Machaon, quel drôle de nom pour un papillon

Publié le par Annick Boidron

J'observais régulièrement ses chenilles sur mes fenouils bronze mais ça faisait des années que je n'avais plus vu un machaon voleter dans le jardin. Enfin, jusqu'à hier, quand l'un d'entre eux s'est fait piéger dans la serre.

Ce coin de la serre est un vrai piège à papillons.

Ce coin de la serre est un vrai piège à papillons.

J'ai donc appelé Alain à la rescousse et, munis d'une épuisette, nous avons sauvé le machaon. Nous l'avons posé sur le fenouil bronze.

Machaon, quel drôle de nom pour un papillon

Les machaons, appelés aussi grands porte-queue, pondent en général dans les fenouils, les carottes et autres céleris. Nous avons pensé que notre fenouil lui plairait mais après une période de récupération, il s'est envolé et a disparu...

Machaon, quel drôle de nom pour un papillon

Toutefois, il est bien vite revenu et voilà deux jours qu'il volète dans les carottes en déposant de temps en temps un œuf par-ci, par-là.

Les œufs sont minuscules mais très visibles.

Les œufs sont minuscules mais très visibles.

Nous ne mangerons pas nos carottes de sitôt ! Nous aurions bien trop peur de détruire les précieux œufs ou des chenilles !

Alain n'a voulu prendre aucun risque : les carottes porteuses d'œufs sont protégées des prédateurs éventuels.

Alain n'a voulu prendre aucun risque : les carottes porteuses d'œufs sont protégées des prédateurs éventuels.

En Belgique, Papilio machaon est considéré comme un papillon commun : lors du recensement annuel de Natagora, il est observé dans 15% des jardins (1). Alors, pourquoi est-ce que je n'en vois pas plus souvent ? C'est sans doute parce qu'en Ardenne, là où se trouve le jardin, l'espèce est beaucoup plus rare (2). Et puis, il faut bien dire que, de loin, si on ne fait pas spécialement attention, on pourrait facilement le confondre avec la piéride du chou ou même avec un citron.

De loin, rien ne ressemble plus à un papillon clair virevoltant qu'un autre papillon clair virevoltant.

De loin, rien ne ressemble plus à un papillon clair virevoltant qu'un autre papillon clair virevoltant.

Mais pourquoi "Machaon" ?

Carl Von Linne : naturaliste suédois qui a fondé les bases du système moderne de la nomenclature binominale (WIKIPEDIA)
Carl Von Linne

Son nom vous fait penser à un militaire français du 19e siècle ? Vous n'y êtes pas ! C'est notre fameux Linné qui lui a trouvé un nom... selon une méthode bien personnelle :

Il a créé le genre "papilio"  (les papillons de jour) et l'a divisé en cinq groupes. Pour leur donner un nom, il est allé puiser dans la mythologie grecque. Il y avait le groupe des chevaliers, celui des danaïdes, ... et même celui des barbares...(3)

La guerre de Troie chez les papillons

Le machaon faisait partie du groupe des chevaliers au sein duquel Linné a défini deux camps :

  • Les Troyens : pour les papillons qui portent une tache rouge sur le thorax. Rappel de la sanglante défaite de Troie.
  • Les Grecs : qui, en bons vainqueurs, ne portent aucune trace de sang.

Et voilà, ce n'est pas plus compliqué que cela : chaque espèce s'est vue attribuer un nom en fonction de son camp. Parmis les Troyens on trouve entre-autres un Papilio priamus ou un Papilio hector. Chez les grecs, à côté du Papilio helena, du nom de celle par qui le malheur est arrivé, nous découvrons le Papilio machaon (la liste complète est ici).

Ce Machaon dont notre papillon tire son nom, était le fils d'Asklêpiós (Esculape en latin,  le dieu de la médecine). Comme il avait hérité des dons de son père, et aussi parce qu'il convoitait Hélène, il a suivi l'armée grecque à Troie. Avec son frère Podalirios, également médecin et... prétendant d'Hélène lui-aussi, ils se sont rendus bien utiles. Machaon a même fait partie des guerriers dissimulés dans le ventre du cheval de Troie.

Linné a donné le nom de Papilio podalirius au flambé... qui ressemble au machaon comme un frère. Quel farceur ce Carl !

Distinguer le flambé du machaon sur le site biodiversité Wallonie

Cliquez sur l'image pour ne plus jamais confondre le flambé avec le machaon (http://biodiversite.wallonie.be).

Bon, depuis Linné, qui vivait tout de même au 18e siècle, la classification a bien évolué et beaucoup de "Papilio" ont changé de genre, si pas de famille. On a oublié cette histoire de Grecs et de Troyens, mais le nom d'espèce leur est resté ! Le machaon est toujours Papilio machaon. Mais son "frère" a changé de genre : il est devenu Iphiclides podalirius.

Bon, là-dessus je vais voir si les œufs se portent bien. Je vous tiendrai au courant de la suite. Bon week-end à tous, vive le jardin et vivent les papillons !

