Tout ce qui pousse dans le potager - La planche 2

Publié le par Annick Boidron

Plan interactif du potagerPlanche N°7 Planche N°8 Planches N°9 et 10 Planche N°11 Planche N°12 Planche N°6 Planche N°5 Planches N°3 et 4 Planche N°2 Planche N°1 Planche N°13

Le potager est en train de passer tout doucement d'une saison à l'autre : chaque planche contient encore quelques des légumes d'été mais a déjà un pied en hiver. Hier, je me suis occupée à préparer la planche N°2 pour la "mauvaise saison". Il faisait bon, je m'en suis donné à cœur joie !

Voici la planche hier matin :

Tout ce qui pousse dans le potager - La planche 2

Vous reconnaissez, sur le tipi, une culture de haricots. Attention, ce ne sont pas des haricots comme les autres mais des Aeron Purple Star. Il s'agit d'une obtention très originale, et unique au monde, d'un jardinier passionné du Pays de Galles (pour en savoir plus, cliquez sur le lien). Cette variété est celle qui m'a donné les meilleurs résultats cette année. Mais maintenant, ils sont bons à être récoltés. C'est ce que j'ai fait.

Tout ce qui pousse dans le potager - La planche 2
Tout ce qui pousse dans le potager - La planche 2
Tout ce qui pousse dans le potager - La planche 2

Cette belle couleur pourpre est unique pour un haricot d'Espagne (Phaseolus coccineus).

Mais il n'y a pas que des haricots : au début de la planche subsistent quelques choux raves early purple vienna que j'aimerais conserver jusqu'au printemps pour récolter des graines.

Vous reconnaissez certainement aussi des ocas du Pérou, de la ciboulette et quelques fraisiers..

Tout ce qui pousse dans le potager - La planche 2

Derrière les haricots d'Espagne, je vous présente ma dernière tentative en date pour cultiver des artichauts. C'est sans doute de la place gâchée. Je ne suis même pas sûre de la nature des graines. je les ai reçues dans un échange sur "graines de troc" sous le nom "artichaut pour toutes régions". J'ai raté tous mes essais précédents : les pieds pourrissaient en hiver ou étaient mangés par les campagnols. Mais voilà, il me restait trois graines. Au lieu de les jeter, je les ai semées... et comme elles ont germé, je les ai repiquées. Voilà ce que ça donne : assez décoratifs en compagnie des amarantes, mais plutôt gringalets. Je vais bien les protéger du froid et de l'humidité cet hiver et si ça ne marche pas... j'essayerai les verts de Laon l'année prochaine ! (têtue comme une bourrique !).

Tout ce qui pousse dans le potager - La planche 2

Cela dit, tout cela est bien joli mais demande un peu de travail pour rester productif. Rassurez-vous, je ne me suis pas épuisée.

J'ai commencé par déposer les tiges des haricots récoltés sur le sol.

Tout ce qui pousse dans le potager - La planche 2

Puis j'ai enlevé le tipi devenu inutile.

Tout ce qui pousse dans le potager - La planche 2

J'ai libéré un peu de place au sol pour y repiquer quelques légumes orientaux semés le mois dernier : des "Santoh" Quick Yellow Pak Choi et des mibunas.

Tout ce qui pousse dans le potager - La planche 2

Et puis, comme dans la planche 5, j'ai utilisé les perches du tipi pour construire, avec des ficelles, un support sur lequel je poserai un voile de forçage en cas de gel sévère.

Tout ce qui pousse dans le potager - La planche 2

J'espère, grâce au voile de forçage, faire passer l'hiver à ces légumes un peu fragiles. Il va falloir être patiente quelques mois avant de savoir si "ça a marché". Je croise les doigts pour que cet hiver, comme les deux précédents, ne soit pas trop rigoureux.

La suite, heu... ben je ne sais pas quand ! Mais je voudrais terminer ce tour du potager avant la fin du mois. Alors, à bientôt.

