Bouturer dans l'eau, ça marche ! (Et pourtant je n'y croyais pas)

Publié le par Annick Boidron

Voici un article qui enfonce les portes ouvertes, invente l'eau chaude, découvre le fil à couper le beurre.

Tout a commencé par un mail de Sandrine qui m'envoyait des boutures accompagnées de quelques instructions:

"La bouture avec les lierres est une sauge guaranitica, une grande sauge violette dont le feuillage sent fort le cassis et qui fleurit tard en automne. Sa couleur est sublime. Elle est rustique à Lyon, et traverse des hivers pas trop froids dans notre « campagne » de moyenne montagne. Elle se bouture très facilement dans l’eau."

Bouturer dans l'eau ? Oui, je me souviens de ma grand-mère qui bouturait ainsi ses lauriers roses ramenés de vacances. Mais moi, je n'ai jamais essayé. Enfin, pourquoi ne pas essayer puisque Sandrine le dit ?  Je l'ai donc plongée dans un verre d'eau.

Le 11 novembre 2016 :  bouture de salvia guarantica dans l'eau...

Le 11 novembre 2016 : bouture de salvia guarantica dans l'eau...

Cette bouture, j'avais vraiment envie qu'elle reprenne : son odeur de cassis intense et les photos trouvées sur le web m'avaient conquise. Jugez-en :

Hé bien ça a marché ! Un mois plus tard, quelques petites racines se développaient à la base de la tige. Moi, ça m'émerveille !

Sandrine me l'avait dit. Mais malgré tout, la découverte de ces quelques petites racines à la mi-décembre m'ont enchantée.

Sandrine me l'avait dit. Mais malgré tout, la découverte de ces quelques petites racines à la mi-décembre m'ont enchantée.

Ensuite, cette petite plante devait bien commencer à se nourrir. Je l'ai donc repiquée dans un milieu où, à priori, elle trouverait tout ce dont elle avait besoin pour se développer : du terreau.

 

Quitter l'eau pour la terre : un étape importante dans la vie d'une petite bouture de salvia guaranatica

Quitter l'eau pour la terre : un étape importante dans la vie d'une petite bouture de salvia guaranatica

Un bon mois plus tard, malgré l'hiver et le manque de luminosité, la petite brindille montre des signes flagrants de reprise. Sur le rebord de la fenêtre, dans l'entrée, ses tiges s'allongent et elle fait de nouvelles feuilles. Je crois que c'est gagné !

ça pousse, ça pousse...

ça pousse, ça pousse...

Le bouturage dans l'eau, maintenant j'y crois !

Intuitivement, je n'ai jamais vraiment cru au bouturage dans l'eau. Je me trompais ! Du coup, j'ai bien envie d'essayer avec d'autres plantes.

Quelques informations techniques

J'ai reçu la bouture le 11 novembre et je l'ai mise dans un verre d'eau le jour même, sans charbon de bois, sans désinfectant ni rien : juste de l'eau du robinet.

J'ai mis le verre près de la fenêtre dans l'entrée soit à environ 15°.

Et puis, les racines sont arrivées...

Le 15 décembre, j'ai planté la bouture dans du terreau du commerce.

Elle se développe actuellement dans l'entrée (toujours à environ 15°).

Conclusion

Merci Sandrine et vive les plantes !

Publié dans Boutures, Fleurs

Commenter cet article

isa64 27/01/2017 08:04

Avant je procédais comme ça, je trouvais que c'est une méthode plus simple pour maitriser la reprise d'une plante maintenant il ne faut pas louper le passage de l'eau à la terre mais malheureusement c'est ce qui m'arrivais souvent:-(( mais après ton article j'ai bien envie de recommencer. Bonne journée

Nikki 25/01/2017 12:24

Quelle belle réussite !... Il y a des années, je le faisais aussi avec les lauriers-roses mais ils sont réputés pour se multiplier facilement de cette façon comme les Fuchsia ou les Impatiens. Je ne l'aurais pas cru pour les Salvia, tu m'as appris quelque chose, merci ;) !

Annick Boidron 26/01/2017 08:41

Merci Nikki, pour l'idée des fuchsias.J'en ai quelques beaux rustiques qui se bouturent facilement, mais je vais essayer aussi dans l'eau. Sandrine, qui m'a envoyé la bouture m'a dit que, dans ses bouquets, cette sauge faisait des racines ! Avec les plantes, on en découvre tous les jours :-D

Nat 24/01/2017 23:44

Beau cadeau :o) Je le fais rarement avec des boutures du jardin curieusement mais plutôt avec des plantes d'intérieur. Ca me donne envie d'essayer avec mon petit plant de myrtilles ! Bonne semaine

Annick Boidron 26/01/2017 08:34

Oui, c'est un beau cadeau. C'est un aspect du jardinage que j'apprécie beaucoup : les échanges et les découvertes que l'on peut faire via d'autres jardiniers (enfin, surtout jardinières !). Si ça pouvait marcher avec les myrtilles, ce serait génial ! Je suis curieuse de connaître le résultat.