L'égopode : la pire et la meilleure des plantes

Publié le par Annick Boidron

Beaucoup le haïssent car il est indestructible et se faufile partout. Et pourtant l'égopode, plus connu sous le nom d'herbe aux goutteux, est un légume délicieux. Quand vous l'aurez goûté, vous le regarderez avec beaucoup plus de bienveillance.

L'égopode sort de terre, l'air tout innocent.

L'égopode sort de terre, l'air tout innocent.

L'arracher ? Faut pas rêver

De toutes façons, ça ne servirait à rien : l'égopode est un warrior. D'une part, il s'étend en tous sens via son rhizome, émettant de place en place un nouveau bouquet de feuilles. On pourrait croire qu'on a eu sa peau parce qu'on a extirpé un gros bout de rhizome. Quelle naïveté : chaque petit morceau de celui-ci contient des bourgeons dits "latents" qui en cas de besoin deviennent des bourgeons, heu... poussants qui donnent naissance (très rapidement) à une nouvelle plante..

Les "entrenœuds" des rhizomes contiennent une multitude de bourgeons, prêts à prendre le relais en cas de catastrophe. Un tout petit bout de rhizome oublié dans le sol, et c'est reparti !

Les "entrenœuds" des rhizomes contiennent une multitude de bourgeons, prêts à prendre le relais en cas de catastrophe. Un tout petit bout de rhizome oublié dans le sol, et c'est reparti !

C'est ainsi que ni le piétinement, ni le feu, ni quoi que ce soit, n'en viennent à bout. Ceux que vous voyez ici ont été recouverts par une bâche opaque elle-même recouverte de terre pendant des années. Cet hiver, ils ont été piétinés puis écrasés par des rondins de merisiers et les revoilà tous frais et tous pimpants dès le retour du printemps... il va falloir s'en accommoder !

L'égopode : la pire et la meilleure des plantes

Ils arrivent même à se faufiler dans le mur de pierres sèches : il faudrait carrément le démonter pour extirper les rhizomes.

L'égopode : la pire et la meilleure des plantes

Alors, on va le manger !

Selon moi, c'est un des meilleurs légumes sauvages : il a un bon petit goût. Je ne vous dis pas un goût de quoi, chacun a un avis différent : cela va du persil à l'angélique ! Pour moi, l'important, c'est qu'il soit bon. Et c'est le cas. Mais surtout, surtout : il y en a tant qu'on veut. On peut en mettre dans les potées, les quiches, en faire des gratins, des sauces... Des liens vers les recettes se trouvent à la fin de l'article.

Voici l'environnement qui lui plaît : la mi-ombre, un brin d'humidité... et nous voilà avec un tapis d'égopode à déguster. !

Voici l'environnement qui lui plaît : la mi-ombre, un brin d'humidité... et nous voilà avec un tapis d'égopode à déguster. !

Le reconnaître à coup sûr

C'est maintenant, alors qu'il sort tout juste de terre, que l'égopode est le plus savoureux, même cru. Mais ce n'est pas toujours facile d'identifier une plante à ce stade. L'herbe au goutteux, elle, se reconnaît facilement : il suffit de retenir que chez elle, tout va par trois.

Trois folioles divisées chacune en trois parties

Une feuille de Aegopodium podagraria

Une feuille de Aegopodium podagraria

Des pétioles à trois côtés

La feuille sort directement de terre, le pétiole étant attaché au rhizome. Bon, ce n'est pas vraiment une tige, mais on dirait une tige. Quoi qu'il en soit, cette "non-tige"  a une section triangulaire dont un des côtés est plutôt concave, comme une gouttière. Elle est aussi toute lisse.

L'égopode : la pire et la meilleure des plantes

Pour se tromper, il faut s'appliquer

Certains craignent de la confondre avec la cigüe, mais elle est très différente : celle-ci a des feuilles beaucoup plus découpées. Les seules plantes que l'on pourrait prendre pour de l'égopode, sont le maceron ou l'angélique des bois : deux plantes comestibles.

Photo de cigüe prise au Jardin des Plantes à Paris (source : Wikipédia, utilisation autorisée).

Photo de cigüe prise au Jardin des Plantes à Paris (source : Wikipédia, utilisation autorisée).

Et pour la goutte

Si l'égopode est surnommé herbe aux goutteux dans (presque) toutes les langues, il doit bien y avoir un fond de vérité dans les propriétés qu'on lui attribue (soigner la goutte, s'il faut le préciser).

Tiens, allez, une petite anecdote tout de même. Les mauvaises langues disent qu'au moyen-âge, l'égopode était cultivé en grande quantité dans les jardins des abbayes car les moines et... les évêques, portés comme ils étaient sur la nourriture riche et le bon vin, en avaient grand besoin pour soigner leur goutte. En anglais, l'égopode est appelé Bishop's weed. (Je n'ai rien contre les Évêques, notez)

Teinture mère d'égopode en vente chez Louis Herboristerie

Bon, c'est sans risque : on peut se préparer une petite tisane contre les rhumatismes ou pour profiter de ses vertus diurétiques. Est-ce efficace ? Si vous avez déjà essayé, dite-le moi.

Il est aussi possible d'acheter de la teinture-mère. Sur le très bon site de Louis, mon herboriste préféré.

N'en plantez pas

A moins que vous ayez dans votre jardin une zone sauvage que vous souhaitez végétaliser rapidement ou un goût prononcé pour les soupes d'égopodes, n'en plantez pas ! Dans certaines régions, notamment en Amérique du Nord où les colons l'ont implantée, elle est considérée comme une plante envahissante et sa vente est interdite. Chez nous, il faut savoir qu'une fois présente dans notre jardin, c'est pour la vie... et celle de nos successeurs.

