Tout ce qui pousse dans le potager, planche 11

Publié le par Annick Boidron

Plan interactif du potagerPlanche N°7 Planche N°8 Planches N°9 et 10 Planche N°11 Planche N°12 Planche N°6 Planche N°5 Planches N°3 et 4 Planche N°2 Planche N°1 Planche N°13

Parfois je me demande ce qui me passe par la tête ! Faire l'inventaire du potager... et le montrer à tout le monde, au mois d'octobre ! Quand les légumes d'été sont à bout de souffle, qu'il pleut tout le temps que je n'ai pas de temps pour m'en occuper...

Allez, j'arrête de me plaindre et je me ressaisis : il faut assumer. Ce que je vais m'empresser de faire avec la planche 11... toute humide.

Tout ce qui pousse dans le potager, planche 11

Ça devient de plus en plus compliqué de prendre une photo de chaque planche séparément ! Avec la planche 11, on se rapproche de la grande haie qui nous sépare de la route du côté Sud. En conséquence, cette planche se trouve à la mi-ombre en été et reçoit très peu de soleil au printemps. En hiver, par contre, ça va : les feuilles sont tombées et le soleil passe entre les branches.. Vous vous en rendrez peut-être mieux compte comme ceci :

Tout ce qui pousse dans le potager, planche 11

Cet été, la situation à mi-ombre était plutôt favorable à la croissance des légumes qui ont ainsi échappé au soleil pendant les heures les plus chaudes. Ils ont tout de même souffert de la sécheresse, comme la plupart des légumes du potager. A présent, ils auraient bien besoin d'un peu de lumière et de chaleur mais la plupart du temps, le soleil est trop bas sur l'horizon pour qu'ils puissent en bénéficier. Conclusion : il y a des choses qui vont bien et d'autres qui... pourraient aller mieux. En particulier les haricots, tels ces "orteils de prêcheurs" : de très gros haricots blancs, très fondants, que nous adorons. 

On en a récolté, mais pas des tonnes !

On en a récolté, mais pas des tonnes !

Je fais toujours grimper mes haricots sur des "tipis" fabriqués avec des perches de noisetiers que je récupère dans la haie. Comme je ne suis pas bien grande, même quand je grimpe sur une chaise, mes tipis sont attachés à mi-hauteur et ressemblent plutôt à des diabolos.

Pas grave, ça marche quand même !

Derrière les haricots pousse un gros plant de coqueret du Pérou.

Tout ce qui pousse dans le potager, planche 11

C'est un fruit que j'aime beaucoup. Je l'ai découvert grâce à une erreur d'étiquetage de Michel (Epimedium). J'aime ce genre d'erreur ! Ce coqueret est acidulé et parfumé comme un bonbon. Il en reste encore beaucoup sur le plant mais je doute qu'ils aient le temps de mûrir avant les gelées. En attendant, j'en grappille quelques-uns lors de mes passages dans le potager.

Tout ce qui pousse dans le potager, planche 11
Tout ce qui pousse dans le potager, planche 11Tout ce qui pousse dans le potager, planche 11

Tant qu'on est au Pérou, vous reconnaîtrez sans doute le joli feuillage de l'oca... du Pérou qui s'insinue entre les autres plantes. J'aime m'en servir en couvre-sol. (quelques infos sur l'oca du Pérou par ici)

Tout ce qui pousse dans le potager, planche 11

Il y a des ocas un peu partout dans cette planche. Ici, ils sont en compagnie d'un semis très tardif de pois mange-tout golden sweet qui n'a pas donné grand-chose. Je voulais essayer de faire une petite récolte en fin de saison... ben c'est raté !

Tout ce qui pousse dans le potager, planche 11

Nous atteignons déjà l'extrémité de la planche 11 où survivent les quelques amaranthes qui ont résisté à l'averse de grêle de mercredi soir.

Tout ce qui pousse dans le potager, planche 11

Passons rapidement sur les derniers cornichons : ce sont des "verts de Paris" : une très bonne variété que je cultivais cette année pour la première fois. Excellents et très productifs. J'ai gardé des graines pour l'année prochaine.

Tout ce qui pousse dans le potager, planche 11

Il faut un peu se pencher pour découvrir encore d'autres légumes pourtant bien intéressants, comme ces deux plants de "Radichetta" qui sont là depuis avril (juré !). Je coupe leurs feuilles... il en revient ! J'en ai laissé monter d'autres pour récolter les graines. Elle est parfaite : croquante et douce.

Tout ce qui pousse dans le potager, planche 11

Quelques mitsubas pourpres clôturent la planche 11. C'est une plante vivace qu'on appelle aussi "persil japonais" On l'utilise comme... du persil. Mais son goût est bien différent. Elle porte de jolies petites fleurs roses en été.

