Une association qui va bien pour occuper la place entre les asperges

Publié le par Annick Boidron

Depuis un bon moment, je ne tiens plus compte des "tableaux d'associations" tels qu'on en trouve, amplement copiés et collés, sur la plupart des sites et livres de jardinage. Par contre, j'ai pris l'habitude de mélanger un peu tout et, petit à petit, d'essais en erreurs, puis en réussites (tout de même), je commence à me composer une petite gamme d'associations qui "marchent". En voici une qui permet d'occuper le sol entre les asperges, je le reproduits avec quelques variantes depuis quelques années et j'obtiens de bons résultats.

Fin juin, après la récolte des asperges, les tiges commencent à pousser. C'est joli mais ça prend pas mal de place.

Fin juin, après la récolte des asperges, les tiges commencent à pousser. C'est joli mais ça prend pas mal de place.

Pendant longtemps, je me suis contentée d'y laisser quelques semis spontanés, histoire de couvrir le sol. Mais en fait, il est tout à fait possible de faire pousser en compagnie des asperges, toutes sortes de légumes qui se soutiennent les-uns-les autres.

Et voilà ce que ça donne.

Et voilà ce que ça donne.

Entre les asperges poussent de vigoureux maïs aux grains verts (Merci Véronique). Ils contribuent, avec un petit tipi en noisetier, à soutenir la masse des cyclanthères en train de se développer. Si vous ne connaissez pas les cyclanthères, cliquez ici pour en apprendre plus à leur sujet.

Une association qui va bien pour occuper la place entre les asperges
Une association qui va bien pour occuper la place entre les asperges

Nous récoltons déjà des cyclanthères. Quand je dis "déjà", j'imagine le sourire de Catherine (Côté Terres) qui récolte les siens depuis des semaines. Le climat ardennais n'est pas celui de la Bretagne...

Sur un des piliers, j'ai repiqué une petite courge dont je ne savais que faire. Elle se débrouille pas mal, après des débuts laborieux.

Une association qui va bien pour occuper la place entre les asperges

En cherchant bien, au milieu de tout cela, il y a encore des haricots. Ils sont plus avancés que ceux qui poussent "en isolés" sur les tipis du potager.

Les voyez-vous ? Ce sont des haricots "ostensoirs".

Les voyez-vous ? Ce sont des haricots "ostensoirs".

Cette façon de cultiver les légumes tout mélangés en les laissant "se grimper dessus" me plait de plus en plus : ils se soutiennent les uns-les-autres et par une sorte d'effet "parasol", maintiennent l'humidité au sol. A l'automne, il suffit de tout couper et de laisser cette bonne matière organique se décomposer pendant l'hiver.

Ce carré d'environ 1,2 mètre de côté fait partie d'un ensemble de trois. Vous les voyez sur la photo ci-dessous.

Une association qui va bien pour occuper la place entre les asperges

Vous savez maintenant ce qui pousse dans le premier. Dans le second, je tente une association que j'ai vue chez Mandy Barber d'Incredible vegetables : poires de terre et capucines tubéreuses. J'attends la fin de la saison pour vous parler des résultats

Une association qui va bien pour occuper la place entre les asperges

Dans le troisième, qui se trouve constamment dans l'ombre, j'ai planté des hélianthis. Entre ceux-ci j'ai tenté un semis de petit-pois mais ce n'est pas une réussite ! J'ai sans doute semé les pois un peu tard, alors que les hélianthis étaient déjà trop développés. Je referai un essai l'année prochaine avec des pois semés au préalable dans des rouleaux de papier-toilette.

