Elles sont chouettes les fleurs du bord de mare

Publié le par Annick Boidron

Il fait chaud, il fait sec... enfin bref, c'est l'été. Les herbes hautes commencent tout doucement à jaunir. C'est le moment de faire un tour du côté de la mare : montons !

Elles sont chouettes les fleurs du bord de mare

Oui, je sais, c'est bizarre. D'habitude, on creuse une mare dans la zone les plus basse du terrain. Là où, en principe, les eaux devraient s'accumuler naturellement. Mais justement, à cet endroit, il y avait le "terrain de foot" des enfants. Nous n'avons pas eu la patience d'attendre qu'ils deviennent grands ! Et voilà pourquoi il faut monter pour accéder à la mare.

Elles sont chouettes les fleurs du bord de mare
Elles sont chouettes les fleurs du bord de mare
Elles sont chouettes les fleurs du bord de mare

Bon, cette mare, comme vous le voyez n'est pas entretenue : nous n'y touchons pas de tout l'été. Mais nous y montons souvent. On pourrait y passer des heures... et j'y passe des heures ! (Avec un petit sentiment de culpabilité quand même). Il y a tant à observer... et à admirer ! Des animaux, bien sûr et puis des fleurs. En ce moment, elles sont même très en forme, les pieds dans l'eau et narguant leurs copines qui ont soif.

Elles sont chouettes les fleurs du bord de mare

Ces fleurs sont toutes indigènes. Elles forment librement des associations fleuries qui, à mon goût, sont plutôt réussies. En ce moment, les "dominantes" sont les reines des prés, les lysimaques communes et les salicaires.

Les lysimaques communes

Elles sont chouettes les fleurs du bord de mare

Je les préfère à leurs cousines envahissantes et toujours un peu poussiéreuses, les lysimaques ponctuées. Celles-ci sont toujours bien fraîches et fleurissent très longtemps.

Elles sont chouettes les fleurs du bord de mare

Les reines des prés

Qui pourrait croire que ces fleurs sont indigènes ? Elles peuvent devenir très grandes, jusqu'à plus de deux mètres de haut. Elles sentent merveilleusement bon !

Elles sont chouettes les fleurs du bord de mare

Elles attirent une multitude d'insectes. Quand ils les butinnent, les bourdons deviennent frénétiques !

Elles sont chouettes les fleurs du bord de mare

Les salicaires

Toujours bien dressées, toujours bien nettes, les salicaires apportent leur couleur mauve à l'ensemble. Elles constituent une source de nectar importante pour les abeilles.

Elles sont chouettes les fleurs du bord de mare

Elles aussi forment de belles grandes touffes, jamais envahissantes.

Elles sont chouettes les fleurs du bord de mare

Ces trois bonnes vivantes, respectueuses du "vivre ensemble", se mélangent sans s'étouffer.  Mais depuis quelques années, je vois s'élargir la place occupée par une plante que je vais devoir surveiller de près car elle semble prendre un peu trop ses aises :

La tanaisie

Elles sont chouettes les fleurs du bord de mare

Elle est pourtant bien jolie, elle aussi. Contrairement à beaucoup, j'aime son odeur quand on la froisse. Savez-vous qu'en petite quantité elle relève le goût des gâteaux au chocolat ?

Sous ses inflorescence, la tanaisie abrite souvent une petite colonie de pucerons. Très nombreuses en début de saison, il n'en reste plus qu'une seule actuellement. Ces pucerons constituent une source de nourriture pour de nombreux prédateurs dont, notamment, les libellules. J'imagine que ça doit faire râler les fourmis !

Elles sont chouettes les fleurs du bord de mare

PArmi ces stars qui attirent tous les regards,  poussent quelques discrètes. Je ne vous parle que de celles qui sont en fleurs pour le moment :

L'Achillea ptarmatica

Si on se fie à son nom, elle ferait éternuer. Il en fleurit toujours quelques-unes ici et là.

Elles sont chouettes les fleurs du bord de mare

L'épiaire des marais

Elle pousse dans la partie marécageuse de la mare. Avec un nom pareil, il fallait s'y attendre. Impossible de l'approcher pour la prendre en photo sans patauger dans 20 cm de boue. La voilà de loin :

Elles sont chouettes les fleurs du bord de mare

Plus haut sur la rive mais aimant tout de même l'humidité, voici la

Renouée bistorte

Elles sont chouettes les fleurs du bord de mare

Elle fleurit au printemps mais, allez savoir pourquoi, elle nous gratifie actuellement d'une seule et unique fleur. Il semble qu'elle commence à s'étendre dans les zones non-tondues de la prairie qui entoure la mare. Tant mieux ! j'espère secrètement qu'un jour, le nacré de la bistorte viendra pondre dessus.

