Aimez-vous la coriandre ? Moi j'adore et j'en ai déjà semé !

Publié le par Annick Boidron

Mis à jour le 26 février (ici)

Certains lui trouvent un goût de savon, il parait que c'est génétique ! Manifestement, je n'ai pas hérité du mauvais gène ou alors... j'aime le goût de savon.

J'en sème un peu dans le potager tous les ans mais je ne m'en occupe guère. Elle monte rapidement en graines et c'en est fini des bonnes petites feuilles parfumées. C'est bien dommage ! D'autant plus que, dernièrement, je suis tombée sur cette page qui m'a mis l'eau à la bouche :

Du coup, j'ai décidé de semer de la coriandre dès maintenant et de continuer ainsi toutes les 5 à 6 semaines pour en avoir pendant toute la saison. Je suis donc partie à la recherche de graines et j'en ai trouvé trois sachets... dans ma boite à graines.

Des graines de la grainothèque (merci Kevin et Stéphane), d'autres reçues en cadeau chez Baker Creek et enfin un sachet sans étiquette, aux graines un peu plus grosses. Quel âge ont-elles ? Je ne sais plus !

Des graines de la grainothèque (merci Kevin et Stéphane), d'autres reçues en cadeau chez Baker Creek et enfin un sachet sans étiquette, aux graines un peu plus grosses. Quel âge ont-elles ? Je ne sais plus !

Et maintenant, petite minute scientifique : ce que nous appelons graines de coriandres sont en réalité de fruits ! Oui oui, si on ouvre l'enveloppe, on tombe sur deux vraies graines. Notez bien que ça ne change strictement rien pour nous.

La fruit ouvert (en haut) contient deux graines.

La fruit ouvert (en haut) contient deux graines.

J'ai un peu farfouillé sur le net pour trouver des conseils, de préférence judicieux.

Certains semblent faire l’unanimité. Les voici :

  • Température de germination comprise entre 15 et 21° : la cuisine devrait convenir. Mais ensuite, je les déplacerai dans une pièce plus froide car elles montent plus vite en graines quand elles ont bien chaud.
  • Il est intéressant de faire tremper les graines pendant au moins 5 heures avant de semer.
  • Comme toutes les plantes à longue racine pivotante, la coriandre n'aime pas les repiquages.
  • Une fois qu'elle a des feuilles, la coriandre exige un bon éclairement.

A part ça, les conseils ne manquent pas et vont du plus compliqué au plus simple alors j'ai décidé d'essayer deux méthodes différentes : la compliquée... et la simple.

La méthode compliquée

Cette méthode regroupe toutes les complications possibles devil

  • Écraser légèrement les fruits et de les faire tremper entre 24 et 48 h dans l'eau tiède pour accélérer la germination.
J'ai écrasé les "graines" délicatement avec le pouce. Mais je me demande si je n'aurais pas pu sortir les graines de leur enveloppe afin que ce soit encore plus compliqué.J'ai écrasé les "graines" délicatement avec le pouce. Mais je me demande si je n'aurais pas pu sortir les graines de leur enveloppe afin que ce soit encore plus compliqué.

J'ai écrasé les "graines" délicatement avec le pouce. Mais je me demande si je n'aurais pas pu sortir les graines de leur enveloppe afin que ce soit encore plus compliqué.

  • J'ai employé à nouveau la méthode sopalin pour qu'elles commencent un peu à germer avant de les semer définitivement. Les graines de coriandre n'ont pas besoin de lumière pour germer.
Sur l'appui de fenêtre la température de gemination sera comprise entre 15 et 21°, c'est l'idéal.Sur l'appui de fenêtre la température de gemination sera comprise entre 15 et 21°, c'est l'idéal.

Sur l'appui de fenêtre la température de gemination sera comprise entre 15 et 21°, c'est l'idéal.

(mise à jour) Les premiers petits germes sont apparus le 23 février. Seules les graines de la grainothèque ont germé, les autres étaient sans doute trop vieilles.

Aimez-vous la coriandre ? Moi j'adore et j'en ai déjà semé !