1.Natagora, Les espèces de vos jardins. URL: http://papillons.natagora.be/index.php?id=802  Consulté le 13 juillet 2018

2.La biodiversité en Wallonie, Machaon (Papilio machaon) URL : http://biodiversite.wallonie.be/fr/papilio-machaon.html?IDD=50333896&IDC=278. Consulté le 13 juillet 2018

3.Noms des Papillons diurnes (rhopalocères) créés par Linné dans le Systema Naturae de 1758 et dans la Fauna suecica de 1746, Le blog de jean-yves cordier, 2013

4.Antonia Susan Byatt, On Histories and Stories: Selected Essays, Harvard University Press, 2001 - page 127. Aperçu gratuit sur google play : https://books.google.be/books?id=ade30hBSG-MC

Publié dans Animaux du jardin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Alexandre 12/08/2018 16:54

Etant un bon observateur amateur, je peux vous dire qu'il y a des années "avec " et des années "sans". Et bien 2018 est une "excellente" année pour le Machaon. Je ne me souviens plus en avoir observé autant dans plein d'endroits différents. C'est une bonne idée de "protéger" les œufs et les futures chenilles. Mais attention, un prédateur "tout bête" et "tout simple" est l'araignée. Elle dévorera très facilement la chenille à son premier stade... Par contre, une fois les chenilles "plus grosses" (avec leurs couleurs définitives), elles ne courent pratiquement plus aucun risque. Les oiseaux l'évitent de par son odeur répulsive et ses couleurs plus que chatoyantes... Faites également bien attention, quand vous conserverez les chrysalides, de bien les mettre dans une pièce "fraiche" car les machaons (comme la plupart des insectes ...) se "réveilleront" plus vite si la température le leur permet. J'ai malheureusement assisté à une naissance à la fin décembre... La boîte n'était pas très loin de la chaudière. Il aura survécu 10 jours avec de l'eau sucrée... Bien cordialement ! Alexandre

Annick Boidron 12/08/2018 17:13

Bonjour Alexandre et merci pour vos précisions. En fait, j'ai pu suivre le développement des chenilles de l’œuf juqu'à "grosse"chenille" ! Ils me semble que la plupart ont échappé aux prédateurs. Mais ensuite, plus rien ! Je n'ai pas trouvé de chrysalides ! Elles emblent disparaître d'une minute à l'autre ! Bon, je n'ai pas trop cherché pour ne pas risquer de les perturber ! Pensez-vous que ces chrysalides (si elles existent) n'écloront qu'au printemps ? (Dans ce cas, il faudrait que je laisse en place les asperges, seules plantes un peu hautes qui poussent à proximité. ). PS : est-ce en Belgique que vous avez observé tant de machaons ?

Des Pensées au Jardin 26/07/2018 14:16

Super article !!! je ferai attention aux œufs dorénavant ... que tes photos sont jolies <3. D.

Sophie 17/07/2018 16:50

Bonjour Annick,

J'ai vu ce magnifique papillon également (chez moi dans l'Aisne) ce week-end sur un buddleia..
Par contre, je ne sais pas si il a pondu sur mes feuilles de carottes, je vais essayer de voir cela.
Merci pour ton article très intéressant :-)

Ivette 16/07/2018 17:23

Commentaire de Guy......Commun? Pas si commun que ça..et de moins en moins.
Quelle beauté!

Annick Boidron 16/07/2018 17:54

Ben oui, ça m'a étonnée aussi. Selon Natagora, il est observé dans 15% des jardins lors des we "devine qui vient papillonner "... Peut-être dans d'autres régions... Gros bisous à Guy et à toi.

Elise 16/07/2018 11:31

Wahou ! Superbe ! Jusqu'ici je n'en avais vu que dans des serres à papillons. ;-)

Pascale Rahir 14/07/2018 23:13

Quelle chance d'avoir eu un machaon chez toi ! Moi qui pensais qu'il n'y en avait que dans le sud de la France. Cet animal m'a toujours fait rêver... je ne sais pas trop pourquoi d'ailleurs. Soigne bien les petits oeufs ! Bises

Annick Boidron 16/07/2018 10:53

Ah oui, je trouve aussi qu'il a un petit air exotique. Mais je me souviens qu'on en voyait pas mal par ici quand j'étais enfant. Son "retour" est peut être un bon signe. Pourvu que ça dure !

Anne 14/07/2018 17:32

Coucou Annick,
Tu as de la chance avec ce papillon que j’ai jamais vue chez nous à Sensenruth (Bouillon).
Quand j’habitais encore à Malines, je l’avais vue dans notre petit jardin de ville, j’etais tout contente !
En néerlandais ce papillon s’appelle ´koniginnepagé d’ou vient ce nom, je ne sais pas. Je peux faire des recherches comme toi

Annick Boidron 16/07/2018 10:52

Bonjour Anne, Nathalie a vu aussi des machaons à Vaux sur sûre il y a pas longtemps. A mon avis, tu vas en voir bientôt dans ton jardin (où alors, ils n'ont pas de goût !). A bientôt et bisous