Le légume du dimanche : la bourrache

Publié le par Annick Boidron

Si vous suivez un peu ce blog, vous savez que j'aime tester de nouveaux légumes. Certains sont parfois décevants ou demandent une période d'apprentissage pour révéler leur intérêt. Et puis, parfois, c'est la révélation...

Ce fut le cas pour la bourrache !

Une belle touffe de bourrache-légume cet été dans le potager.

Une belle touffe de bourrache-légume cet été dans le potager.

Comme (presque) tout le monde, je ne connaissais la bourrache que pour ses qualités de plante mellifère et ses jolies fleurs bleues. J'en j'agrémentais de temps en temps un petit toast ou une salade.

C'est au hasard d'un séjour à Saragosse en Espagne que j'ai découvert la bourrache-légume à fleurs blanches, son histoire, sa préparation et, finalement, son bon goût. Mais j'ai déjà raconté ça ici :

C'était il y a un an. Depuis-lors, je me suis procuré des graines de bourrache à fleurs blanches espagnoles et j'en ai cultivé au jardin. Conclusion : peu de légumes sont aussi faciles à cultiver, aussi productifs et aussi savoureux.

J'en ai semé une première fois au printemps. Nous en avons mangé avec plaisir cet été et j'ai refait un semis en juillet. Les plants sont bons à être récoltés maintenant (15/11) et ça, c'est vraiment intéressant car les légumes verts commencent à se faire rares.

Un plant = un repas : la bourrache est un légume très vigoureux.

Un plant = un repas : la bourrache est un légume très vigoureux.

Je ne sais pas dans quelle mesure ces plants vont résister au gel. Les quelques petites gelées qui ont déjà grillé les légumes fragiles ne les ont pas affectés. Je laisserai un pied ou deux en place, pour voir.

Le feuillage des ocas du Pérou, la tétragone, la poire de terre ont déjà été détruits par les première gelées.

Le feuillage des ocas du Pérou, la tétragone, la poire de terre ont déjà été détruits par les première gelées.

Le plus difficile consiste à trouver des graines. Il s'agit de la même espèce que la bourrache bleue qui pousse dans tous nos jardins mais il faut tout de même constater que celle-ci n'a pas vraiment le même comportement : les cardes sont plus grosses, plus touffues montent très tard en graines. La suite est un jeu d'enfants :

Les graines sont assez grosses : c'est bien facile de les semer en laissant deux centimètres entre elles. En procédant de cette façon il n'est pas nécessaire d'éclaircir. Semis réalisé le 20 juillet.
Les graines sont assez grosses : c'est bien facile de les semer en laissant deux centimètres entre elles. En procédant de cette façon il n'est pas nécessaire d'éclaircir. Semis réalisé le 20 juillet.

Les graines sont assez grosses : c'est bien facile de les semer en laissant deux centimètres entre elles. En procédant de cette façon il n'est pas nécessaire d'éclaircir. Semis réalisé le 20 juillet.

La levée est rapide : une fois que les plants ont deux vraies feuilles, on peut les repiquer. Remarquez qu'il n'y a que 7 plants : c'est suffisant pour nous !

La levée est rapide : une fois que les plants ont deux vraies feuilles, on peut les repiquer. Remarquez qu'il n'y a que 7 plants : c'est suffisant pour nous !

Les bourraches préfèrent une exposition à mi-ombre : il suffit de les placer derrière des légumes plus grands. Sur la photo, nous sommes à la mi-août, en pleine canicule, mais un seul arrosage et un bon paillage ont été suffisants.Les bourraches préfèrent une exposition à mi-ombre : il suffit de les placer derrière des légumes plus grands. Sur la photo, nous sommes à la mi-août, en pleine canicule, mais un seul arrosage et un bon paillage ont été suffisants.

Les bourraches préfèrent une exposition à mi-ombre : il suffit de les placer derrière des légumes plus grands. Sur la photo, nous sommes à la mi-août, en pleine canicule, mais un seul arrosage et un bon paillage ont été suffisants.

