Dans la serre en avril

Publié le par Annick Boidron

Dans la serre en avril

Une serre est précieuse toute l'année. Mais en avril elle l'est doublement car elle permet de réaliser des cultures encore un peu risquées à l'extérieur. Comme d’habitude, la mienne est pleine comme un œuf. Mais le plus simple, c'est encore de vous montrer tout ça en photos. On entre ?

Dans la serre en avril
Dans la serre en avril

A gauche en entrant, j'ai fait quelques semis, histoire d'occuper le sol et de récolter quelques légumes un peu en avance. Il y a des fèves, des épinards et des radis. Quand je repiquerai mes tomates à cet emplacement vers la mi-mai, les radis et les épinards auront été récoltés (et mangés). Les fèves continueront à se développer entre les tomates.

Dans la serre en avril

Ci-dessous, dans le pot en plastique noir, ce sont des boutures d’œillets. Vous pouvez aussi distinguer quelques claytones de Cuba laissées en place pour qu'elles se ressèment et une "plante coca-cola".

Dans la serre en avril

Et ici, dans le pot en terre, c'est une "bulbine" achetée chez Ortie-culture. Ses feuilles sont remplies d'un gel dont les propriétés seraient semblables à celles de l'aloe vera. Elle produit de jolies fleurs : j'aurai l'occasion d'en reparler.

Dans la serre en avril

Quand j'ai rangé mes graines à la fin de l'hiver, j'ai jeté tous les fonds de sachets "trop vieux" dans un coin. Voilà ce que ça donne aujourd'hui. Manifestement, beaucoup de vieilles graines n'avaient pas perdu leur pouvoir germinatif !

Je reconnais du cerfeuil, peut-être des roses-trémières ou une plante de la même famille. Et pour le reste, je ne sais pas. Je laisse pousser, on verra !
Je reconnais du cerfeuil, peut-être des roses-trémières ou une plante de la même famille. Et pour le reste, je ne sais pas. Je laisse pousser, on verra !

Je reconnais du cerfeuil, peut-être des roses-trémières ou une plante de la même famille. Et pour le reste, je ne sais pas. Je laisse pousser, on verra !

Passons au fond de la serre. Là se trouvent encore les plantes en pots. Elles sont un peu trop fragiles pour passer l'hiver à l'extérieur mais elles peuvent tout de même supporter quelques gelées. Elles vont sortir dans le jardin progressivement.

Vous reconnaissez une plante-huitre, un beau chrysanthème à fleurs saumon qui vient de Hann, des agapanthes, etc. L'hortensia offert par Annick (une autre) sortira en dernier car la moindre petite gelée compromet sa floraison.

Vous reconnaissez une plante-huitre, un beau chrysanthème à fleurs saumon qui vient de Hann, des agapanthes, etc. L'hortensia offert par Annick (une autre) sortira en dernier car la moindre petite gelée compromet sa floraison.

A droite, se trouve mon abri anti-rongeurs qui abrite les semis réalisés cet hiver. En cette saison, les souris ne sont plus à craindre car elles ont de quoi se nourrir à l'extérieur. Je vais pouvoir le replier et le ranger.

Dans la serre en avril

Ces semis ont pour la plupart été réalisés en hiver. Ils sont déjà bien avancés et je commence à les repiquer dehors.

Les géraniums "Jester's Jacket" de Michel et les giroflées d'Elise sont déjà repiqués dehors. Les choux vont l'être d'ici peu (à vrai dire, je compte les installer dans le potager cet après-midi)
Les géraniums "Jester's Jacket" de Michel et les giroflées d'Elise sont déjà repiqués dehors. Les choux vont l'être d'ici peu (à vrai dire, je compte les installer dans le potager cet après-midi)
Les géraniums "Jester's Jacket" de Michel et les giroflées d'Elise sont déjà repiqués dehors. Les choux vont l'être d'ici peu (à vrai dire, je compte les installer dans le potager cet après-midi)

Les géraniums "Jester's Jacket" de Michel et les giroflées d'Elise sont déjà repiqués dehors. Les choux vont l'être d'ici peu (à vrai dire, je compte les installer dans le potager cet après-midi)

Dans l'allée centrale, ça devient tout doucement difficile de se déplacer. Pour le moment, j'y ai déposé mes semis de poireaux Saint Victor qui poussent lentement mais sûrement.

