Journal du 12 août : des nouvelles

Publié le par Annick Boidron

Après un été sec et quelques jours pendant lesquels les températures ont dépassé 30°, le jardin souffre et ... la jardinière préfère rester au frais dans la maison. Le matin, j'arrose les semis, boutures et les nouvelles plantations de cette année. A part ça, les plantes se débrouillent toutes seules. C'est le moment pour moi de repérer les plus douées pour résister à la sécheresse. A commencer par celle-ci : une vraie découverte pour moi.

C'est la petite plante tapissante au-dessus du muret. Elle s'appelle Phuopsis stylosa ou crucianelle.

C'est la petite plante tapissante au-dessus du muret. Elle s'appelle Phuopsis stylosa ou crucianelle.

Le géranium macrorrhizum (à droite) souffre visiblement de la sécheresse et du soleil, et pourtant c'est un dur ! Mais la petite crucianelle reste bien verte. Elle commence même à fleurir. Je l'ai semée en terrine dans la serre cet hiver. Les graines viennent de la Roseraie Warren Millington à La Glanerie (Isabelle Olikier-Luytens, a little bit of paradise).

Une jolie floraison en perspective.

Une jolie floraison en perspective.

Depuis trois ans, il pleut très peu en été et les températures atteignent des niveaux rarement atteints dans nos régions. Petit à petit, j'essaye d'en tirer des enseignements sur le choix des plantes et leur emplacement. Certains coins du jardin ont l'air de passer le cap sans trop de problèmes.

Même en adaptant les plantations et en profitant des coins d'ombre, il faudra sans doute s'habituer à avoir un jardin moins verdoyant en été.

Même en adaptant les plantations et en profitant des coins d'ombre, il faudra sans doute s'habituer à avoir un jardin moins verdoyant en été.

Les conditions changent et ce n'est pas toujours facile de s'adapter : dans cette partie du jardin, à l'ombre des poiriers palissés, les héléniums manquaient de soleil et les monardes étaient pétantes de santé. Mais ces dernières années, c'est l'inverse : les héléniums sont resplendissants alors que les monardes n'en peuvent plus !

Héléniums jaunes (à l'avant-plan) et monardes rouges.

Héléniums jaunes (à l'avant-plan) et monardes rouges.

Parlons maintenant un peu du potager. Voici encore une plante qui apprécie un temps chaud et sec : l'amarante. Elle "envahit" littéralement le potager cette année, mais j'adore.

Journal du 12 août : des nouvelles
Journal du 12 août : des nouvelles

Question légumes, ça suit son petit bonhomme de chemin. Connaissez-vous ces jolis petits pâtissons vert foncé ?

Journal du 12 août : des nouvelles

Les graines viennent de Pologne mais on peut en commander, par exemple, ici. Ils s'appellent "pâtissons Gagat". Ceux-ci ont plus de goût que les blancs.

Je récolte les pâtissons quand ils sont tout petits, ils sont bien meilleurs ! Mais quand doit-on couper les artichauts ? C'est la première année que j'en cultive avec succès aux Quatre Moineaux. Il est peut-être déjà trop tard.

Ces artichauts verts de Laon ont été semés ce printemps. Mais quand doit-on les couper ?

Ces artichauts verts de Laon ont été semés ce printemps. Mais quand doit-on les couper ?

Les maïs doux Martian purple quant à eux seront sans doute bientôt bons à récolter. Les plants devaient être rouges ! J'espère qu'au moins, les épis seront jolis et/ou bons. Encore un peu de patience : j'attends que les filaments soient secs avant de les récolter.

Journal du 12 août : des nouvelles
Journal du 12 août : des nouvelles

Je vous ai montré, il y a quelques jours, mes semis réalisés dans un bassine (ici). Tout a bien levé mais j'ai un petit problème : les altises sont arrivées. Hier, il n'y avait rien mais aujourd'hui, tous les jeunes plants de crucifères sont envahis.

