Journal du 10 août : on mange des cyclanthères

Publié le par Annick Boidron

S'il est un légume incompris et sous-estimé, c'est bien la cyclanthère ! C'est une grave erreur car elle a tout pour plaire :

Vous cherchez la cyclanthère ? C'est la grande liane qui grimpe sur le tipi au centre de la photo. Ça donne déjà une idée de sa vigueur

Vous cherchez la cyclanthère ? C'est la grande liane qui grimpe sur le tipi au centre de la photo. Ça donne déjà une idée de sa vigueur

Elle est décorative

Les fruits de la cyclanthère poussent sur une liane ravissante qui se couvre, dès juillet de jolies fleurs odorantes et mellifères.

Les fleurs mâles et femelles sont portée par le même pied.

Les fleurs mâles et femelles sont portée par le même pied.

Elle est très facile de culture

Ne croyez pas ceux qui vous disent que la cyclanthère se cultive en serre ou qu'elle a besoin d'un sol très riche. C'est tout à fait faux. Quelques arrosages en début de végétation et hop ! elle se débrouille toute seule. Elle ne craint même pas la concurrence des autres légumes : la cyclanthère déteste pousser dans un sol tout nu et apprécie la compagnie !

les cyclanthères poussent mieux en compagnie : Les plants d'asperge leur fournissent un support, les ocas, lupins et tomatillos ombragent les pieds et maintiennent une certaine humidité.

les cyclanthères poussent mieux en compagnie : Les plants d'asperge leur fournissent un support, les ocas, lupins et tomatillos ombragent les pieds et maintiennent une certaine humidité.

Elle produit énormément et jusqu'aux gelées

Pas besoin de prévoir de "semis échelonnées" avec la cyclanthère : on la sème à l'intérieur en avril et on la repique une fois que les gelées ne sont plus à craindre. Elle commence à produire dès juillet... et ça n'arrête plus ! On en cueille, il en revient ! A une vitesse inimaginable ! deux plants suffisent largement pour une famille.

Vous en voyez combien ? Il y en a plus !

Vous en voyez combien ? Il y en a plus !

Elle a un bon goût et peut se préparer de toutes sortes de façons

C'est le plus important : pourquoi s'amuser à cultiver un légume s'il n'est pas bon ? Mais les cyclanthères sont excellentes. Elles ont certainement autant de goût que les concombres ou les haricots. Autre atout : on peut les manger à tous les stades de leur croissance, ce qui permet de varier les préparations. Je les préfère cuits, mais on peut les croquer crus à l'apéro (comme des radis) ou les ajouter à une salade. Il faut alors les cueillir quand ils sont petits.

Bébé cyclanthères croquants et excellents en apéro. Avec des tomates cerises, par exemple.

Bébé cyclanthères croquants et excellents en apéro. Avec des tomates cerises, par exemple.

Cuits entiers

Les cyclanthères un peu plus gros sont excellents cuits. On peut les cuisiner comme des haricots à la vapeur ou dans l'eau bouillante mais je préfère les faire fondre doucement dans un peu de matière grasse. On peut aussi les associer à d'autres légumes du jardin et les cuire au four. C'est comme ça que je les ai préparés hier.

Pour ceux qui ont besoin de mesures précises : à ce stade, les cyclanthères ne contiennent pas de graines et se mangent entiers.

Pour ceux qui ont besoin de mesures précises : à ce stade, les cyclanthères ne contiennent pas de graines et se mangent entiers.

Une couche de tomates, une couche d'oignons, une couche de cyclanthères. Un peu d'huile d'olive et d'ail. Après 20 minutes de cuisson au four à 150°, on obtient un plat de légumes parfumé et original.

Une couche de tomates, une couche d'oignons, une couche de cyclanthères. Un peu d'huile d'olive et d'ail. Après 20 minutes de cuisson au four à 150°, on obtient un plat de légumes parfumé et original.

Farcis

Tant qu'ils sont encore verts et ne contiennent pas de grosses graines noires, les cyclanthères restent excellents. Mais à partir d'une certaine taille, il vaut mieux vider l'intérieur, sans intérêt.  Il contient les futures graines, blanches et molles.

Journal du 10 août : on mange des cyclanthères
Les graines pourraient se manger, mais ça n'apporte rien. Par contre, les poules apprécient beaucoup.

Les graines pourraient se manger, mais ça n'apporte rien. Par contre, les poules apprécient beaucoup.

Il suffit d'enlever l'intérieur avec une petite cuillère.

Il suffit d'enlever l'intérieur avec une petite cuillère.

Les "coques" peuvent se cuisiner de multiples façons, une fois encore, comme on le ferait avec des haricots. Mais l'idéal, selon moi (et les membres de la famille) consiste à les farcir avant de les passer au four. C'est ainsi que je les ai préparés pour accompagner l'apéritif lors de l'anniversaire de ma fille.

On peut farcir les coques avec ce qu'on  veut. J'ai simplement utilisé du fromage de chèvre frais.

On peut farcir les coques avec ce qu'on veut. J'ai simplement utilisé du fromage de chèvre frais.

