Journal de mon jardin, le 6 juillet 2020 : boutures etc...

Publié le par Annick Boidron

Quelques petits mots d'explication

Je ne voudrais pas la faire trop longue et larmoyante mais j'éprouve une certaine lassitude à tenir mon blog, ces derniers temps. Je n'ai plus grand-chose de bien original à raconter et il existe une multitude de jardiniers bien plus expérimentés que moi qui mettent tout leur savoir en ligne : c'est inutile de répéter ce qui a déjà été dit. Alors, j'ai réfléchi (!) : est-ce que j'allais arrêter ou trouver une idée ? L'idée n'est pas vraiment venue mais je me suis souvenue qu'au début, quand j'ai commencé à faire un blog, mon objectif était de garder une trace de l'évolution de mon jardin, une sorte de journal. Si j'arrête le blog, je perdrai cette trace. Voilà : vous avez compris où je voulais en venir : au lieu d'écrire des articles par thèmes ou sur une plante en particulier, ce blog va continuer sous forme de journal*. Et on commence par mes travaux de ce matin :

Deadheading (couper les fleurs fanées)

Ma première tâche, (quasi) journalière, consiste à enlever les fleurs fanées. Chez certaines comme les hémérocalles, ça va vite :

Les fleurs fanées des hémérocalles sont vraiment affreuses. Heureusement, une pichenaude suffit pour les faire tomber.Les fleurs fanées des hémérocalles sont vraiment affreuses. Heureusement, une pichenaude suffit pour les faire tomber.

Les fleurs fanées des hémérocalles sont vraiment affreuses. Heureusement, une pichenaude suffit pour les faire tomber.

Mais dans mon (relativement) grand talus orienté Sud, la toilette des Lychnis Coronaria demande beaucoup plus de temps et de patience !

C'est inimaginable le nombre de fleurs fanées que cette plante peut produire chaque jour !

C'est inimaginable le nombre de fleurs fanées que cette plante peut produire chaque jour !

Résultat : un renouvellement continuel des fleurs et des massifs à l'aspect frais et pimpant !

Journal de mon jardin, le 6 juillet 2020 : boutures etc...

J'avoue que j'ai toujours un peu négligé cette opération de "deadheading" mais c'était une grande erreur. Franchement, c'est une petite corvée bien gratifiante et j'en profite pour observer les petites bêtes qui vivent dans mes parterres. Je "deadhead" encore bien d'autres fleurs : scabieuses, monardes, campanules... enfin tout ce qui fane !

Allez, on se dirige vers le fond du jardin, en passant sous le "portique" récemment reconstruit :

Journal de mon jardin, le 6 juillet 2020 : boutures etc...

Pailler avec des tontes de pelouse

Opération suivante : un peu de "paillage". Alain a tondu samedi et m'a rempli deux belles brouettes d'herbe. Je préfère ça à un bouquet de fleurs coupées, figurez-vous.

Journal de mon jardin, le 6 juillet 2020 : boutures etc...

Cette matière organique vient bien à propos : je suis toujours à court. Cette fois, je vais enfin pouvoir couvrir le sol de mon coin "à petits fruits", bien productif cette année. je vais aussi devoir penser à tailler les groseilliers dont j'ai déjà récolté les fruits.

Du coup, j'ai repéré une belle tache de fraises des bois sous les groseillers. Je vais la laisser s'étendre !
Du coup, j'ai repéré une belle tache de fraises des bois sous les groseillers. Je vais la laisser s'étendre !Du coup, j'ai repéré une belle tache de fraises des bois sous les groseillers. Je vais la laisser s'étendre !

Du coup, j'ai repéré une belle tache de fraises des bois sous les groseillers. Je vais la laisser s'étendre !

L'herbe qui restait est allée sous les hydrangeas tout au fond du jardin.

Journal de mon jardin, le 6 juillet 2020 : boutures etc...