Belle levée, mais quand on y regarde de tout près, c'est une autre affaire !
Belle levée, mais quand on y regarde de tout près, c'est une autre affaire !

Belle levée, mais quand on y regarde de tout près, c'est une autre affaire !

La situation est la même sur mes semis de navets (réalisés le 3 août et qui poussaient si bien).

Journal du 12 août : des nouvelles
Journal du 12 août : des nouvelles

Les altises commencent aussi à apparaître sur les radis d'hiver repiqués au début du mois mais l'attaque a l'air moins virulente.

Journal du 12 août : des nouvelles

Que faire ? Il y a quelques temps, une dame me demandait si j'avais une solution contre les altises. Hélas : je n'en ai pas. Quand on arrose, elles se sauvent... mais reviennent aussi vite. J'ai essayé tout à l'heure une recette trouvée dans un forum : quelques gouttes d'huile essentielle de lavande délayées dans deux cuillères à soupe de savon noir, le tout dans un litre d'eau. C'est vrai qu'il y a moins d'altises mais c'est trop tôt pour qualifier cette méthode d'efficace. Je vais aussi essayer la décoction de sureau. Si je trouve une méthode "qui marche" je vous le dirai. Sinon... je referai mes semis un peu plus tard.

Maintenant, je vous montre un peu comment ça va dans la serre :

Ambiance tropicale !

Ambiance tropicale !

Elle a démarré lentement cette année, mais maintenant, la serre est bien productive. Il me semble tout de même que le voile d'ombrage évite les températures extrêmes. Nous avons déjà visité la serre il y a peu (ici) aussi je ne m'y attarderai pas trop longtemps Je voudrais tout de même vous montrer un nouveau-venu : le poivrons "caviar". C'est Ryan, un maraîcher dont je vous ai déjà fait visiter le beau potager (ici), qui en a donné les graines à la grainothèque : c'est un poivrons très beau, très sain et productif.

les plants de poivrons "caviar" sont couverts de beaux fruits de taille moyenne. J'attends qu'ils mûrissent pour vous dire s'ils sont bons (j'espère !)

les plants de poivrons "caviar" sont couverts de beaux fruits de taille moyenne. J'attends qu'ils mûrissent pour vous dire s'ils sont bons (j'espère !)

Question récoltes, ça y est : concombres, tomates, poivrons de toutes couleurs sont au rendez-vous. Quel bonheur ! Histoire de faire comme tout le monde, voici quand même quelques photos de tomates, parmi les plus jolies variétés

Ananas bleu

Ananas bleu

Lucky Tiger

Lucky Tiger

Extravagante Rouffiange

Extravagante Rouffiange

Enfin, nous commençons à manger des figues. C'est une bonne année : elles aiment ça, le soleil ! Tant mieux, on va en profiter.

Journal du 12 août : des nouvelles

Eh bien, je pense que nous avons fait le tour des nouvelles. J'attends une météo plus favorable pour reprendre les semis, repiquages, boutures, etc... Je vous tiendrai au courant. A bientôt.

Publié dans Potager, Fleurs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Philippe D 16/08/2020 08:41

Je crois aussi que nous devrons adapter nos cultures et plantations à ces étés qui deviennent torrides et secs ! J'y réfléchis beaucoup...
Beaucoup de tomates en ce moment, mais je pense que la récolte sera brève car il n'y a plus beaucoup de fleurs.
Bon dimanche encore très chaud !

Chardon 15/08/2020 16:07

Merci pour cet article, je me sens moins seule sur le problème des altises. J'avais carrément refait des semis de chou et moutarde en intérieur mais il fait trop chaud pour la lumière intérieure...alors ils ont monté... je crois que c'est encore raté :-). Je pense tenter la décoction de sureau sur les rares survivants de la première attaque.

