Forelock : un ail qui sait se tenir

Publié le par Annick Boidron

Pas facile de trouver un ail décoratif qui donne entière satisfaction : certains se couchent lamentablement au premier coup de vent, d'autres sont magnifiques la première année mais reviennent tout gringalets les années suivantes (quand ils reviennent). Il y en a même qui attrapent la rouille. Forelock n'a aucun de ces défauts... et même quelques qualités en plus.

Forelock : un ail qui sait se tenir

Dès le premier coup d’œil, on a compris : Warelock sait se tenir ! Ce n'est pas parce qu'on est perché sur une haute tige de presque deux mètres de haut qu'on doit se laisser aller ! Ceux que vous voyez sur la photo ont subi quelques orages et regardez comme ils restent bien droits !

Forelock : un ail qui sait se tenir

Et vous avez vu ces inflorescences ? Si je n'avais pas peur de leur manquer des respect, je dirais que ce sont de grosses rigolotes. C'est leur petit toupet comique qui explique le nom de la variété (Forelock = mèche).

Forelock : un ail qui sait se tenir

Pour certains, cette coiffure évoque celle de Wilson, le ballon compagnon de Tom Hanks sur son île déserte dans Cast away. Moi, elle me ferait plutôt penser à Titeuf.

Wilson ou Titeuf ?Wilson ou Titeuf ?

Wilson ou Titeuf ?

Tout cela, c'est déjà bien, mais ce n'est pas tout : cet ail est beau et décoratif à tous les stades de sa croissance. Au printemps, sa tige se tortille dans tous les sens :

Ail forelock au printemps
Ail forelock au printemps

Désolée, je n'ai retrouvé que cette photo. Remarquez les feuilles : présentes au printemps, elles disparaissent avant de devenir moches.

Et puis, soudain, les tiges se redressent et les fleurs commencent à apparaître, coiffées d'un petit bonnet de Schtroumpf. Les jeunes inflorescences ressemblent très fort à celles de la très commune Allium sphaerocephalon.

Forelock : un ail qui sait se tenir

Après avoir fait leur show, les Forelocks ont le bon goût de défleurir en beauté... et de rester toujours aussi droits sur leurs hampes. 

Forelock : un ail qui sait se tenir

Enfin, qualité qui les rend encore plus précieux à mes yeux : ces grands ails, plutôt sophistiqués, ne sont pas difficiles du tout ! Situés en plein soleil du matin au soir, ils poussent sans rechigner entre les touffes de vivaces qui fleuriront un peu plus tard. Et puis, j'allais oublier : ils se naturalisent ! Quand je les ai plantés il y a six ou sept ans, ils n'étaient que... trois ! Ils sont maintenant 19 ! et vous ne voyez pas tous les "petits" qui n'ont pas encore fleuri. Tout cela de leur plein gré, sans aucune inervention de ma part.

Forelock : un ail qui sait se tenir

C'est que Forelock, comme la plupart des plantes bulbeuses met quelques années à construire un bon gros bulbe plein de réserves avant de fleurir. Mais ça vaut la peine d'être un peu patients quand on voit le prix des bulbes.

Un petit renseignement s'il vous plait ?

J'aime les ails décoratifs pour leur graphisme et leur beauté mais malgré leur apparente rusticité, je n'arrive pas à faire refleurir de façon satisfaisante les grandes variétés telles que celles-ci, photographiées le mois dernier au RHS Garden Hyde Hall.

J'imagine que les bulbes de ces ails sont renouvelés chaque année. MAis ce qui est possible financièrement pour le RHS ne l'est pas forcément pour une prof retraitée !
J'imagine que les bulbes de ces ails sont renouvelés chaque année. MAis ce qui est possible financièrement pour le RHS ne l'est pas forcément pour une prof retraitée !

J'imagine que les bulbes de ces ails sont renouvelés chaque année. MAis ce qui est possible financièrement pour le RHS ne l'est pas forcément pour une prof retraitée !

Alors, si vous aussi, vous avez dans votre jardin, une variété d'ail jamais malade, décorative, qui revient chaque année sans trop de soins et qui reste bien droite quoi qu'il arrive... ce serait sympa de mettre son nom en commentaire... en échange de graines d'Allium Worelock ?

Publié dans Fleurs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Elise 10/10/2019 10:10

Hello Annick !
Moi j'ai tenté le Schubertii, impressionnant, même défleuri, mais hélas il n'est pas revenu l'année suivante.
Par contre dans le même genre que les tiens, j'ai le Red Mohican, qui lui est fidèle.
Et bien sûr, tu connais désormais ma collectionite aigüe, tous les plus classique, des petits ostrowskianum et sphaerocephalon au giganteum en passant par le Globemaster et le christophii bien sûr.
Je n'ai pas encore essayé ceux dont les inflorescences retombent en cascade ni les rase-motte comme nevskanium par contre...