Une association qui va bien pour occuper la place entre les aspergesUne association qui va bien pour occuper la place entre les asperges

Si vous trouvez que mes hélianthis sont un peu flapis, c'est parce qu'il fait tout de même 34° à l'ombre : ils n'ont pas l'habitude. Mais je leur fait confiance : ce sont des légumes très productifs, d'un goût plus délicat que les topinambours auxquels ils ressemblent beaucoup. Les pois manquent clairement d'eau et ont trop chaud. Malgré tout, je récolterai quelques graines et j'en suis fort heureuse car je les tiens d'Evelyne, une Seed-loveuse généreuse. Ce sont des pois grimpants à cosse violette !

Et pour finir, rien à voir, mais vous présente notre nouvelle petite chatte : elle s'appelle Nana et fait déjà preuve d'une intelligence exceptionnelle... pour trouver les bonnes places où se rafraîchir un peu.

Une association qui va bien pour occuper la place entre les asperges

Si ça vous intéresse, il y a encore pas mal d'associations intéressantes que j'aimerais vous montrer. Alors, à bientôt ?

Publié dans Potager, technique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tien 02/10/2019 14:13

Les asperges.
Est-ce que les asperges sont faciles à planter et à récolter ?
J'ai 3 plantes d'asperge Argenteuil depuis un an que j'ai semées à partir des graines achetées au Cora Anderlecht.

Bien à vous.

Annick Boidron 02/10/2019 16:32

Effectivement, ce serait plus facile, mais ceci est un blog et non un site que je réalise moi-même de A à Z : je me contente d'écrire les articles et de règler quelques détails de mise en page, le reste, c'est Overblog qui le gère et je ne peux pas faire ce que je veux. Dommage mais c'est tout de même plus facile pour moi.

Tien 02/10/2019 16:20

Merci Annick.
J'aurai des asperges Argenteuil.

Dites, j'ai une suggestion concernant les réponses, les commentaires.
Il serait plus facile de remarquer les nouvelles réponses, nouveaux commentaires si l'on voit une rubrique "Nouveaux commentaires" comme vous avez fait avec "Articles récents".

Bien à vous.

Annick Boidron 02/10/2019 14:53

Bonjour Tien, les asperges sont faciles à planter et à récolter, en tout cas les vertes. Il faut juste veiller à avoir un sol assez drainant pour qu'elles ne baignent pas dans l'humidité et aussi leur apporter des matières organiques compost, fumier décomposé ou déchets de légumes qu'on laisse se décomposer directement sur le sol. Le plus rapide est d'acheter des "griffes" que l'on plante directement. Ensuite, il faut attendre au moins trois ans avant de faire une première bonne récolte. A partir de graines, c'est encore plus long car il faut plus de temps pour que le plant se développe. Cela dit, une fois que les asperges commencent à donner, on en a pour des années. J'espère avoir répondu à ta question.

Florence 01/08/2019 14:30

Tes articles sont toujours intéressants et le jour où je me lance en potager, je suis sûre de trouver des infos ici. Belle fin de semaine. Bises

Rahir Pascale 27/07/2019 14:10

Oh oui que ça nous intéresse. Je suis très néophyte en potager. Je ne sais pas toujours comment faire. Et tu m'aides beaucoup. Bises

Pantoufle 26/07/2019 11:44

Très chouette comme potager un brin sauvage ! Je n'ose pas trop faire comme toi, j'ai peur de galérer pour les récoltes, mais aussi parce que je dois en faire un peu plus de chaque, et monsieur tient à son rendement (bon il a pas tort). Mais le rendu chez toi est comme toujours très beau, sauvage, mais soigné :)
Je crois que j'ai fais une bêtise en voulant à tout prix faire grimper la capucine tubéreuse, qui ne demande qu'à redescendre tout le temps... c'est une rampante ? Pour les cyclanthère, ils ont eu tellement de mal à cause des froids tardifs, et d'autres imprévus, que je suis bien (trop ?) à la bourre. Je ne sais pas s'ils vont réussir à donner, mais ces derniers jours leur ont bien profité, ces déjà ça.
J'adorerai avoir de vrai asperges, on verra, peut être que si le terrain s’agrandit, je me laisserai tenter. J'ai pu commencer en revanche,à récolter des graines d'aspergettes. Je vais tenter le semi cet automne. Si c'est efficace et facile je t'en enverrai pour que tu puisse en avoir d'avantage.
Bises Annick, bon week-end qui arrive, sous la pluie (enfin ici), et un bienvenue à Nana, toute mimi :) <3

Pantoufle 26/07/2019 11:55

Olala, j'ai fais plein de fautes ! "c'est déjà ça" et "ces" >< et "vraies asperges" !