Publié dans Légumes, Potager

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Christine 24/10/2019 17:08

C'est curieux, à 950 m d'altitude les artichauts ont été une réussite immédiate pour mon premier essai cette année : trois plants d'Imperial Star, une variété F1. Déjà quatre mangés, encore quatre à venir. Et d'un bon calibre! Mais gare à l'hiver... Je vais peut-être déchanter le printemps venu. Les vôtres me font plutôt penser à des cardons - hauts et dressés. J'espère que ce n'est pas le cas, sinon la récolte se fera attendre longtemps!

Annick Boidron 24/10/2019 18:28

Bonjour Christine, moi aussi, ils me font penser à des cardons, c'est pour ça que je ne suis pas trop sûre de la variété des graines reçues. Parfois, certains mettent n'importe quoi dans les échanges. J'ai un voisin qui a des artichauts aussi je sais qu'on peut en avoir ici. Je verrai bien l'année prochaine. Merci pour le message.

Pantoufle 24/10/2019 15:04

Ha les artichauts ! Même problème ici pour l'instant, 2 pieds achetés la 1ere année, 1 mini mangé, puis 4 semis réussi, encore seulement 1 mini de mangé... :/ Pas folichon ! Depuis un des pieds acheté est mort, les autres tiennent bon, mais pour combien de temps, et aurais-je un jour un vrai gros, beau, et bon artichaut ??? L'avenir nous le dira ;)

Annick Boidron 24/10/2019 18:38

J'imagine que c'est comme avec d'autres légumes : il faut trouver "le truc". Cherchons... Bonne soirée Marie.

christine 24/10/2019 12:07

Coucou Annick
Ici les campagnols font la misère aux plantations, toutes confondues, aucune ne résiste à leurs dents acérées et à leurs gueules particulièrement voraces, je pense que je vais devoir en passer par des carrés potager grillagés pour pouvoir
espérer avoir des légumes l'année prochaine, la ils m'ont grignoté les dernières courgettes et les fraises que j'allais cueillir, suis dépitée
J'ai tenté comme toi les semences d’artichaut mais les résultats ne sont pas forcément là, je vais retenter l'expérience dès la fin de l'hiver pour mettre le maximum de chance de mon côté
As tu semé des salades ? je teste pour ma part les laitues d'hiver cultivées dans la serre ainsi que la mâche, on devrait se régaler ;-)
Bises annick et vivement ton prochain et dernier article

Annick Boidron 24/10/2019 18:36

Bonjour Christine, oui, j'ai semé des salades mais il y a déjà un bon mois maintenant. J'ai des laitues d'hiver "Saint Antoine" qui est une variété locale qui supporte bien le froid. En général, elles arrêtent de pousser en hiver puis repartent au printemps. La mâche est vraiment satisfaisante ainsi que la roquette. Bonne soirée et bises à toi aussi.

Laur 24/10/2019 11:13

Bonjour Annick.
En effet, ces haricots sont fameux. Sont t'ils aussi bons que beaux ? La gousse se mange ou uniquement la graine ?
J'avais tenté l'an passé des artichauts verts de laon qui n'ont pas résisté à notre climat ardennais.
Les voiles de forçage ne se déchirent pas sur les perches à haricots ?
Bonne fin de semaine
Laur

Annick Boidron 24/10/2019 18:33

Bonjour Laur. Je crois que notre climat ardennais est en effet peu propice aux artichauts mais j'ai visité près de chez moi un jardin où la récolte était fameuse. Je crois que c'étaient des verts de Laon mais je vérifierai. Avant d'installer mes voiles, je dois encore recouper les bouts de bois qui dépassent horizontalement et mettre des pots de fleurs sur ceux qui sont verticaux. Ainsi, ils ne se déchireront pas.
POur les haricots à rames, ils se mangent comme tous les haricots d'Espagne : en vert quand ils sont jeunes et fins, puis coupés avec la cosse quand ils deviennent plus gros mais sont encore plats et enfin séchés en haricots secs. Et, oui, ils sont vraiment bons.
Bonne soirée

Evelyn 24/10/2019 09:56

Coucou Annick, fameux tes haricots d'Espagne ! bonne journée !

Annick Boidron 24/10/2019 18:38

Ils sont beaux et bons, c'est vrai et j'ai découvert cette année, qu'ils supportaient mieux la chaleur que mes autres haricots à rames. Bonne soirée...