J'ai peut-être attendu trop longtemps (3 jours après la toute première germination) pour les installer dans un pot de terre cuite profond rempli d'un mélange terreau/lave concassée.

Les graines germées sont déposées sur le substrat trempé puis égoutté. Elles sont ensuite recouvertes d'une petite couche du mélange. Bien humidifiées et recouvertes d'un film plastique, elles devraient reprendre facilement.

Les fruits qui ont été écrasés et dont les graines sont extraites sont plus avancés que les autres.

N'oublions pas que c'est la méthode com-pli-quée ! A gauche, j'ai fait trois repiquages dans des rouleaux de papier-toilette afin de faciliter le repiquage.
N'oublions pas que c'est la méthode com-pli-quée ! A gauche, j'ai fait trois repiquages dans des rouleaux de papier-toilette afin de faciliter le repiquage.N'oublions pas que c'est la méthode com-pli-quée ! A gauche, j'ai fait trois repiquages dans des rouleaux de papier-toilette afin de faciliter le repiquage.
N'oublions pas que c'est la méthode com-pli-quée ! A gauche, j'ai fait trois repiquages dans des rouleaux de papier-toilette afin de faciliter le repiquage.

N'oublions pas que c'est la méthode com-pli-quée ! A gauche, j'ai fait trois repiquages dans des rouleaux de papier-toilette afin de faciliter le repiquage.

La méthode simple

  • J'ai fait tremper les "graines" entières pendant 5 heures (le 20 février)
  • Je les ai semées dans des pots en terre, recouvertes d'environ 1 cm lave concassée (parce que j'en avais sous la main mais je pense qu'un simple terreau conviendrait tout aussi bien).
Il n'y a que deux pots : je n'avais plus de graines de Baker Creek.Il n'y a que deux pots : je n'avais plus de graines de Baker Creek.

Il n'y a que deux pots : je n'avais plus de graines de Baker Creek.

Le 26 février, soit 6 jours après le semis, on ne voit toujours rien ! Patience...

Aimez-vous la coriandre ? Moi j'adore et j'en ai déjà semé !

Méthode simple vs méthode compliquée : les résultats 15 jours plus tard

Vous me l'auriez bien dit, j'en suis sûre : deux semaines après le semis, la méthode "simple" est en passe de rattraper la méthode compliquée. Comme les deux pots "filaient" près de la fenêtre et que le temps va rester doux ces prochains jours, je les ai sortis dans la serre.

méthode "compliquée" à gauche et méthode simple à droite et  : le premier mars, la différence entre les deux s'amenuise, mais toutes les deux filent. Elles manquent de lumière, même derrière la fenêtre.méthode "compliquée" à gauche et méthode simple à droite et  : le premier mars, la différence entre les deux s'amenuise, mais toutes les deux filent. Elles manquent de lumière, même derrière la fenêtre.

méthode "compliquée" à gauche et méthode simple à droite et : le premier mars, la différence entre les deux s'amenuise, mais toutes les deux filent. Elles manquent de lumière, même derrière la fenêtre.

Dans la serre, elles recevront plus de lumière. Par cetemps doux, je pourrais les mettre dehors mais elles seront mieux surveillées dans la serre.

Dans la serre, elles recevront plus de lumière. Par cetemps doux, je pourrais les mettre dehors mais elles seront mieux surveillées dans la serre.

La coriandre est une plante facile, mais susceptible : la moindre contrariété lui fait pousser des fleurs. Notez bien que celles-ci sont comestibles,  ainsi que les graines, même vertes. Mais leur usage est différent.

Il me reste une question : supportent-elles le gel et dans quelle mesure ? Autrement dit, est-ce que je dois me préparer à les élever toute leur vie à l'intérieur ou est-ce que je peux les installer dans la serre (ou même dehors) dès qu'elles auront une taille raisonnable ? A ce sujet, je n'ai trouvé que des informations contradictoires. Je n'aurai plus qu'à faire des essais (Mais si vous avez de l'expérience en la matière, surtout n'hésitez pas à m'éclairer de vos lumière).

Et si ça ne marche pas ?

Ce serait un peu vexant mais pas dramatique, j'ai une solution de dépannage : le rau ram ou coriandre vietnamienne. C'est une vaillante qui passe l'hiver en pot à l'intérieur et se bouture comme pour rire.