Babou 26/07/2019 11:24

Vos articles sont toujours intéressants et je les attends avec impatience !!!

Christine 26/07/2019 10:30

Je suis comme vous - plus je jardine au potager, moins j'ai envie de planter des rangs traditionnels. Oui, connaître vos autres associations de légumes m'intéresse beaucoup !
Cet été j'ai associé maïs doux et courges à leur pied. Grand classique. Des tomatillos se sont ressemés au milieu, je les ai laissés. On verra le résultat. Première année de culture des cyclanthères (graines venues de chez Realseeds). Ca grimpe à vue d'oeil ! Mais curieusement les feuilles sont en forme de coeur alors que les vôtres sont découpées, pourtant l'aspect des fruits (annoncé - pas encore constaté, je jardine en climat montagnard) semble identique à celui des vôtres. Courage avec la chaleur - bientôt la fin nous dit-on.

Annick Boidron 26/07/2019 11:25

Bonjour Christine,

Je vois que nous fréquentons les mêmes bonnes adresses ! Voyez ma réponse à une autre Christine, ci dessous. Je viens d'aller voir la page "cyclanthères" sur Realseeds et j'ai bien l'impression que c'est "Fat baby" qu'ils vendent. Eux aussi font remarquer qu'il s'agit probablement d'une autre espèce.(http://realseeds.co.uk/cucumberrelatives.html). J'ai déjà essayé l'autre variété qu'ils proposent (Giant Bolivian Achocha) mais sans résultat; ça me donne envie de refaire un essai. Bonne journée et merci pour votre commentaire.

meulenijzer christine 26/07/2019 07:07

merci pour cette intéressante info : pouvez-vous me dire quelle variété de cyclanthère vous cultivez ? merci !

Annick Boidron 26/07/2019 11:17

En y regardant de plus près, je crois que "fat baby" n'est pas un cultivar de cyclanthera pedata mais une autre espèce : Cyclanthera brachystachya. Ils sont effectivement assez différents : feuilles en forme de coeur et fruits "explosifs" (ce qui explique leur dispersion dans le jardin). A creuser...

Annick Boidron 26/07/2019 11:11

Bonjour Christine, je ne sais pas vraiment de quelle variété il s'agit. Ce sont les descendants d'un plan que l'on m'a donné sans autre indication que son nom d'espèce (cyclanthera pedata). j'ai déjà semé un autre cultivar appelé "fat baby" mais j'ai arrêté car le le trouvais moins bon et il avait le défaut de se ressemer partout... mais vraiment partout !

catherine 25/07/2019 19:05

oh oui tout ce que tu publies est intéressant (et me plait), alors continue si tu en as le courage! je parle de tes 34°C, ici nous sommes protégés de cette canicule, il a fait 28°C seulement!
(et je plains mes enfants à Paris, 42°C )
bienvenue à Nana, elle est bien mignonne! des câlins pour elle ;-)
bises du soir (malgré la relative douceur, pas de pluie, et j'arrose, j'arrose..)

Annick Boidron 26/07/2019 11:00

42° à paris, ça doit être difficile à supporter ! Ici, ça va, il y a de l'air et la maison est fraiche. Quand les cyclanthères se plaisent, ils ne se plaisent pas à moitié ! heureusement que la plante est jolie ! Bonne journée et bons arrosages.

catherine 25/07/2019 19:06

et les cyclanthères se multiplient, se multiplient...LOL