Et comme il me restait encore un peu d'herbe, j'ai tenté le sauvetage d'une pauvre glycine qui végète dans un coin depuis des années : je lui ai laissé une seule tige, j'ai épandu à son pied du sang séché et de la corne broyée, puis je l'ai arrosée un bon coup. Je lui ai aussi prodigué quelques mots d'encouragement avant de la border confortablement sous une petite couverture d'herbes sèches.

Journal de mon jardin, le 6 juillet 2020 : boutures etc...

Des nouvelles de mes semis de tulipe

On m'a demandé, ce matin, des nouvelles de mes semis de tulipes. Je dois bien avouer que ce n'est pas (du tout) glorieux. Après plusieurs essais infructueux, j'ai tout de même osé tenter cet automne un semis de tulipes sprengeri dont les bulbes coutent un os ! Quelques petites brindilles vertes ayant apparu au printemps (puis disparu, mais c'est normal pour des tulipes), j'ai voulu regarder si je ne trouverais pas quelques mini-bulbes dans la terre du pot. Misère ! Je n'ai trouvé que des fourmis !

Journal de mon jardin, le 6 juillet 2020 : boutures etc... Journal de mon jardin, le 6 juillet 2020 : boutures etc...

Bon, on ne sait jamais, il y avait peut-être quand-même quelques bulbichons minuscules et bien cachés (on peut rêver) : je n'ai pas jeté la terre ! Et je n'ai pas touché au deuxième pot. 

Et vous savez quoi ? Je n'abandonne pas ! J'ai des graines toutes fraîches de tulipes botaniques, je referai un essai demain.

Pour me consoler de ce (très probable) échec, je me suis retirée dans mon petit coin "de travail" :

Journal de mon jardin, le 6 juillet 2020 : boutures etc...

J'ai commencé par préparer quelques godets destinés à quelques amies jardinières que je vais bientôt rencontrer : il y a des jiaogulan (thé d'immortalité), quelques hysopes et des valérianes phu (mâche vivace).

Journal de mon jardin, le 6 juillet 2020 : boutures etc...

Et pour finir, j'ai fait quelques boutures

J'ai commencé par l'Arbre aux faisans "golden lantern" que j'ai acheté à la fête des fleurs à Celles : je le trouve très beau et très lumineux. Les boutures d'arbre aux faisans sont faciles à réussir.

Journal de mon jardin, le 6 juillet 2020 : boutures etc... Journal de mon jardin, le 6 juillet 2020 : boutures etc...

Ensuite, peut-être encore plus facile à bouturer : une renouée très foncée. Il s'agit de Persicaria microphylla "red dragon" (merci Luc Noël, pour le nom).

Journal de mon jardin, le 6 juillet 2020 : boutures etc... Journal de mon jardin, le 6 juillet 2020 : boutures etc...

J'aime de plus en plus les plantes/fleurs presque noires ou en tout cas très sombres, comme ce beau lis qui vient de chez mon ami Hugues du Bouillon Blanc.

Journal de mon jardin, le 6 juillet 2020 : boutures etc...

Enfin, bien plus difficile ! j'ai tenté pour la Xème fois des boutures de clématite (Lady Diana).

Lady Diana se couvre littéralement de petites clochettes rouges. C'est une excellente clématite.Lady Diana se couvre littéralement de petites clochettes rouges. C'est une excellente clématite.

Lady Diana se couvre littéralement de petites clochettes rouges. C'est une excellente clématite.

Je trouve cette clématite tellement jolie et vigoureuse qu'à l'automne dernier, j'en ai planté deux autres de la même royale série : Pincess Kate et Queen Mother ! Elles viennent chacune de me gratifier de leurs toutes premières fleurs. Ces clématites appartiennent à l'espèce Texensis et se taillent au printemps.

Journal de mon jardin, le 6 juillet 2020 : boutures etc...
Journal de mon jardin, le 6 juillet 2020 : boutures etc...

