J'ai planté des lavandes partout !

Publié le par Annick Boidron

J'ai reçu dix litres de petites lavandes ! Elles s'étaient ressemées dans l'allée de graviers qui conduit au garage chez Christine et Laurent. Celui-ci venait juste de les arracher. Heureusement, comme Christine sait que je recueille les plantes malheureuses comme d'autres les chats abandonnés, elle les a mises dans un grand seau et me les a apportées. Il fallait lui rendre le seau tout de suite, alors j'en ai fait un tas. Le voici :

J'ai planté des lavandes partout !

On ne dirait pas comme ça, mais je vous assure qu'il y en avait au moins 300 ! Qu'est-ce que j'allais en faire ? En principe, j'aurais dû prendre le temps de réfléchir, mais quand j'ai vu leurs petites racines toutes sèches, j'ai décidé de ne pas attendre et de commencer tout de suite à les repiquer. Après tout, il serait toujours temps de les déplacer plus tard.

La plupart sont de belles petites plantes, bien ramifiées, sans doute à force de se faire rouler dessus. Elles ont déjà de jolies racines. La plupart sont de belles petites plantes, bien ramifiées, sans doute à force de se faire rouler dessus. Elles ont déjà de jolies racines.

La plupart sont de belles petites plantes, bien ramifiées, sans doute à force de se faire rouler dessus. Elles ont déjà de jolies racines.

J'en ai mis PARTOUT. Enfin, partout où il y a du soleil et où la terre est assez drainante pour qu'elles supportent bien l'humidité et le froid. Mais je leur fais confiance, leurs ancêtres ont enduré les pires hivers chez Christine et Laurent.

Devant la clôture, en plein soleil.

Devant la clôture, en plein soleil.

Dans un terrain en pente, exposé à l'Est.

Dans un terrain en pente, exposé à l'Est.

Et dans le potager, puisque la lavande, ça se cuisine (et c'est bon !).

Et dans le potager, puisque la lavande, ça se cuisine (et c'est bon !).

Rien que dans mon grand talus, orienté plein Sud, j'en ai planté des dizaines ! Ce pauvre talus a énormément souffert de la sécheresse en été. Je l'ai (presque) complètement refait cet automne en y plantant des espèces mieux adaptées à ce genre de situation. Les lavandes sont venues bien à point.

Vous les voyez ? Eh ! c'est qu'elles ne sont pas bien grandes.

Vous les voyez ? Eh ! c'est qu'elles ne sont pas bien grandes.

Autant l'avouer, je n'ai certainement pas planté mes lavandes "comme il faut". Après les avoir installées, j'ai recherché des conseils de plantation sur Internet.  Par rapport à la vidéo ci-dessous, pour prendre un exemple, je n'ai pas ajouté d'engrais et j'ai fait des trous tout juste assez grands pour y placer les racines. On verra bien ! En revenche, et c'est très important, je les ai bien arrosées après la plantation. Ce n'est jamais une bonne idée de zapper cette étape, même pour les plantes qui aiment la sécheresse.

Une vidéo qui présente la façon orthodoxe de planter les lavandes... j'ai pas fait comme ça !

Bon, on verra bien mais je sais d'expérience que les lavandes poussent bien dans mon terrain où se plaisent aussi... les rhododendrons ! C'est un mystère puisque les lavandes sont réputées préférer les sols calcaires... alors que les rhododendrons ne les supportent pas !

En mélangeant les lavandes aux vivaces, je cherche à conserver l'aspect naturel que je privilégie au jardin. Je compte aussi sur ces plantes bien solides pour épauler les vivaces plus légères qui ont tendance à pencher vers le bas du talus. Évidemment, quand j'ai cherché des photos pour vous montrer les lavandes qui poussent déjà au jardin, je n'ai pas trouvé grand-chose. En voici tout de même deux.

Désolée pour la qualité.Désolée pour la qualité.

Désolée pour la qualité.

Nous nous reverrons dans un an ou deux pour que je vous montre ce que mes plantations ont donné. J'imagine que, sur le nombre, il y aura bien quelques plants qui auront survécu.

Mais j'espère secrètement qu'ils reprendront tous ! J'adore la lavande, pour son feuillage argenté et persistant, son odeur et son utilisation en cuisine. Même si, selon certains, "ça sent les cabinets".

Tss !  Confondre le parfum chimique du canard WC avec la fragrance délicate de la lavande, quelle honte !

Tss ! Confondre le parfum chimique du canard WC avec la fragrance délicate de la lavande, quelle honte !

Allez, pour finir sur une note un peu plus poétique, je vous invite à aller visiter le blog les jardins d'Alice qui, dans son dernier article, nous vante les plaisirs d'un bon bain chaud, parfumé à...la lavande, bien-sûr !

Publié dans Fleurs, jardin d'agrément

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Frédéric 05/03/2020 03:42

Alors quel est le résultat des plantations ? Apres 1 ans et demi, combien de plants ont survécu ?