Elles sont chouettes les fleurs du bord de mare

Cette végétation grouille de vie : insectes, amphibiens, oiseaux s'y nourrissent, s'y reproduisent ou s'y abritent. Une mare comme celle-là accroît considérablement la biodiversité d'un jardin. Mais ce n'est pas tout :  presque toutes ces plantes ont des vertus médicinales ou sont comestibles (essayez ces recettes, vous verrez). Elles se ressèment toutes seules et ne demandent aucun entretien, à part un petit "nettoyage en fin d'automne" pour limiter leur enthousiasme. Certes, elles accélèrent probablement l'évaporation de l'eau de la mare mais elles sont adaptées aux changements de régimes et peuvent supporter un sol sec pendant quelques temps... jusqu'à la prochaine pluie. Enfin bref ! Je les préfère aux plantes de berges sophistiquées, vendues bien cher en jardineries.

Et ce sera le mot de la fin ! Bon week-end.

Ah non, pas vraiment : depuis ce matin, une petite chanson me trotte dans la tête. Allez savoir pourquoi ?

Publié dans Mare, Fleurs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

nanie 29/07/2018 06:24

très très intéressante cette page je t'en remercie

mariejoclaude 26/07/2018 16:49

merci pour cette balade champêtre et un rappel des noms de toutes ces belles herbes folles et un brin de fraicheur avec ta mare !!!

La Joie Est En Vous 25/07/2018 22:28

Très beau Merci

Michel 23/07/2018 14:21

Magnifique mare telle que je les conçois ! Le monde aquatique est ma première passion et je me souviens avoir cherché une série de plantes aquatiques et palustres indigènes pour garnir mon étang avec en plus des espèces décrites : le sagittaire, le plantain aquatique, plusieurs espèces d'oenanthe, la menthe aquatique (envahissante et qui finit par disparaître), des véroniques,et bien d'autres encore...Que de bons souvenirs !

Annick Boidron 30/07/2018 19:55

IL y a aussi du plantain aquatique dans la mare; je le trouve d'ailleurs assez envahissant. ma menthe a également disparu mais il faut dire que c'était une variété panachée sans doute incapable de résister aux robustes indigènes. Tu ne fais plus de mare ?

Elise 22/07/2018 15:49

Ici il fait tellement sec que l'un des bassins est déjà vide d'eau ! :-o
Mais devant, des nénuphars font leur première apparition... Et les grenouilles profitent de leurs larges feuilles pour se prélasser. :-)

Annick Boidron 22/07/2018 17:03

C'est bizarre, parfois, j'ai envie d'être une grenouille...

Lydie 21/07/2018 06:19

Comme j aimerai avoir une mare !!
Pour un peu je me serai crue près de toi à regarder et t ecouter.
Je confirme la tanaisie est envahissante
Lyfie

Annick Boidron 21/07/2018 08:19

Bonjour Lydie, sais-tu que même une toute petite mare (en attendant !) est déjà très intéressante ? Nous avons une cuvette de 70cm de diamètre derrière la maison et il y a même des grenouilles qui viennent dedans ! Merci pour ton commentaire, je vais tenir cette tanaisie à l'oeil et en enlever une partie cet hiver ! Bon week-end

Catherine 20/07/2018 19:54

Hier j'ai cueilli dans les pres mouillés au dessus des cliffs de Orkney des fleurs de coton J'en avais trouvé aussi en Islande En as tu ?en rentrant je vais m'en commander pour les alentours de la mareTa mare est bien entourée Et elle me plait beaucoup
A bientôt bises
Catherine Côté terres

Annick Boidron 22/07/2018 14:21

Tous les endroit m'ont plu ! Mais j'ai surtout le souvenir du tombolo (une langue de terre qui relie une "île" à la terre) et des caps des iles du Nord où il y a des macareux pas farouches du tout ! Les vestiges archéologiques près de l'aéroport sont très intéressants. Nous avions adoré ces vacances! Bon séjour et ramène nous de belles photos.

Catherine 21/07/2018 21:54

Nous partons pour les shetlands dans 2 jours As tu des recommandations ou des endroits qui t'ont plu?merci à bientot bonne soiree

Catherone 21/07/2018 20:54

Je vais tenter la plante de coton on ne sait jamais

Annick Boidron 21/07/2018 08:13

Bonjour Catherine, Orkney est une destination qui me tente depuis que je suis allée aux Shetlands. J'aime beaucoup ces "plantes de coton" que l'on trouve dans les tourbières. J'ai déjà essayé d'en installer dans la partie "tourbière" (de 2m² !) de la mare mais sans succès. Mais je compte refaire une tentative un jour (peut-être un semis) car c'est vrai quelles sont un charme incomparable. Maintenant, j'avoue que l'effet près des falaises d'Orkney doit être plus spectaculaire ! Bon voyage, à bientôt

Lucas 20/07/2018 18:26

Très beau texte, très jolie mare sauvage et cerise sur le gâteau. ... Arno que je suis depuis TC Matic

Annick Boidron 21/07/2018 08:21

Merci, contente que ça vous ait plu.

Agnès - Esprit Laïta 20/07/2018 15:20

Comme c'est joli et paisible. Comme ça doit être agréable d'observer la vie autour et dans la marre.

Annick Boidron 21/07/2018 08:26

Oui, Agnès, c'est un plaisir. Selon moi, c'est le meilleur investissement que l'on puisse faire dans un jardin, avec la serre ! Bonne journée

Isabelle 20/07/2018 15:13

Une mare comme j'aime ! Merci pour ce beau post.
Et, belle référence musicale !
Beau w-e, Annick !