knautie, scabieuse, céphalaire : une petite note sauvage dans les parterres

Publié le par Annick Boidron

Elles évoquent les prairies alpines, les bords de chemins ou les lisières ensoleillées. Elles sont hyper-faciles, se ressèment à gogo et, bien-sûr, elles sont jolies. Pourquoi s'en passer ? Je vous présente celles qui poussent aux Quatre Moineaux.

La céphalaire des Alpes

Elle est énorme. Je l'adore car elle est toujours bien nette et vigoureuse. Vous la voyez ici après une très longue période de sécheresse et de chaleur : elle s'en fiche complètement !

Ses fleurs sont jolies comme tout et bien mises en évidence par de hautes tiges assez rigides.

Ce sont les favorites des gros bourdons

Bourdon sur cephalaria

La floraison proprement dite est assez courte mais les fleurs fanées sont remplacées par de jolies boules de graines... sans passer par la case "pas nette" que traversent la plupart des fleurs lorsqu'elles fanent.

Les céphalaires font penser aux knauties. Elles appartiennent d'ailleurs à la même famille : les Dipsacaceae ou les Caprifoliaceae, c'est selon. (Selon quoi ? Ce sera pour un prochain article, probablement très ennuyant).

Les knauties

Il en existe pratiquement de toutes les couleurs. J'en ai des pourpres et des mauves.

Les pourpres sont des Knautia macedonica et les mauves, des knauties des champs (Knautia arvensis), comme on en trouve dans la nature.

Les deux espèces très faciles mais elles ont besoin d'être maintenues par d'autres plantes. Sinon, elles s'effondrent assez rapidement. Quand ça arrive, il suffit de les couper à la base et elles repartent, denses et vigoureuses comme dans leur jeunesse.

Sinon, on peut aussi s'amuser à couper les fleurs fanées au fur et à mesure. Mais ça devient vite fastidieux et, de toutes façons, il arrive toujours un moment où la plante n'a plus d'allure !

Ces deux knauties fleurissent jusqu'aux premières gelées. C'est surtout vrai pour la Knautia macedonia qui profite du moindre redoux pour pousser un petit coup, et même parfois fleurir en plein hiver.

Les insectes les adorent. Il y a toujours toute une faune en train de butiner dessus.

Très proches des knauties mais appartenant à un autre genre, voici, pour terminer ...

Les scabieuses

Une seule espèce est présente dans notre jardin : c'est Scabiosa ochroleuca

Elle n'est pas très spectaculaire mais se marie bien avec les plantes de terrain sec où elle apporte ses petites touches blanc-crème sans manières.

Knautia ou Scabiosa ?

Bon, c'est ici que les romains s'empoignent. Comment distinguer une Knautia d'une Scabiosa ?

Vous êtes peut-être en train de vous dire que je me prends la grosse tête à n'employer que les noms de genre en latin. C'est pour votre bien ! (Et le mien !). Car quand on commence à regarder un peu les noms en français, tout se mélange. Vous voulez des exemples ? En voilà :

Quelques Knautias en vente sur le site de Promesses de fleurs

Quelques Knautia en vente sur le site de Promesses de fleurs

On commence tout de suite à s'arracher les cheveux ?

Malgré les apparences, scabieuse et knautie ne sont pas synonymes. Mais il faut avouer que la différence est subtile ! Bon, pas de panique : il y a un truc.. et même plusieurs.

Je vous fais un petit tableau didactique :

KnautiaScabiosa
scabieuse
Ok, la différence entre les fleurs n'est pas criante. A part la couleur, bien-sûr ! Mais ça n'a rien à voir.  Il faut les regarder par en-dessous et comparer les bractées (les petites "feuilles" vertes sous l'inflorescence) :
bractees de knautie

Les Knautias ont plusieurs rangées de bractées

Bractées de la scabieuse

Les Scabiosas n'en ont qu'une

Et si ça ne suffit pas, il existe une autre différence encore plus subtile : on la remarque mieux après la floraison
infructescence de knautie

Vous voyez ces poils sombres chez la scabieuse (à droite) ? Remarquez que la knautie en est dépourvue. Ces poils sont appelés plus joliment des soies.

