Je trouve que c'est tout de même bien plus beau avec toutes les fleurs qui y poussent. Il ne s'agit pas d'un aménagement : rien n'a été planté. Ici on a le choix entre un grand mur nu et sans vie ou un mur couvert de fleurs qui grouille de vie.
. Bien-sûr, des berges naturelles seraient plus adaptées mais nous sommes en plein centre-ville où la Semois est canalisée. Par ailleurs, juxtaposer deux milieux complètement différents me semble intéressant d'un point de vue esthétique. Cela dit, cela concerne quelques centaines de mètres, en amont et en aval, la Semois garde ses berges naturelles. Bonne journée à toi.

Isabelle 26/06/2018 05:39

C'est fabuleux ! L'homme ne parviendrait pas à obtenir un résultat aussi parfait.
Merci pour le partage.

catherine 25/06/2018 19:24

si tu veux mon avis, les massifs de la High Line sont (presque) moins jolis que le massif le long de la rivière de Bouillon! je l'ai vu (en vrai) en pleine canicule il y a 3 ans, et je trouve qu'il y a bien plus de fleurs qu'à NY!
ce massif au bord de l'eau est magnifique..ceci explique peut être cela :-)
que la nature est belle..
bonne soirée Annick

Annick Boidron 26/06/2018 09:45

J'avais bien compris, Catherine. Bonne journée à toi et merci pour ton commentaire

catherine 25/06/2018 19:25

je me suis mal exprimée, j'ai vu les massifs de la High Line et pas ton massif belge..

anne 25/06/2018 18:58

Comme Annick j'ai aussi la chance d'habiter tout près de Bouillon et pouvoir admirer cette beauté de fleurs sauvage au quai de Rempart.
Merci Annick pour cet article si bien écrit !
anne