Dans la serre en avril

Les premiers semis de cucurbitacées commencent à sortir (concombres et courges). Les cucurbitacées plus fragiles comme les cyclanthères ou les margoses sont semés dans la maison).

Dans la serre en avril

Il y a aussi quelques pots de poires de terre mis en végétation qui commencent à se réveiller. Attention si on annonce du gel, même léger, il faudra les rentrer dans la maison.

Dans la serre en avril

Et puis, il y a les tablettes sur lesquelles on trouve :

  • Des liatris à fleurs blanches prêts à être mis en place
Dans la serre en avril
  • Un plateau de légumes à repiquer pour le potager
Dans la serre en avril
  • Mes plants de tomates.

Il est encore trop tôt pour les mettre en terre définitivement car une gelée est toujours possible et je dois pouvoir les rentrer dans la maison si nécessaire. Mais dans la serre, ils profitent d'une bonne luminosité et s'endurcissent. Je les sors pendant la journée.

Dans la serre en avril

Et puis, il y deux semis qui me comblent d'aise :

  • Les echinacea purpurea : c'est la première fois que je réussis leur semis, pourtant réputé facile. Les graines ont passé un mois au frigo avant de sortir dans la serre.
Dans la serre en avril

Et un semis miraculé de gypsophiles roses. Je les avais semées à chaud avant de partir à Rhodes, il y a un mois. A mon retour, aucune germination n'était en vue et une odeur suspecte de pourriture se dégageait de la terrine (en fait une boite en plastique du Chinois). J'ai mis la boite dans le garage dans l'intention de jeter son contenu au compost. Et là, je bénis ma négligence. Quand j'ai repris la boite pour enfin m'en débarrasser, j'ai constaté que TOUTES les graines avaient germé. Regardez-moi ça : c'est beau, non ?

Dans la serre en avril

Ces graines viennent de loin : je les ai reçues d’Inès grâce au Seeds Of Love 2019. Inès vit en Argentine !

C'est à peu près tout pour le moment. Dans un mois, tout cela aura changé : les tomates et les poivrons (qui sont encore dans la maison), seront plantés, toutes les plantes en pots seront sorties et tous les semis seront mis en place à l'extérieur.

Enfin ça, c'est la théorie...

Il est temps que je m'y mette, d'ailleurs, le temps est parfait pour les repiquages.

Publié dans Serre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Fatima 02/05/2019 08:47

Voilà une serre bien remplie !! Elle me manque la mienne ! J'ai vu sur le Net qu'il existait des étagères que l'on pouvait ajouter sur les parois.

Je ne connaissais pas les poires de terre ... Bon courage pour la suite !

Véro 27/04/2019 08:36

Pleine comme un oeuf, c'est bien le terme! Et pleine de petits trésors! C'est vrai qu'une serre ça vous change le jardinage, je découvre ce plaisir. Je ne vais donc pas désespérer pour le gypsophile, j'étais prête à jeter la barquette semée...
Bon weekend Annick
Véro

Rahir Pascale 27/04/2019 07:43

La réussite est au rendez-vous. Je n'en reviens pas de la variété de plantes que tu arrives à faire pousser pour ton potager. Incroyable. Mon potager est encore en chantier. J'apprends beaucoup sur la culture des légumes via ton blog. Merci de partager tes expériences.

myriam vivier 26/04/2019 19:56

En effet,un vrai coffre à trésors de plantes,super,tu vas en avoir du boulot à repiquer.

Michel 26/04/2019 14:30

Ah j'oubliais, pour être cohérent avec ce que je disais, plein sud, mais en leur procurant un léger ombrage les premières semaines, dispositif que j'enlèverai par la suite (si elles ont survécu !)