Tout ce qui pousse dans le potager, planche 11

Dans cette planche N°11, depuis des années, je retrouve régulièrement des touffes de cresson "de jardin" (Barbarea vulgaris) qui se ressèment spontanément. C'est une très bonne plante qui donne un goût original aux soupes et aux salades. En plein soleil, elle est attaquée par les altises. Alors, elle se réfugie sous les autres légumes. Je peux en récolter presque toute l'année à condition d'en laisser quelques touffes former des graines.

Tout ce qui pousse dans le potager, planche 11

Finalement, il y a pas mal de choses dans cette planche. J'ai failli ne pas voir les navets. Il faut dire qu'ils ne sont pas bien gros : eux aussi ont connu des attaques d'altises au début de leur développement. Les premières pluies d'automne les a sauvés : les altises n'aiment pas l'eau !

Tout ce qui pousse dans le potager, planche 11

Allez, c'est fini pour la planche 11, voici une vue dans l'autre sens pour conclure.

Tout ce qui pousse dans le potager, planche 11

Et voilà qu'en relisant mon article, je me rends compte que je n'ai pas cité les brocolis. Dommage parce qu'ils sont pourtant bien bons ! Ce sont les mêmes que ceux de la planche 7 (Calabrese). Comme eux, ils nous fournissent en petits jets tendres après avoir donné de grosses pommes en été. Allez, une petite photo quand-même :

Tout ce qui pousse dans le potager, planche 11

Et voilà ! Mission accomplie. J'espère ne pas trop vous embêter avec toutes ces énumérations. Notez que vous n'êtes pas obligé de lire. J'imagine donc que si vous êtes arrivé ici, c'est que ça vous intéresse un petit peu. Je vous fais un gros bisous et je vous donne rendez-vous lundi (j'espère) pour la suite du tour du potager. En attendant, bon week-end.

Publié dans Potager, Légumes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Chevalier 01/08/2020 10:09

Bonjour au Jardin des quatre moineaux !
C'est avec une très grande joie que je découvre aux hasards de mes recherches votre blog!
Je cultive un jardin dans la région parisienne et le votre est similaire au mien, j'adore! on trouve des merveilles au détour de chaque pas!!
Vous avez répondu à ma question sur le maïs de la chicha morada. Je me suis intéressée au maïs violet du Pérou lors d’un documentaire. J’ai donc commandé des épis de maïs dans la seule boutique péruvienne de Paris et j’ai semé ce maïs pensant récolté des épis violets. Nous sommes le 1er août et ils font 3m de haut mais pas d’épis. J’étais très interrogative et un peu désespérée. Voilà que vous m’apportez sur un plateau d’argent la réponse !! Il faut être patient et peut-être qu’en octobre, au bout de 150 jours ils apparaitront ! Alors je vais attendre patiemment.
Merci mille fois pour avoir partagé votre expérience.

Florence de Jardinsmerveilleux 13/10/2019 22:30

J'ai découvert depuis peu cette Radichetta que l'on pourrait appeler salade perpétuelle ; on en coupe et elle repousse toujours ! C'est vraiment une salade indispensable dans tout jardin ;)

John 13/10/2019 07:14

Moi je suis dans le fait de me mettre en symbiose avec mon nouveau terrain dont Gaïa m'a déjà couvert de présents (Courges, concombres, courgettes, tomates).
Mais je suis entrain de faire ce que je peux pour développer de nouvelles planches pour faire des haricots, petits pois, pois chiches, etc.
Non, tes photos sont sublimes et cela nous permet de nous inspirer pour la confection de nos potagers.

Pascale Rahir 12/10/2019 22:18

Non au contraire ! On adore. C'est hyper intéressant pour moi qui ai envie de changer mon potager l'an prochain. Je prends pleins de notes. Bises

Michel 12/10/2019 21:31

Je suis simplement émerveillé par cette diversité foisonnante !

Pantoufle 12/10/2019 11:06

Oh il faut que je surveille mes physalis, je n'ai même pas vu s'il y en avait de mur ! Une petite question sur les ocas : tu les buttes ou pas ? Ici on a essayé ça, ils étaient dans un bac, mais peut être trop plein soleil quand je compare avec les tiens ?
Joli le mitsuba pourpre !
Bon week-end Annick, bises !

catherine 12/10/2019 07:36

En fait, tu ne mets que quelques légumes par variété dans chaque planche, quitte à rajouter ces légumes dans d'autres planches. C'est très intéressant comme concept, plutôt que de remplir un carré, comme chez moi, avec une seule variété (mais j'aime par ex les pommes de terre Nicola ou les poireaux, comme ce sont des légumes imposants, ils remplissent un carré, sur quelques mois..)
Au fil des années, j'ai appris à connaitre nombre de légumes anciens oubliés sur ton blog, et je m'en réjouis..
bon WE, Annick, et à lundi!
bises