Annick Boidron 23/07/2019 09:12

Bonjour à tous, je me rends compte que j'ai oublié de répondre aux commentaires sur cet article. J'en suis vraiment désolée Merci pour vos avis et vos conseils Si vous souhaitez recevoir des graines de forelock quand je les récolterai, envoyez-moi votre adresse postale en cliquant sur "contact" dans le menu horizontal en haut de la page. Bisous et bonne journée

Florence 22/07/2019 23:17

J'ai repéré cet ail chez les Duo et ton article me donne vraiment envie d'essayer. Chez moi les sphaerocephalums sont énormes cette année, et les alliums christophii très fidèles. J'aime beaucoup les nigrums mais ils ont tendance à disparaitre. Une pépiniériste spécialiste des bulbes m'a dit qu'il fallait sortir les bulbes après quelques années car ils font des bulbilles et tout ce petit monde finit par avoir besoin d'espace pour continuer à bien fleurir. Replanter en espaçant le vieux bulbe et les petits nouveaux. Mes connaissances sur les aulx s'arrêtent là. Bonne semaine. Bises

Annick Boidron 23/07/2019 09:17

Bonjour Florence Tout le monde ayant l'air d'apprécier les Allium christophii, je vais m'en procurer quelques bulbes cet automne pour (re)faire un essai; Si mes souvenirs sont bons, j'ai déjà essayé d'en cultiver mais sans succès. Ils étaient sans doute mal placés. C'est vrai qu'il faudrait de temps en temps "diviser" les bulbes Je me promets toujours de le faire et puis... le temps passe si vite ! une toute bonne journe, Florence.

Fab 04/07/2019 23:03

Je te conseille aussi le christophii j’en ai acheter 10 il y a 8 ans et j’en ai plus de 70 sans avoir rien fait. Il pousse même à l’opposé du jardin. Me voilà obligé d’enlever les fleurs fanées pour éviter qu’il se sème partout. En fait les inflorescences se détachent pendant l’hiver et roule comme les buissons dans les films de cow-boys disséminant au passade les graines. Si tu veux des bulbes , envoie moi un mail.

L’allium sphaerocephalon est plus sage ( et magnifique au milieu des stipa tennuissima)

Annick Boidron 23/07/2019 09:20

Bonjour Fab, désolée de ne pas avoi répondu plus tôt. Je veux bien des bulbes (ou des graines). Si te tn côté ça t'intéresse je t'enverrai des graines de Forelock (je regarderai s'il n'est pas possible de récolter de petits bulbes, ce qui permettrait de gagner un an ou deux). Je t'envoie un mail. Bonne journée.

mariejoclaude 04/07/2019 15:41

j'en ai eu de l'ail déco et qui a disparu au bout de quelques années ! leurs grosses fleurs sont surprenantes et l'on se demande comment ils peuvent tenir bien droit !!

Annick Boidron 23/07/2019 09:24

C'est aussi une question que je me pose pour certaines plantes (comment ils peuvent tenir bien droits). Notamment les verveines de Buenos Aires. As-tu essayé l'allium sphaerocephalon? En plein soleil et terrain sec, ils arrivent à se multiplier à toute vitesse. Si ça t'intéresse, je peux t'envoyer des bulbes : ils ont petits. Si tu veux des graines de forelock (ou autre), peux-tu m'envoyer ton adresse postale. A bientôt et bonne journée.

delphine 03/07/2019 17:57

dans mon jardin, j'ai l'allium christophii et j'en suis plutôt contente ! Il n'est pas très grand, 60 cm mais Il reste droit (et j'ai beaucoup de vent), fait de grosses tête fleuries et reste magnifique en déco une fois défleuri (j'en ai depuis 2 ans dans un vase, ça ne bouge pas). Si tu veux, on fait un échange de graines christophii contre Worelock ! dis-moi si tu es partante !

Annick Boidron 23/07/2019 09:26

Oui Delphine, je suis tout à fait partante. dès que j'aurai récolté les graines de forelock, je t'en envoie t si tu veux, comme proposé plus haut, je peux ajouter des petits bulbes de sphaerocephalon. A bientôt et désolée pour le retard que j'ai mis à te répondre... Bonne journée.

Agnès - Esprit Laïta 03/07/2019 15:49

J'ai noté un article sur Instagram qui parlait de l'ail sphaerocephalon qui semblait particulièrement résistant et surtout qui revient chaque année et se multiplie. J'avais noté ce post pour m'en procurer. Mais peut être le connais tu déjà et n'est-il pas adapté à ton jardin.

Annick Boidron 23/07/2019 09:28

Bonjour Agnes, je confirme pour sphaerocephalon : c'est une bête de guerre, au point que je suis obligée d'en arracher tant elle se ressème partout. Donc, avis aux amateurs qui veulent des bulbes. Dis-moi si tu veux tenter le semis de Foreloc. Bisous et bon été.