On peut aussi semer directement en place mais dans mon "potager-jungle", le semis en terrine suivi d'un repiquage est plus pratique.

Ensuite, il suffit de laisser pousser !

Ensuite, il suffit de laisser pousser !

Sans arrosage à part lors du repiquage, et malgré un temps ultra-sec et des températures très élevées, les plants de bourrache ont poussé sans aucun problème. Pendant ce temps, d'autres légumes ont beaucoup plus souffert, bien que je leur aie apporté les mêmes soins (ombrage et paillage).

Ces radis d'hiver ont été attaqués successivement par les altises puis les chenilles de piéride. Vous serez sans doute étonnés d'apprendre que, malgré tout, nous en avons déjà mangé quelques-uns.

Ces radis d'hiver ont été attaqués successivement par les altises puis les chenilles de piéride. Vous serez sans doute étonnés d'apprendre que, malgré tout, nous en avons déjà mangé quelques-uns.

Et il y a encore mieux : les limaces ne touchent pas aux bourraches !

J'ai beau chercher, je ne trouve vraiment aucun défaut à ce légume. Allez, si : il est assez désagréable à récolter à cause des poils un peu piquants qui recouvrent ses feuilles et ses tiges. Mais ce n'est vraiment qu'un tout petit détail.

Les petits poils peuvent être un peu irritants. Si c'est votre cas, il suffit de porter des gants lors de la récolte.

Les petits poils peuvent être un peu irritants. Si c'est votre cas, il suffit de porter des gants lors de la récolte.

Point important : ces petits poils disparaissent à la cuisson. Pas besoin de s'embêter à éplucher les cardes. La préparation est ultra-rapide !

C'est avec des pommes de terre écrasées qu'on mange la bourrache traditionnellement. Mais on peut aussi en faire des tartes ou des gratins (souvent dévorés avant que j'aie l'idée de prendre une photo)

C'est avec des pommes de terre écrasées qu'on mange la bourrache traditionnellement. Mais on peut aussi en faire des tartes ou des gratins (souvent dévorés avant que j'aie l'idée de prendre une photo)

Et maintenant que je dois vous avouer que je n'ai pas été bien maline. Je n'ai pas eu la présence d'esprit de laisser fleurir deux ou trois plants semés au printemps. Résultat : pas de graines ! Heureusement, il m'en reste dans le sachet et je ne referai pas la même bêtise l'année prochaine.

Il y avait beaucoup de graines dans le sachet : il en reste !

Il y avait beaucoup de graines dans le sachet : il en reste !

J'espère avoir des graines à partager l'année prochaine. En attendant, si vous en trouvez, n'hésitez pas à semer la bourrache blanche espagnole dès le printemps prochain : vous vous en pourlècherez les babines !

A bientôt.

Publié dans Légumes, Potager, Semis

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mika 17/11/2020 20:51

Merci Annick pour tous ces articles!Il a l'air super ce légume! Les graines sont commandées, vivement le printemps ;)

Nanimo 17/11/2020 19:57

Yay un nouvel article ! Je n'ai pas eu ma dose la semaine dernière ! Merci pour ces informations, ce légume a l'air génial. La terrine en terre cuite est vraiment belle (chouette alternative au plastique !).

Solise 17/11/2020 14:57

Bonjour à vous tous,

jardinière dans le Vaucluse, j'ai des bourraches bleues en semis spontanés en quantité, je n'ai en effet pas pensé à les déguster à part les fleurs bien sur.
Quelques plants de blancs, plus fragiles, mais étant des semis spontanés qui ne sont pas de mon ressort; je ne sais pas si ils sont d'Espagne???
Dommage j'ai fait un gratin d'herbes ce midi, nous nous sommes régalés, mais j'aurais pu y introduire de la bourrache. La prochaine fois ce sera un gratin de bourrache, merci pour cette super information.
Bon jardinage à tous.

