La mise en végétation des yacons : on a bien le temps !

Publié le par Annick Boidron

Rien n'est plus facile que la culture des yacons, ou poires de terre. Si vous en avez commandé ou si les vôtres attendent au frais de reprendre le cours de leur vie, il va falloir les "mettre en végétation". Mais rien ne sert de se presser... quand ils auront envie de pousser, ils pousseront. Il faut simplement leur en donner la possibilité.

Voilà dans quel état mes yacons ont passé l'hiver : juste posés comme ça, tels quels. De temp en temps, j'allais prélever quelques tubercules.

Voilà dans quel état mes yacons ont passé l'hiver : juste posés comme ça, tels quels. De temp en temps, j'allais prélever quelques tubercules.

Les yacons n'ont vraiment besoin de rien quand ils sont en repos. Juste de la fraîcheur et pas d'arrosage (logique !). Dans notre garage non chauffé mais hors-gel, ils passent l'hiver sans problème. Certes, les tubercules se ratatinent mais ils restent tout à fait comestibles.

Peu appétissant, j'avoue... pourtant, ce soir, nous avons fait notre dernier repas de yacons et c'était bon.

Peu appétissant, j'avoue... pourtant, ce soir, nous avons fait notre dernier repas de yacons et c'était bon.

Si je les laissais à eux-mêmes et que la température remonte subitement, ils risqueraient de "filer" et ça deviendrait compliqué de les récupérer. Alors, je les ai mis en pots pour qu'ils trouvent les meilleures conditions possibles quand le temps de pousser sera venu. La première chose à faire consiste à enlever la terre pour rechercher les bourgeons.

Les voici :

Les deux tubercules en bas, qui ne ressemblent à rien, peuvent être coupés et mangés.

Les deux tubercules en bas, qui ne ressemblent à rien, peuvent être coupés et mangés.

Ensuite, on a le choix : soit en garde l'ensemble et on met le tout dans un grand pot, comme on ferait pour un dahlia. Ou alors, on prélève les petits bourgeons et on les replante dans des godets.

La mise en végétation des yacons : on a bien le temps !

Ça peut sembler difficile à croire : ce petit bourgeon peut donner naissance à un pied de yacon d'un ou deux mètres de haut ! J'en ai fait une dizaine, comme ça :

Chaque petit bourgeon peut être repiqué individuellement
Chaque petit bourgeon peut être repiqué individuellementChaque petit bourgeon peut être repiqué individuellement

Chaque petit bourgeon peut être repiqué individuellement

Et voilà : de quoi planter une petite forêt de yacons ! Je n'aurai pas besoin de tout cela : deux ou trois pieds suffisent largement à nos besoins. Espérons que les bourses aux plantes ne seront pas annulées cette année !

La mise en végétation des yacons : on a bien le temps !

Vous aurez remarqué que je place mes pots dans la serre, pas au chaud. Autrefois, c'est à dire il y a deux ans, je les démarrais dans la maison. J'obtenais des plants très rapidement mais ils avaient du mal à s'adapter à la vie extérieure. L'année passée, j'ai démarré un plant à l'intérieur et d'autres dans la serre. A la fin du mois d'avril 2019, la différence était criante :

A l'intérieur, dans la cuisine : un plant déjà bien grand et bien vert.

A l'intérieur, dans la cuisine : un plant déjà bien grand et bien vert.

Dans la serre à la même date : les premières feuilles apparaissent seulement.

Dans la serre à la même date : les premières feuilles apparaissent seulement.

Mais regardez un peu ce que ça a donné quand j'ai enfin pu les repiquer à l'extérieur : le plant du centre, tout jaune et qui part dans tous les sens est celui qui a démarré dans la maison. Les deux autres, dans les angles du carré, se sont développés dans la serre.

Clairement, les plants qui se sont développés dans la serre sont bien plus verts et ont meilleure allure que celui qui a grandi dans la maison.

Clairement, les plants qui se sont développés dans la serre sont bien plus verts et ont meilleure allure que celui qui a grandi dans la maison.

C'est comme ça qu'on apprend. Je sais maintenant que ça ne sert à rien de démarrer les yacons au chaud dans la maison. Ils sont bien plus drus et reprennent beaucoup plus vite si on les laisse au frais. Voilà pourquoi, cette année, tous mes yacons vont commencer leur développement dans la serre et non à l'intérieur.