Annick Boidron 05/03/2020 12:11

Bonjour Frédéric,

Pratiquement tous les plants ont survécu, mais j'en ai donné beaucoup.

christine 27/06/2019 15:06

intéressant ton article sur les lavandes, je voulais tester les boutures en fin de saison pour en mettre un peu partout, j'adore leur odeur mais aussi les propriétés qu'elles renferment, calmante pour les piqûres et brûlures, parfum d'oreiller et apaisante pour les super-actifs, quintessence absolue dans les confitures d'abricot, c'est tout le sud qui vient au jardin
Bel après-midi à l'ombre et à l'abri, il fait un de ces cagnards
des bises

Annick Boidron 27/06/2019 15:50

Je suis effectivement à l'ombre et même; j'avoue, à l'intérieur. Ici (Bouillon Belgique) il fait un peu moins chaud car on a un petit vent sympa. Mais je vais tout de même attendre encore un peu avant de mettre le nez dehors et de profiter... à fond ! A propos des lavandes, on peut les bouturer déjà maintenant en prenant des branches non fleuries. Bonne journée et bonne soirée surtout.

Annick Boidron 20/11/2018 14:07

Bonjour à tous, si vous vous étonnez de ne pas recevoir de réponses à vos commentaires, c'est parce que ceux-ci ne "passent pas" en ligne quand je vous réponds depuis mon "administration". Je m'empesse donc de vous répondre en ligne. Bisous

nanie 20/11/2018 05:26

voilà des lavandes qui vont faire un très bel effet
je vais aller voir ton lien
et te remerciant de tout coeur

Annick Boidron 20/11/2018 14:19

Merci Nanie, bonne journée

Le Jardin de Darius 18/11/2018 17:36

ça va sentir bon lorsqu'il fera chaud ! !
Aude.

Annick Boidron 20/11/2018 14:19

Oui, je me réjouis

Des Pensées au Jardin 18/11/2018 17:18

Holala ... 300 ...le pied ;-) ça va être super !!! et ça va embaumer dans le jardin. Quelle chance ! Les pousses reprennent très bien en pleine terre, et tu as bien fait de les remettre tout de suite sans attendre. tu nous montreras le résultat ..trop hâte ! Bonne fin de dimanche Annick.

Annick Boidron 20/11/2018 14:18

Oui, oui, je vous montrerai le résultat... en espérant qu'il y en aura un !

Pantoufle 17/11/2018 14:38

Quel super cadeau ! Tu vas voir, je suis sure que la majorité va survivre, l'amour que tu y mets compensera largement le manque d'engrais :)
Toutes ces lavandes ça m'a fait penser à cet article que j'ai lu récemment :
http://www.jardinsmerveilleux.eu/2015/03/jardinage-a-frescati-un-massif-florentin.html
Une belle idée d'inspiration !
Bon week-end Annick !

Annick Boidron 20/11/2018 14:18

Je suis allée voir ce très intéressant article dont tu donnes le lien; J'aime beaucoup voir l'évolution d'un massif dans le temps et au cours des saisons. Celui-ci est bien réussi et, comme tu dis, une source d'inspiration

Lalla Fatima 17/11/2018 12:56

300 plants, tu vas avoir un vrai champ de lavandes, les butineurs vont se régaler! J'en ai récupéré une 10aine cet été dans le gravier pour réaliser une séparation au potager, elles se portent bien pour le moment, j'attends l'épreuve de l'hiver mais je ne suis pas inquiète, en région Centre Val de Loire les lavandes réussissent bien installées au soleil en sol drainé.
Bon week end.

Annick Boidron 20/11/2018 14:16

Oui, c'est énorme ! Si elles reprennent toutes et que je les laisse atteindre leur taille adulte, jus n'aurai plus que des lavandes au jardin. Mais j'ai un an ou deux pour trouver une solution et un endroit où les transplanter au cas où...

Agnès - Esprit Laïta 17/11/2018 11:07

Ici aussi les lavandes poussent bien en terre acide et même pas drainante. Sur une telle quantité tu vas forcément en avoir pas mal qui vont survivre. Je ne sais pas si c'est le réchauffement climatique mais en Bretagne les lavandes poussent très vite et deviennent énormes. Mais je crois que c'est une plante peu exigeante. J'en avais même fait pousser à Hambourg! Bon week end.

Annick Boidron 20/11/2018 14:14

Bonjour Agnes, je pense comme toi que les lavandes supportent un peu tout. Ici il peut faire très très froid en hiver et pourtant elles poussent bien. Mais je crois que c'est aussi une question de variétés : les lavandes "papillons" pourtant si jolies n'ont jamais tenu plus d'un été chez moi

Estelle 17/11/2018 09:23

J'espère aussi secrètement qu'elles vont toutes reprendre pour voir le spectacle dans ton jardin ;-) Ici je n'ai pas assez de soleil, mais j'adorerais en faire autant. Tu vas avoir un sacré parfum dans le jardin ! :-)
Dans le même style, j'adore l'helichryse et son parfum est à tomber !
Bon weekend Annick

Estelle 21/11/2018 09:49

Et joyeux anniversaire à toi ! :-)

Annick Boidron 21/11/2018 09:46

AhAh ! Hé bien je vais essayer alors. Merci Estelle et bonne journée

Estelle 20/11/2018 14:15

L'hélichryse est rustique jusqu'à -15°. Chez moi les deux plans ont bien résisté aux hivers, mais c'est vrai qu'ils sont contre la maison, dans la rocaille. A voir chez toi...

Annick Boidron 20/11/2018 14:12

L'hélichryse, je n'en ai jamais mis, j'ai la vague idée que ça ne supporte pas le gel mais il faudrait vérifier. C'est vrai que le parfum est terrible et qu'une plante de ce genre irait bien dans mon talus (très) sec. Merci pour l'idée