BRUNET Isabelle 16/11/2020 11:19

Bonjour,
N'ayant découvert la bourrache blanche que cette année (grâce à votre blog), mes pieds sont encore petits. Mais, cela ne m'empêche pas de manger régulièrement de la bourrache bleue, plus courante. par exemple, de ces différentes façons http://lesgourmandesastucieuses.blogspot.com/search?q=bourrache
Amicalement, Isa

sandrine boucher 16/11/2020 00:34

Bonjour Annick,
il me reste des graines du sachet (non entamé) que j'avais commandé l'an dernier sur tes recommandations et pas semé (nous avons un peu abandonné le potager cet année...)
je peux t'en envoyer !
dis moi

Annick Boidron 16/11/2020 09:54

Bonjour Sandrine et merci pour ta proposition. IL me reste encore pas mal de graines, en tout cas assez pour l'année prochaine (avec 7 graines par semis, le sachet peut durer longtemps). Je me demande si en semant quelques graines à la volée dans un coin un peu ombrager du jardin, ça ne marcherait pas. De toutes façons, même si les plantes restent un peu frêles pour constituer un légumes, tu auras toujours les fleurs ! Bisous et bonne journée.

Christine 15/11/2020 21:39

Bonsoir Annick, La bourrache, je connais, mais uniquement la bleue. J'ai déjà inscrit la blanche sur ma liste de 2021. Bon, il reste à la trouver lors des foires aux plantes, mais où ? Belle soirée.

Christine 16/11/2020 10:09

Merci Annick pour tes conseils. Belle journée.

Annick Boidron 16/11/2020 09:52

Bonjour Christine, comme c'est un légume annuel, je doute qu'on en trouve dans les foires aux plantes. Mais regarde un peu plus bas dans les commentaires, Philippe a mis un lien où on peut s'en procurer : c'est une sorte d'Amazon Espagnol (qui d'ailleurs vend aussi sur Amazon.fr où l'on peut acheter cette variété).On en trouve aussi aussi sur ebay où, malgré le nombre de charlatans qui y sévissent il y a aussi des vendeurs sérieux. Sinon, les graines sont vendues par "Battle" une société agricole basée près de Barcelone. Il doit y avoir d'autres producteurs mais je n'ai rien trouvé. Bonne recherche et bonne journée.

Rahir Pascale 15/11/2020 21:24

Encore un a ajouter sur ma liste. Merci pour ces photos et infos. J'aime beaucoup l'idée du mètre pour avoir une idée de ce qu'est la graine. Bisous

Annick Boidron 16/11/2020 09:48

Bonjour Pascale, L'idée du mètre est copiée sur ton idée de papier millimétré....Belle journée.

Philippe 15/11/2020 19:57

Bonsoir,

Un vendeur possible, s'agit-il bien de ce dont vous parlez :

https://www.servovendi.com/fr/semences-horticoles-de-batlle-bourrache-fleur-blanche-movera-5g.html

Bien cordialement

Philippe

Annick Boidron 15/11/2020 20:03

Oui c'est ça.

Geraldine 15/11/2020 19:32

Bonsoir
Intéressant un légume d'automne que les limaces ne mangent pas ! . Les feuilles ne sont pas comestibles ou c'est juste par goût qu'on ne cuisine que les tiges ?
Pour garder les graine je me demande s'il n'y a pas un risque d'hybridation avec la bourrache violette ????.

Annick Boidron 15/11/2020 20:05

Bonsoir Géraldine,

Il y a certainement un risque puisqu'il s'agit de la même espèce. Je compte isoler les fleurs et polliniser à la main... En fait, on peut manger les feuilles en beignets, en légumes ou dans un potage. Bonne soirée.

Véro 15/11/2020 19:18

Bonsoir Annick ! Je ne connaissais absolument pas. A quoi ressemble la saveur?

Geraldine 15/11/2020 20:12

C'est une belle découverte ce légume, merci.
Bonne soirée.

Annick Boidron 15/11/2020 20:06

Question difficile. C'est assez doux, avec un goût un peu original mais pas trop. Faut goûter. En général tout le monde aime.