Et puis une petite garniture au choix : ici des mini-tomates cerises Matt's wild cherry et Zluta kytice. Un peu d'huile parfumée à l'ail et aux herbes du jardin.Et puis une petite garniture au choix : ici des mini-tomates cerises Matt's wild cherry et Zluta kytice. Un peu d'huile parfumée à l'ail et aux herbes du jardin.

Et puis une petite garniture au choix : ici des mini-tomates cerises Matt's wild cherry et Zluta kytice. Un peu d'huile parfumée à l'ail et aux herbes du jardin.

Et voilà ce que ça donne après une vingtaine de minutes au four à 150°

Et voilà ce que ça donne après une vingtaine de minutes au four à 150°

Désolée pour la qualité des photos, mais je n'ai pas eu l'occasion de les refaire... vous devinez pourquoi.

Et ce soir, on mange quoi ? des cyclanthères, pardi !

Et ce soir, on mange quoi ? des cyclanthères, pardi !

Ah oui, encore juste un truc : quand on en a trop, et on en a toujours trop, on peut les conserver par lactofermentation. J'en parle un peu dans l'article ci-dessous.

Il n'y a pas qu'une seule sorte de cyclanthère

Il y a tout de même un problème : si vous recherchez des graines à acheter, vous serez probablement un peu perdus. On dirait qu'il existe autant de modèles de cyclanthères que de sites qui en proposent. Parfois la peau des fruits est lisse, parfois plus ou moins épineuse ou boursoufflée. Certains ont de jolies feuilles divisées comme les miens, d'autres des feuilles entières. Il est quelquefois précisé que les cyclanthères "explosent" envoyant leurs graines tous azimuts... Les miennes ne font pas ça ! Enfin bref, c'est le bazar et c'est bien compliqué de s'y retrouver. Sans parler de la multitude de noms dont on l'affuble, la pauvre. J'ai déjà essayé différentes variétés mais je reviens toujours à celle de départ : mes petits cyclanthères aux fines épines pointues mais souples... mais j'ignore le nom de la variété, c'est un plant que l'on m'a donné.

Au fait, si vous voulez en savoir plus sur ce légume encore bien méconnu, c'est par ici :

Surprise : on dit "UNE" cyclanthère

Je viens de me rendre compte que le nom "cyclanthère" était féminin ! Moi qui ai toujours dit "un cyclanthère", ça fait un choc ! Mais soit, je viens de modifier tout mon texte. j'espère que vous m'excuserez si vous retrouvez UNE cyclanthère MASCULINE par-ci par-là.

Publié dans Légumes, Cuisine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pantoufle 21/08/2020 13:26

Ha les tiens sont bien plus gros que ma variété, et j'ai hâte d'en gouter un jour ! Ici je cultive la variété 'Lady's slepper', ils sont plus petit, et avec beaucoup plus d'épines, mais relativement molles elles aussi. On n'a pour ainsi dire pas de chair, qu'elle que soit le stade de récolte, donc on cueille plutôt tard, et on enlève de "trognon" et les graines rattachées, on ne mange que la "peau". Mais c'est tellement bon et goutu que ça me suffit :)
Bon appétit Annick !
PS : t'en ai-je déjà envoyé des graines de ma variété ? Il faudra que j'y pense si ce n'est pas le cas !

Valérie 16/08/2020 20:23

Moi non plus je ne connaissais pas le (pardon, la) cyclanthère. Cela me parait intéressant sur un balcon, quand on cherche à économiser de la place en prenant de la hauteur. A ton avis, peut-on la cultiver en pot?
Amicalement
Valérie

Marie 11/08/2020 18:43

Génial ! Maintenant, je sais à quel stade les récolter et comment les déguster ! Ce sera au menu demain en gratin avec oignons et tomates, ail et huile d'olive... Mmmm! Je te donnerai des nouvelles !

Annick Boidron 11/08/2020 19:22

Miam ! ça devrait être bon, ça !

le jardin d'Edwige 11/08/2020 09:06

Merci pour cette découverte ! Je ne connais absolument pas et je tenterai bien cette culture au potager l'année prochaine.
Bonne journée !

Annick Boidron 11/08/2020 19:26

Je me répète pe-être mais franchement, çvaut la peine d'essayer. Même sur une clôture ils poussent. Bonne soirée (hé oui, ça passe vite, une journée !)

Christine 11/08/2020 08:45

J'ai essayé l'an dernier les cyclanthères pour la première fois après avoir lu l'un de vos articles. Vigueur, oui, facilité de culture, oui, grosse production, oui, mais j'ai été déçue par leur goût - aucun, qu'ils soient jeunes ou plus gros! Les feuilles des miens n'étaient pas découpées, mais les fruits avaient des petits piquants souples. Je suis peut-être mal tombée. Si vous voulez bien faire un échange de graines, je vous propose des doucettes d'Alger (graines toutes fraîches) contre des cyclanthères 'de chez vous'...

Annick Boidron 11/08/2020 19:25

Bonjour, je ne connaissais pas non plus la doucette d'Alger. Un échange m'intéresse beaucoup il faut juste attendre un peu que quelques graines mûrissent. Vous pouvez déjà m'envoyer votre adresse via le champ "contact" au dessus de la page.