Ça ne vous parait pas évident ? Alors, essayez ceci :

Fleur de knautie : quatre pétales
Fleur de scabieuse : 5 pétales
Quand on observe un fleuron à la périphérie de l'inflorescence, on constate que celui de la knautie porte 4 lobes et celui de la scabieuse en a 5 !

Des plantes fidèles

Qu'elles s'appellent céphalaires, knauties ou scabieuses, ces plantes ont un point commun : elles se multiplient à qui mieux-mieux ! Souvent, ce sont les fourmis qui dispersent leurs graines. On peut alors récupérer les jeunes plants et les repiquer là où elles seront bien. Ou alors, on partage ... ça vous dit ?

Semis spontanés de cephalaria et de Knautia macedonica... à adopter.Semis spontanés de cephalaria et de Knautia macedonica... à adopter.

Semis spontanés de cephalaria et de Knautia macedonica... à adopter.

Quelques liens intéressants

Visoflora, identifier une plante, Knautie des champs,URL : https://www.visoflora.com/guide-nature/knautie-des-champs.html

Veronika Mayer, Erika Svoma, Development and Function of the Elaiosome in Knautia (Dipsacaceae), URL : https://onlinelibrary.wiley.com/doi/pdf/10.1111/j.1438-8677.1998.tb00726.x,

Site : francini-mycologie.fr, céphalaire des alpes, URL:http://www.francini-mycologie.fr/BOTANIQUE/Cephalaria_alpina.html

Site: cabanedetellus, le refuge des mauvaises herbes, URL : http://cabanedetellus.free.fr/09_Dipsacac%C3%A9es_Tellus.html

Publié dans Fleurs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ivette 18/07/2018 15:11

Je retire ce que j'ai dit...... pffff ai partagé!!! :-)

Annick Boidron 18/07/2018 15:18

Merci Ivette, bisous

Ivette 18/07/2018 15:10

Pas de partage sue fb......?Dommage....//

Lydie 18/07/2018 13:43

J'ai adoré cet article. J'aime la scabieuse sauvage depuis belle lurette et du coup lorsque j'ai découvert le knautia macedonia au travers les blogs il me le fallait. Au début je coupais les fleurs fanées, maintenant je laisse faire ! Par contre je découvre le céphalaria, j'espère en trouver lors de mes vacances en montage.
Merci
Lydie

Annick Boidron 20/07/2018 15:16

Pas besoin d'enveloppe timbrée, ça double les frais ! Tu m'enverras quelques graines à l'occasion si tu veux. Par contre, envoie-moi ton adresse par message privé (et peut-être un petit rappel d'ici un mois... je suis un peu "tête en l'air" !

Lydie 18/07/2018 20:09

oui Annick je veux bien des graines. Je ne trouve pas ton adresse pour t'envoyer une enveloppe timbrée. Merci
lydie

Annick Boidron 18/07/2018 17:25

Veux-tu des graines ? Elle en fait tant et plus en fin d'été (je parle de la céphalaria, bien-sûr !)

babou 18/07/2018 06:40

Très intéressant et justement, je suis de celles qui enlève les fleurs fanées !!! je ne savais pas qu'on pouvait les raser. Mais, autant je n'ai pas de problème à les distinguer chez la scabieuse (petit pompon) autant j'éprouve des difficultés à les reconnaître chez la knautia. Merci pour toutes ces infos.

Florence 17/07/2018 23:14

Quel bel article, très intéressant. Jeudi je vérifierai ce qu'il en est dans mes plantes, demain je passe la journée à Chaumont-sur-Loire, je ne pourrai pas y aller voir. Bonne semaine. Bises

Pascale Rahir 17/07/2018 22:27

Ho mais que c'est intéressant ! J'ignorais la réelle différence entre la scabieuse et la Knautia.
J'aime beaucoup quand tu te creuses les méninges pour nous fournir de belles infos. Merci à toi ! Je crois que demain, je vais faire le tour du jardin pour comparer . . . Knautia ou Scabiosa ? Je publierai bien qqch sur ton analyse avec les demoiselles de mon jardin ! Bises