Michel 26/04/2019 14:27

Quelle diversité ! Ta serre, c'est la caverne d'Ali-Baba le jardinier et les 40 maraudeurs ! En plus, tu as toujours l'une ou l'autre curiosité botanique ou horticole !
Concernant les margoses, si je peux me permettre, elles réclament pas mal de chaleur, plus de chaleur d'ailleurs que de soleil, car attention quand elles sont jeunes au soleil et au vent desséchant, on peut éventuellement les mettre deux par deux, pour autant que le sol est riche !
Chez moi, j'ai risqué (car j'ai eu des problèmes récurrents (de ma faute) de pucerons) de planter les premières dehors contre un mur plein sud ! A suivre !

Annick Boidron 26/04/2019 14:34

Bonjour Michel, tu peux tout te permettre, du moins en qui concerne les margoses ! Je pensais essayer de les laisser courir sur le sol dans la serre cette année car j'ai remarqué que celles qui étaient en plein soleil en été devenaient tout de suite oranges et n'étaient pas consommables. je les ai semées à l'intérieur de la maison, elles commencent à germer.

Merci pour tous tes conseils et aussi tes graines de margoses et autres.

lulu 26/04/2019 14:10

Qu'elle est belle ta serre et puis elle regorge de trésors ! Je rêverais d'en avoir une comme ça moi aussi. En attendant, je fais avec mes deux petites serres (format étagères) et j'expose mes vivaces repiquées directement dehors sans aucune protection. Bonne fin de journée et bon repiquage ! Bises.

Annick Boidron 26/04/2019 16:48

C'est vraiment une question de climat; A quelques degrés près il serait possible de se passer de serre; De l'autre côté de la frontière en France, beaucoup de gens s'en passent très bien et cultivent des tomates dans leur potager; Mais ici... bernique ! A part l'année passé qui fut exceptionnelle.

catherine 26/04/2019 13:35

les margoses que tu m'as envoyées sont magnifiques:! semées à la maison et mises dans la serre depuis 3 semaines elles sont à 50/60 clm de haut! j'en ai 4 , penses tu que je peux les planter 2 par 2 ? et maintenant? ici plus aucun risque de gel..
mes courges sont plus avancées que les tiennes, mais j'ai semé tôt.
Par contre, dois je repiquer mes poivrons (des 4 moineaux) et mes aubergines déjà en serre? les plants me semblent bien petits..
je et félicite pour ta serre, elle te fait un incroyable rendement de légumes et autres! je t'envie, la mienne (celle en verre) est encore vide (voir ci dessus poivrons) Les autres serres (en plastique) sont remplies des courges et des tomates en attente de repiquage.
bon après midi Annick, bises ensoleillées

Annick Boidron 26/04/2019 16:45

Bonjour Catherine, regarde plus haut, Michel t'a répondu pour les margoses. Tu peux lui faire confiance, il a de l'expérience en la matière. C'est de lui que je tiens mes graines. Si la serre est bien remplie pour le moment, c'est parce que notre climat est imprévisible. Nous avons un temps doux depuis février, la végétation est en avance mais une gelée est toujours possible et das ces cas-là, il faut tout recommencer. Je ne sais pas quelle taille ont tes plants de poivrons je peux juste te dire qu'ils sont très gourmands et qu'ils aiment la chaleur (enfin comme tous les poivrons...). S'il n'y a plus de risques de gel; pourquoi ne pas les repiquer s'ils sont déjà en serre de toutes façons.Bisous à toi aussi, j'ai bien profité de mon après midi, mais je suis loin d'avoir terminé tout ce que je m'étais promis de faire. J'y retourne, il reste encore un peu de temps.

Francoise N 26/04/2019 13:19

Hello Annick! Dans ton avant dernier article tu parles de tes saloperies de tulipes! Va voir le blog de Siam " Pétales et Pattes de velours" . Elle a de superbes tulipes et pourra sûrement de donner de bonnes adresses.
Belle journée. Françoise N

Annick Boidron 26/04/2019 16:46

Merci Françoise, effectivement ses tulipes sont superbes. Par la même occasion, tu m'as fait découvrir ce beau blog que j'explorerai un peu plus ce soir.