Et voilà mes boutures du jour :

Journal de mon jardin, le 6 juillet 2020 : boutures etc...

Voilà, c'est fini ! J'ai l'impression de ne pas avoir fait grand-chose et pourtant cet article est déjà bien long ! Serais-je trop bavarde ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dominique 14/07/2020 14:35

Bonjour Annick
Cela fait longtemps que je n'ai pas laissé de commentaires pourtant je suis toujours contente de te retrouver dans ton jardin !
aah je ne suis pas la seule à pester sur les boutures de clématites que je rate tous les ans sauf les montana et les armandii que j'ai distribuées autour de moi ! toutes les autres impossible !
J'essaie encore cette année avec Diana que j'adore aussi ! je pense que c’est le dernier essai !
bel été Annick!

Pantoufle 08/07/2020 22:00

Cette formule me semble parfaite, elle fait tout de même partager des techniques et méthodes de jardinage, et en même temps elle t'est utile. Et je peux te confirmer que c'est utile (mais je pense que tu t'en ai déjà rendu compte, tu fais ça depuis plus longtemps que moi) je me suis surprise récemment à chercher des infos sur des plantes du jardin, partout dans mes nombreux carnets, et puis finalement j'ai trouvé l'info que je cherchais dans un vieil article du blog :P Et j'ai cherché longtemps !
Tu m'as donné envie de nettoyer mes parterres de leurs fleurs fanées, et j'ai commencé, ça fait du bien. Et j'ai quand même eu du mal à jeter les têtes fanées des scabieuses, mais du coup mises dans un pot, et bien ça fait un joli bouquet sec ;)
Par contre, plouf pour le mulsh, je l'avais stocké dans des sacs en attendant que le massif à planté soit prêt, et une fois prêt, le mulsh était pourri... direction le compost !
Allez, continu comme tu le sens, mais si tu veux nous montrer d'autres coins de ton jardin en mode visite, ça plait bien aussi ;) <3
Bises Annick et bel été !

Chardon 07/07/2020 22:08

Bonjour ! Ce format est très intéressant aussi, je le trouve inspirant. Merci !

Annick Boidron 08/07/2020 10:44

Ah chouette, tant mieux si ça vous plait. A bientôt

pascale 07/07/2020 16:42

toujours très joli ce jardin, et en cette saison c'est vraiment beau partout. j'ai également 2 arbres a faisans, les petits fruits bruns se mangent a l'automne , petit gout de caramel tres surprenant,je suis en train d en marcotter ,surtout continuer de nous faire rever avec votre joli jardin

Annick Boidron 08/07/2020 10:46

J'aime beaucoup l'arbre à faisans, j'en avais un grand qui poussait fidèlement au jardin mais qui est mort cet hiver, je ne sais pas pourquoi. Peut-être avait-il souffert de deux étés très secs consécutifs. Quoi qu'il en soit, il y en a maintenant deux dans le jardin : un qui m'a été donné par une amie et le doré que je vous ai montré.

Vviane rousset 07/07/2020 13:24

C'est très bien de dire ce que tu fais dans ton jardin:ça donne des idées aux lecteurs, ça rappelle les travaux à effectuer, c'est un agenda. Dans quelle région est le jardin et à quelle altitude ?

Annick Boidron 08/07/2020 10:49

Bonjour, mon jardin est à Bouillon, c'est en Belgique, en Ardenne, région voisine des Ardennes Françaises. Il est à 350 m d'altitude précisément (il y a une borne IGN sur la maison !). Le climat est relativement rigoureux avec des hivers parfois très froids et des étés parfois très chauds... et tous les intermédiaires possibles ! C'est aussi une région où il pleut théoriquement beaucoup, mais ça ne s'est pas vraiment vérifié ces dernières années. Si vous voulez avoir un aperçu plus précis, vous pouvez cliquer sur "carte d'identité du jardin" dans la barre de menu du dessus. A bientôt.