Le rau ram, au goût proche de la coriandre, se cultive sans problème à l'intérieur pendant tout l'hiver et se bouture facilement.Le rau ram, au goût proche de la coriandre, se cultive sans problème à l'intérieur pendant tout l'hiver et se bouture facilement.

Le rau ram, au goût proche de la coriandre, se cultive sans problème à l'intérieur pendant tout l'hiver et se bouture facilement.

Voilà, ça, c'était pour la coriandre. Au tour de l'aneth, maintenant ! Ce sera un spécial "Dominique" qui dit ne pas bien réussir l'aneth en pot.  Hé bien, comme j'essayerai pour la première fois, nous pataugerons ensemble !

Ah oui, au fait. La coriandre, ça ressemble à ça ! (photo Grow it organically)

Ah oui, au fait. La coriandre, ça ressemble à ça ! (photo Grow it organically)

Sources

Growing Cilantro, a Kitchen Garden Essential, Grow it organcally, URL : https://www.grow-it-organically.com/growing-cilantro.html

Tips For Growing Cilantro, Gardening know how, URL : https://www.gardeningknowhow.com/edible/herbs/cilantro/tips-for-growing-cilantro.htm

Coriandre : une herbe très aromatique, Jardiner malin, Nature et Jardin, URL : https://www.jardiner-malin.fr/fiche/coriandre.html

Laurie Conradson, Olga Maseda, Maria Montes, Germination of Coriander Seed in 15C and 20‐30C Temperatures,  Southwest IV ‐ Coriander Referee, avril 2012. URL : https://www.analyzeseeds.com/wp-content/uploads/2016/06/Germination_of_Coriander_Seed_in_15C_and_20-30C_2012.pdf

Publié dans Semis

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marcelle 03/04/2019 16:08

Bonjour Annick,
Après les nouvelles pour mes semis de poivrons et piments avec la méthode sopalin, me revoici pour les coriandres cette fois-ci.
Pour la coriandre j'ai fait des semis sur motte. Ne sachant pas trop ce que cela va donner, car c'est aussi la première fois, j'ai fait 14 semis. J'en ai fait 7 avec les graines préalablement trempées puis 7 autres avec le fruits trempés.
Première levée à J+4 puis 5 autres à J+8 et enfin 8 à J+10. A ce jour, 13/14 ont levé. J'en suis plus que contente. Les plantules continuent tranquillement leur développement. Elles ont bien pu profiter des journées douces et ensoleillées en passant plusieurs heures sur la terrasse, mais là c'est le retour brusque du froid alors elles restent dedans.
Voilà mes dernières nouvelles. Bonne fin de journée !

Marcelle 13/03/2019 07:36

Bonjour Annick,
Alors moi j'adore la coriandre, et le rau ram j'en raffole. J'utilise la coriandre pour les plats crus tandis que le rau ram pour tout ce qui est cuisiné.
L'année dernière j'ai planté pour la première fois du rau ram et quelle ne fut ma joie lorsque j'ai constaté hier que les premières feuilles sont déjà bien développées. On m'avait prévenu qu'il valait mieux le cultiver en pot puis le mettre sous abri l'hiver mais j'ai désobéi. Il est donc resté là dans le potager tout l'hiver, mais il a bien repris !
D'ici 2 à 3 jours je sèmerai mes graines de coriandre en suivant votre méthode, je vous tiendrai au courant de la suite car c'est une première pour moi.
Bonne journée

Annick Boidron 13/03/2019 15:21

Pour le rau ram, on peut vraiment le bouturer à tout moment, je n'ai jamais vu une plante aussi facile à bouturer. Comme j'en ai en pot dans la maison, je coupe régulièrement les branches trop longues et je les mets dans un verre d'eau. les racines apparaissent après une dizaine de jours (parfois moins) et il suffit de les repiquer.
En principe, on peut cultiver la coriandre dans la maison mais je n'ai pas beaucoup d'expérience dans ce domaine.J'ai sorti deux grands pots dans la serre car je croyais qu'il "filaient", mais je viens de voir qu'un pot resté sur l'appui de fenêtre dans la cuisine commençait à faire des petites feuilles. Donc, à priori, je dirais que la culture à l'intérieur est possible. désolée de ne pas pouvoir mieux vous renseigner. Bonne journée dans votre région qui doit être bien jolie.