Annick Boidron 12/10/2019 08:17

Bonjour Catherine, oui, en fait ce n'est pas vraiment un concept mûrement réfléchi et tout et tout mais comme j'ai peu de place et que je repique beaucoup, je comble les trous au fur et à mesure des récoltes. Pour les poireaux, comme je ne mets que des poireaux d'hiver j'arrive à les repiquer entre les autres légumes assez bas (comme les pourpiers, salades, etc.. qui ont un cycle de vie assez court : quand je les récolte, ça laisse de la place aux poireaux) ça marche pas mal. Pour les pommes de terre, je fais comme toi, des petits "carrés" rien que de patates. Cette année, j'ai planté des fèves entre elles mais la récolte a été moyenne. je vais peut-être essayer avec des topinambours (hélianthis, en fait) l'année prochaine. ça peut sembler bizarre mais j'ai cru remarquer que les résultats n'étaient pas mauvais. (Mais que je suis bavarde quand je parle de potager !). Bises et bon week-end.

Maïa 11/10/2019 21:20

Merci beaucoup pour cette série! Je suis heureuse de voir un si joli potager avec tellement de variétés. J'adore tester des plantes qui sortent un peu de l'ordinaire et vous me donnez plein d'idées. Côté aménagement je n'avais jamais pensé aux diabolos plutôt qu'aux tipis mais je crois que je vais m'y mettre. Mille mercis pour ce partage.

Annick Boidron 12/10/2019 08:23

Le problème avec les "diabolos", c'est qu'ils sont moins stables que les tipis. Concernant les légumes qui sortent de l'ordinaire, ça fait déjà un bon moment que j'essaye un peu tout ce que je peux trouver et je suis toujours étonnée quand je me rends compte de la multitude d'espèces, variétés, etc... qui existent. Bon jardinage et bon week-end.

christine 11/10/2019 20:51

Coucou Annick
moi j'adore quant tu parles de ton potager, on sent la potagère concernée, attentive et puis surtout qui prend soin de ses cultures qui te le rendent bien
J'envie ton potager astucieusement organisé, tu as ce qu'il faut d'ombre et de soleil pour que tu ai une production suffisante et puis chose intéressante, tu semble t'amuser à le cultiver
Je suis admirative
Vivement la suite
des bises et par avance, un beau week-end au potager

Annick Boidron 12/10/2019 08:28

Bonjour Christine, comme tu as raison ! Dans mon potager, je m'amuse beaucoup : il y a toujours des choses qui changent, des semis qui apparaissent spontanément, une récolte à faire... c'est un univers. Au fil des années, je laisse de plus en plus souvent faire le hasard et c'est vrai que le résultat est souvent plus réussi que si j'avais fait un "plan de culture". Mon week-end ne sera pas au potager mais dès lundi, j'y retourne. Bisous et bon week-end à toi aussi.

Christine 11/10/2019 20:51

Ces énumérations sont fascinantes, et merci de nous les présenter. J'adore vos mélanges et je trouve plein d'idées! Le plus gros problème chez moi c'est le vent. Il faut des tipis hyper-solides, mais le vent casse toutes les branches pas attachées. Grrrr! Quant aux altises, n'en parlons pas. Je n'ai encore réussi aucun légume asiatique à cause d'eux. Et en passant, si vous avez des solutions efficaces contre les mulots, je suis preneuse. J'aimerais bien manger un ou deux de mes panais, un jour...

Annick Boidron 12/10/2019 08:51

Bonjour Christine, c'est vrai que les tipis offrent pas mal de prise au vent : même dans mon jardin bien protégé, il arrive que certains se renversent, surtout en fin de saison quand le poids au sommet devient important. Pour les légumes asiatiques, il vaut mieux les semer en fin de saison en godets et les repiquer, ça évite les altises. par contre, concernant les mulots et autres rongeurs, je n'ai absolument aucune solution efficace : ils font pas mal de dégâts chez moi, surtout en hiver dans la serre où ils arrivent toujours à se faufiler. ils sont (peut-être) un peu désorientés par mon enchevêtrement de légumes au potager mais ils m'ont tout de même dévoré deux racines de courgettes et de pâtissons... et j'aurai peut-être encore des surprises ! Mais dans le potager en lignes que mon compagnon cultive dans une autre partie du jardin, il arrivent qu'ils s'attaquent à toute une ligne de carottes sont il ne reste plus que 2cm quand on veut les récolter ! J'ai déjà essayé beaucoup de choses mais sans observer de résultats.... et je n'ai pas de panais non plus ! bon week-end.