Annick Boidron 15/08/2020 20:26

Bonsoir, j'ai essayé l'huile essentielle de lavande et la décoction de sureaux (plusieurs pulvérisations sur la journée) : rien n'y fait. Tant pis, je referai des semis quand cette sécheresse sera finie (mais j'ai peur pour mes choux vivaces). Mettre des filets maintenant n'a plus vraiment de sens puisqu'elles sont là et qu'elles pondent dans le sol, mais pourquoi pas l'année prochaine ? Cela dit, j'ai horreur des filets. Reste la solution des "bassines collantes", pourquoi pas ?

Marie Poly 14/08/2020 08:28

Et installer des moustiquaires en forme d'ombrelles aussitôt les semis faits. J'ai posé ces voiles sur mes resserves d'eau pour éviter les moustiques: ( positif ! ) et à côté une vielle casserole remplie d'eau et d'un filet d'huile. Les moustiques femelles se posent sur l'huile pour pondre et bam! elles y restent. Je pense que la moustiquaire pourrait être efficace pour les altises. ( sans la casserole avec l'huile ,humour) Bon courage à tous et toutes.

florence cholet 13/08/2020 21:32

Intéressant et instructif ce tour de jardin et de potager, comme toujours. Pas de potager et très peu de semis pour moi mais j'ai aussi constaté dans ma région Centre de la France une incroyable concentration d'insectes et des changements manifestes ces 4 dernières années. J'avais en partie anticipé en évitant les plantes soiffardes mais ça ne suffit pas toujours. Je note cette crucianelle, à l'affut de tout ce qui peut couvrir mon sol sec et caillouteux. Beau week-end. Bises

Dominique 13/08/2020 13:01

Bonjour Annick!
Mon jardin souffre beaucoup aussi ,mon département a été en vigilance canicule rouge(Nord de le France ....) pendant une semaine;impossible de faire quoi que ce soit au jardin ,à part le matin très tôt .Les nuits ont été insupportables (26 ° cette nuit encore vers 1heure );il parait que ça se termine ....
J'attends en vain les pluies d'orage .
.J arrose moi aussi les potées ,les boutures, et les jeunes plantations,le reste se débrouille .
Comme l'année dernière mes hortensias qui étaient si beaux jusqu'à la semaine dernière sont brulés ,même mes anémones du japon souffrent !
J'ai déjà déplacé pas mal de plantes l'automne dernier ,je vais devoir encore revoir des endroits que je considérais comme plus frais et qui ne le sont plus vraiment !
Allez j’arrête de me plaindre , bonne journée

stien Jean-marie 13/08/2020 08:01

bonjour,

Effectivement, les plaques engluées semblent être une piste.
Lors d'une forte attaque sur des jeunes plants, j'avais enduit l'intérieur d'une grosse bassine avec de la colle à papier peint. je la disposais au dessus des plants que je secouais doucement. La méthode défense de l'altise étant de sauter, elles venaient se coller dans la bassine. C'est long et fastidieux mais ça a réduit suffisamment la quantité d'insectes pour sauver les jeunes plants. (je pourrais mettre une photo de la bassine mais je ne sais comment faire)
Un lien vers une méthode plus aboutie sur internet :
https://www.facebook.com/pg/cecotec.eu/posts/

Serge 12/08/2020 19:49

Bonjour Annick, j'ai également des milliards de millions de milliers d'altises sur mes choux et, non contentes de transformer ceux-ci en dentelles, elles m'ont dévoré mes semis de radis, navets, radis noirs, choux Pe tsaï... etc J'ai disposé des bandes de papier gluant sur les choux et en qq heures elles ont été tapissées de ces maudites petites bêtes. Mais il en reste toujours autant... Courage !

bertrand MEIGNIÉ 12/08/2020 16:05

Bravo Annick pour votre blog!
Il est passionnant
Je suis une jardinier très amateur en Bretagne ...J'y trouve mon inspiration pour tenter de rendre mon potager et mon (grand) jardin présentables!!!!