Marcelle 13/03/2019 14:48

Oui, c'est méthode simple que je vais faire.
Pouvez-vous me dire en quelle période on peut bouturer le rau ram SVP. Comme vous dites qu'il sa bouture facilement, je vais en faire cette année afin d'avoir plusieurs pieds.
Je vis dans le sud de la France mais proche des Hautes Pyrénées alors il fait plus frais.
D'ailleurs j'ai souri en lisant que vivez en Belgique car récemment sur un calendrier indicatif des semis de tomate j'ai vu que ma zone et la Belgique sont identiques ( pour la période de semis). C'est pour vous dire que par chez moi on est loin des grands soleils du sud de la France.
Ah oui, j'ai failli oublié. Est-ce qu'on peut cultiver la coriandre en intérieur ? comme j'adore ça, ça me permettrai d'en avoir toute l'année !
A bientôt

Annick Boidron 13/03/2019 08:41

Bonjour Marcelle, pour la coriandre, je tiens à vous dire que la méthode "simple", c'est à dire tremper les graines pendant 5 heures puis les semer au chaud, s'avère aussi efficace que la "compliquée". Je vais mettre l'article à jour ce matin.
Vous avez de la chance que votre rau ram passe l'hiver à l'extérieur. Chez moi, il a toujours gelé (mais heureusement, j'en fais de nombreuses boutures tous les ans). Je suis allée voir hier le pied que j'avais laissé au potager et je n'ai remarqué aucune reprise de la végétation malgré un hiver exceptionnellement doux. je vérifierai tout à l'heure. Peut-être le temps est-il plus clément dans votre région (ici il a gelé jusqu'à -7° seulement cet hiver mais en général il fait beaucoup plus froid) Merci pour vos commentaires intéressants.

Muriel Chabot 09/03/2019 08:09

Bonjour Annick,
Je viens d'ouvrir la porte de ton site....
Fabuleux partage ! Plein de petits bonheurs qui poussent :) ! Ça fait du bien aux yeux, au coeur et à l'estomac .
Pour ma part j'ai découvert la coriande fraiche sur le tard et je suis FAN ... affaire à suivre

Annick Boidron 09/03/2019 13:05

Oui, je pense que tu pourrais déjà tenter des salades à condition de les sortir progressivement avant de les repiquer. Le temps qu'elles germent et qu'elles poussent un peu, nous serons déjà en avril. Peut-être que des radis que des fêves semées maintenant à l'intérieur puis repiquées dans un peu plus tard auraient des chances de survie s'il ne gèle pas trop fort. Cela dit, ça ne sert à rien de se précipiter car n général, ce qu'on sème directement dehors rattrape les autres plantes (sauf bien sur, les poivrons, tomates, etc... c'est à dire les légumes qui ont besoin de beaucoup de chaleur.

Muriel Chabot 09/03/2019 12:49

Pas de serre pour ma part ,
Penses tu que je puisse quand même déjà semer en intérieur en prevision de pleine terre ?

Annick Boidron 09/03/2019 12:32

Bonjour Muriel,
Merci. Entrez donc... La coriandre pousse bien dans la serre (on va voir si elle supporte les petites gelées annoncées). A nous les bons petits plats ! (enfin, bientôt).

Michel 21/02/2019 12:45

Oui, mon coriandre est semé à l'intérieur mais il va bientôt être transféré dans ma serre !