Mes conseils... basés sur ma vielle expérience :

  • Installer maintenant les pieds de yacon (sans les tubercules) ou les bourgeons dans des pots remplis de substrat.
  • Arroser afin que la terre adhère aux plants... et puis rester tranquille jusqu'à ce que les premières feuilles vertes apparaissent.
  • Déposer les pots dans un endroit frais : tant que les feuilles ne sont pas sorties, les yacons peuvent supporter un léger gel. En cas de gel important (inférieur à -5°C), les mettre à l'abri dans une pièce fraiche. Si les jeunes feuilles gèlent : pas de panique ! Il en viendra d'autres. Une serre n'est pas indispensable.
  • Quand les gelées ne sont plus à craindre : repiquer à l'extérieur.
La mise en végétation des yacons : on a bien le temps !

Même si elles sont plantées dans une terre relativement pauvre et qu'elles ont parfois bien soif, les poires de terres sont généreuses et la récolte est abondante. Mais si elles disposent d'un sol enrichi d'un peu de compost et qu'elles sont arrosées, elles peuvent atteindre des dimensions impressionnantes et la récolte est faramineuse.

Je sais bien que cet article va en frustrer plus d'un (ou d'une), il est quasi-impossible de se procurer des plants de yacons pour le moment. Ce sera pour "après".

Gros bisous et bon confinement. Enfin, le meilleur possible. J'espère que, comme moi, vous disposez d'un jardin : ça n'empêche pas de se tracasser pour ceux que nous aimons mais au moins, nous sommes dehors et nous pouvons nous occuper de façon constructive. C'est un privilège.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Thomas60 09/04/2020 08:53

BONJOUR À TOUS,

VENANT DE CRÉER UN FORUM D'ÉCHANGES DE GRAINES RÉGION PAR RÉGION À TRAVERS TOUTE LA FRANCE, JE ME SUIS DIT QUE CELA POURRAIT VOUS INTÉRESSER, JE VOUS INVITE DONC À Y FAIRE UN PETIT TOUR. ET SI CELA VOUS PLAÎT, N'HÉSITEZ PAS À EN PARLER AUTOUR DE VOUS !

EN CETTE PÉRIODE DE VOUS CONFINEMENT, VOUS AUREZ PEUT-ÊTRE UN PETIT PEU DE TEMPS POUR RECENSER VOS GRAINES VIABLES ET RÉFÉRENCER CELLES QUE VOUS VOUDRIEZ ÉCHANGER OU DONNER.

BONNE JOURNÉE À TOUS

PARTAGETAGRAINE.FR/

catherine 30/03/2020 22:07

l'ajn dernier tu m'avais envoyé des bouts de yacon, mais je n'ai pas eu de réussite en les mettant en terre, je pense que j'ai du faire une erreur ..
bonne chance avec les tiens! bises

Pascale Rahir 30/03/2020 09:32

J'ai lamentablement échoué avec celui que tu m'avais donné. Mais je ressaierai avec tes explications ça ira encore mieux mais pas maintenant. Bisous et prends soin de toi et de ta famille.

lulu 29/03/2020 22:08

Je ne connais pas les poires de terre. J'ai jamais testé. Il faudra un jour. Bonne soirée.

Pantoufle 29/03/2020 15:18

J'ai pu obtenir un tubercule au troc-plante local à l'automne dernier, je l'avais mis dans un pot rempli de terre, sans arrosage et dans la cabane, hors gel, mais sans trop de lumière non plus. Je vais aller le déterrer et croiser les doigts pour qu'il y ai des bourgeons !
Merci pour les infos sur le gillenia, je vais continuer de le guetter alors, j'ai le même problème avec plusieurs plantes de PdF, les godets achetés sont trop petits, et elles mettent beaucoup de temps à s'installer, et sont toujours à la bourre par rapport aux autres plantes.
Merci pour toutes les bonnes info que tu mets à notre disposition Annick, elles sont précieuses ! :)
Bon dimanche, en espérant qu'il fasse moins glacial qu'ici ! Le vent est abominable aujourd'hui, plus le ciel gris depuis 2 jours... pourvu que ça ne dure pas trop :/
Bisous !

mariejoclaude 29/03/2020 14:36

Même idée , je viens de les mettre en pot et sous chassis pour les faire démarrer tout doucement , en effet il y a le temps mais c'est fait , vu notre internement beaucoup de choses en ce moment sont fait précocement, il faut bien s'occuper , la culture du yacon est bien décrite sur ton billet , j'ajouterai que c'est un cousin du topinambour , même culture et aussi vigoureux que ce dernier ,,,
aujourd'hui confinement au chaud , il fait un vent glacial ,,,, bonne semaine ,Annick !

Elise 28/03/2020 22:52

Ah, des yacons violets !
J'ai cherché, mais pas moyen d'en retrouver. :-/