Aurélie 07/07/2020 11:56

Bonjour,
C'est mon premier commentaire chez vous. Je suis une jardinière très débutante et j'aime beaucoup l'aspect journal de votre post. Justement on trouve souvent sur le web des articles thématiques mais il me semble pour le moins aussi intéressant d'avoir un vécu "dans le temps". Aujourd'hui en vous lisant je me suis imaginée dans votre jardin, m'y promenant. J'ai eu de suite l'envie d'aller dans le mien (un petit jardin autour de la maison que nous venons juste d'acquérir) pour aller voir ce que je pourrai y faire. Quelques fleurs fanées éliminées, et un moment à découvrir ce nouvelle espaces et ces nouvelles compagnes de vie, voilà ce que vous m'avez offert aujourd'hui. Merci.

Annick Boidron 08/07/2020 10:52

Merci pour commentaire. Je vous envie un peu de commencer un nouveau jardin où tout est encore possible. je vous souhaite bien du plaisir à le rêver et à le réaliser.

Christine 07/07/2020 09:41

Trop bavarde ? Ah non, bien au contraire ! On ne se lasse jamais de vous lire. Pour les clématites, je fais bien moins bien que vous puisque je n'ai aucun succès avec elles. Pour tenter des boutures il faudrait d'abord avoir des plantes à bouturer ! Mais vous parlez de fourmis: une fourmilière s'était installée sous mes fraisiers et les faisaient dépérir. J'ai testé l'astuce lue sur PdF - un agrume, de préférence un peu pourri. J'avais justement un citron abîmé - plus de fourmis en 48 heures.

Annick Boidron 07/07/2020 10:05

Bonjour Christine, je me suis sans doute mal exprimée car, moi non plus, je n'ai JAMAIS réussi les boutures de clématite (et ce n'est pas faute d'avoir essayé !). Un jour, peut-être... ça a l'air si facile quand c'est Carol Klein (Gardeners'world) qui les fait ! Merci pour l'astuce des fourmis. Pour le moment, elles ne me dérangent pas trop (j'adore les fourmis) mais un jour, qui sait, elle viendra bien à point !

Arrosoirspivoine 07/07/2020 08:18

Non tu n'es pas trop bavarde et je trouve cette idée de journal excellente! Je sens que tu vas me motiver encore plus au jardin, et me rappeler les choses à faire, du style : étêter les coquelourdes...
Bisous et bonne journée, Véro.

Christine 07/07/2020 10:47

C'est moi qui me suis mal exprimée à propos des clématites: chez moi elles refusent toutes de pousser (les plantes, pas les boutures). C'est pour ça que je n'ai même pas de pied-mère pour faire des essais de boutures !

Annick Boidron 07/07/2020 10:08

Oui, c'est vrai qu'elles prennent vite un air tristounet les coquelourdes, je trouve. ce n'est pas encore la plante idéale que je recherche pour mon talus sec. A force d'essais et erreurs, j'arriverai à trouver la plante qui garde un aspect frais et lumineux même quand elle a soif ! Merci pour le commentaire et bisous.

christine 06/07/2020 22:33

Non tu n'es pas bavarde, juste passionnée ce qui se comprend
tu réussi vachement bien les boutures, je suis envieuse
c'est bien que tu continue ton blog, en tout cas moi ça m'intéresse
Belle soirée et profite bien de ton jardin qui au passage est bien joli

Annick Boidron 07/07/2020 10:09

Oh mais je rate encore des boutures ! Celles de clématite notamment ! ça a pourtant l'air si facile quand je regarde des vidéos. Bon, pour les autres, c'est vrai que je commence a avoir de l'expérience mais rien n'est jamais acquis ! Bonne journée.

Pascale 06/07/2020 20:14

Ouf, ça aurait été dommage de ne plus avoir de nouvelles de ce jardin bien intéressant ????

Annick Boidron 07/07/2020 10:10

Bonjour Pascale, merci pour le commentaire. A bientôt.