Annick Boidron 21/02/2019 13:13

Merci, je vais faire comme toi (mais j'en garderai quand même un peu à l'intérieur pour voir)

Michel 21/02/2019 09:43

Je suis fan également du coriandre, j'en ai déjà semé, il commence à germer. Il y a 2 ans, du coriandre semé fort tard dans la saison, a résisté une grosse partie de l'hiver et à des gelées assez sévères, ce qui m'a fourni des feuilles fraîches pendant des mois, sans que la plante ne monte en graines, vu le froid !
Hier, j'ai justement regretté de ne pas avoir de coriandre fraiche car comme il me restait du poulet et de l'ananas, j'ai d'abord rissolé des dés d'ananas à l'huile d'arachide, ensuite j'ai torréfié de la pâte de curry avec des épices diverses (graines de coriandre, étoile de badiane, poivre de sichuan, cardamone, 1 clou de girofle) puis ensuite j'ai fait sauter mes dés de poulet que j'ai au préalable malaxer avec du sel, poivre, ail moulu, gingembre et sauce huître et enfin j'ai rajouter du lait de coco; c'était délicieux mais il me manquait de la coriandre fraiche !

Annick Boidron 21/02/2019 12:09

Michel, je lis ton commentaire à 12h06... et ça donne faim ! Mais je note la recette pour plus tard. Tu la sème à l'intérieur aussi ? Et ensuite, tu la repiques dehors ? ça doit sentir bon dans toute la maison quand tu cuisines, même sans coriandre fraiche !

Anne 20/02/2019 20:09

Coucou Annick,
Merci pour cet article.
Mark adore le coréàdre même dans les salades,moi j’aime bien dans les plats avec curry et cocos. Ça sont les goûts qui vont bien ensemble.
Ici dans le potager le coréandre vient tout seul, certaines années beaucoup autres années moins.
Et la plante monte très vitê
Donc j,essaye ta manière.
Tu me donnes des bonnes idées ????

Annick Boidron 21/02/2019 12:10

J'ai le même problème avec la coriandre en été. J'ai même essayé (une autre année) une variété qui monte moins vite (en principe) mais je n'ai pas vu de différence. Bonne journée, Anne, à bientôt.

Babeth 20/02/2019 19:37

Hello Annick, après l' avoir semé il y a deux ou trois ans, je n' aime pas non plus !! Mais elle a de bien jolies fleurs blanches! Je vais suivre ton expérience par curiosité, tes sujets sont toujours passionnant à suivre! Bonne soirée.

Annick Boidron 21/02/2019 12:12

Merci Babeth, il parait qu'il faut avoir goûté un aliment 5 fois avant de dire qu'on n'aime pas ! (j'ai lu ça hier). Mais pour la coriandre, apparemment, c'est une autre histoire ! Bons semis

Babou 20/02/2019 18:17

Je n'aime ni son goût (parce que j'ai tout de même testé) et encore moins son odeur.
Le cuisinier canadien "Curieux Begin" , au cours d'une de ses émissions, a expliqué effectivement que c'était génétique : on aime ou pas.
Si vous allez sur "Curieux Begin Coriandre", vous trouverez des tas de recettes.

Annick Boidron 20/02/2019 19:17

Bonjour Babou, merci pour le lien qui m'a permis de découvrir Curieux Bégin et ses recettes très originales, en tout cas pour moi. Même sans coriandre, ça donne envie d'essayer, comme les "Squidroll Merguez" ça doit être terrible ! Tant que j'étais sur "télé Québec" j'ai cherché une émission de jardinage, mais je n'en ai pas trouvé. Ce n'est peut-être pas la saison ? Quoi qu'il en soit, c'est chouette de découvrir une nouvelle chaine de télé francophone. Merci et bonne soirée.

catherine 20/02/2019 16:21

je n'aime pas le goût de la coriandre..beurk!
ma fille est allergique à cette aromatique, elle devient toute rouge et a des sensations de picotements quand elle en mange..
je préfère le vrai persil..mais c'est vrai que les goûts et les couleurs..
bons semis et bonne chance!
bon après midi au soleil et au jardin

Annick Boidron 20/02/2019 17:23

Bonjour Catherine, c'est fou comme la coriandre a ses adeptes et ses, heu... c'est quoi le contraire d'adepte ? Ne pas aimer, c'est une chose, mais être allergique, c'est beaucoup plus embêtant, surtout qu'on utilise la coriandre dans beaucoup de plats. Bon enfin, j'ai bien compris, tu n'en sèmeras pas ! Bon après midi à toi aussi, quelle chance ce soleil de février.