Il existe une version panachée moins vigoureuse... mais quand même vaillante.

L'égopode : la pire et la meilleure des plantes

Et maintenant, le scoop

Je vous montre cette photo pour que vous voyiez à quoi ressemble l'égopode en été, lorsqu'il fleurit. Non ! Ce n'est pas cette grande ombellifère au milieu, ce sont les petites blanches en dessous.

L'égopode : la pire et la meilleure des plantes

Et oui, vous avez raison : cette grande chose en plein milieu, c'est une berce du Caucase. Celle-là même qui brûle et qui mange les petits enfants. Je vous en reparlerai, mais sachez que nous ne la laissons JAMAIS faire de graines.

Et tant que nous sommes dans le sensationnel, je vous propose de lire cet article, tiré directement du site internet du magazine Closer (vous savez, le magazine people qui vous dit tout sur l'héritage de Johnny).

J'avoue : ce n'est pas drôle (quoi que...). Mais effectivement, dans certains cas, la sève d'égopode pourrait provoquer une réaction par contact avec la peau. La jeune mariée s'était peut-être mis le bouquet dans l’œil.  Pour le pollen, je n'ai rien trouvé.

Les recettes

Allez, on passe aux choses sérieuses. L'égopode est un légume qui commence à être connu et on trouve de nombreuses recettes sur le net. Je vous propose deux sites à se lécher les babines :

Bon appétit

Tiens, encore un petit truc : son nom scientifique est aegopodium podagraria. Aegopodium signifie pied de chèvre (et podagraria, c'est la goutte). Mais en wallon, son nom est Pîd d'âwe, ce qui veut dire pied d'oie. Alors, oie ou chèvre ?

Sources

Yvonne Chabot-Jacquety (2014) Développement et stratégie adaptative de l'Aegopodium podagraria L. (Ombellifères) en milieu naturel, Bulletin de la Société Botanique de France. Lettres Botaniques, 131:3, 207-221, DOI: 10.1080/01811797.1984.10824632

François Couplan, Dégustez les plantes sauvages: promenades en pleine nature, recettes gastronomiques de Marc Veyrat, Editions Ellebore, 2007.

Publié dans Plantes sauvages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Delclos 04/09/2020 12:35

Bonjour,
Il me semble avoir de l egopode dans mon petit jardin. Il a donc toutes les caractéristiques, sauf un !!!! Pas de fleurs !!!
Sa tige est bien triangulaire, trois petioles, trois feuilles, pas de poiles, et, il colonise..
Début septembre, il grandit, mais pas de fleurs. Difficile pour moi, débutante, à savoir si ces plantes sont bien ce que je cite... ????

Eliah 01/09/2020 15:08

C’est super ce suite et en plus c’est vachement ???? rigolo

Elise 18/05/2020 20:37

Voilà qui va peut-être me réconcilier avec cette peste qui étouffe tout dans mes massifs. ;-)
Je vais tester...
Bonne soirée.
Elise

Annick Boidron 18/05/2020 20:50

Bon appétit, Elise

jacquet 29/04/2020 21:39

j'ai entendu un autre nom les neuiro
en avez vous entendu parler SVP est ce bien cette plante ?
merci

Annick Boidron 30/04/2020 12:57

Bonjour,

Non, ça ne me dit rien. C'est peut-être une appellation locale. Bonne journée

Annick

Pascale 12/04/2020 04:52

J'adore le ton de vos articles au moins autant que le contenu.
Merci !

sun 05/06/2019 00:10

Merci pour cet article. on m'en a donné 2 pieds dans un bourse aux plantes en me disant que c'etait de l'angélique mais je trouvais en faisant des recherches que cela n'y ressemblait pas. Puis j'ai vu que certains appel l'égopode "petite angéique" et voilà que je tombe sur votre article. et là je reconnais bien mes 2 plants, ben du coup je pense que je ne vais pas la mettre dans le jardin ou la laisser en pot ...

Philippe D 25/09/2018 08:40

Je viens d'apprendre le nom de cette envahisseuse sur un autre blog. Elle m'énerve depuis des années. Il y a plus de 30 ans, chez mes parents, elle squattait le parc des muguets. Impossible de l'enlever là-dedans ! Ici, elle pousse dans un talus s'intercalant dans le lierre existant. Je l'arrache, mais elle revient, infatigable ! Bon, ben, je vais peut-être la manger alors !
Bonne journée.

Françoise 30/05/2018 17:44

Bonjour. Je recherchais quelle pouvait être cette qui envahit mon jardin et je tombe sur votre site. Très bon article, merci.

Je trouve la plante assez jolie, mais mon voisin ne l'apprécie pas. Je lis qu'elle peut tuer un rosier, chez moi elle est tout autour d'un vieux groseiller. Je m'en vais un peu le dégager. Merci pour l'article et les photos.

Annick Boidron 27/09/2018 12:19

Bonjour. Ces applications sont très pratiques en effet. Bon appétit si vous les cuisinez.

paillon 09/09/2018 16:14

grâce à une application sur smartphone ,on prend une photo de la plante et vous recevez l'identification des plantes recherchées, dernièrement ,j'ai eu la surprise de découvrir qu'une partie de ma cour avec des lauzes et des herbes était envahie par l' ègopode, par contre je ne l'ai jamais vue en fleurs car jusqu'a présent je l'arrachais avant qu'elle n'envahisse tout, car j'ai un rosier ,des pivoines ,une clématite ,des marguerites et chacun trouve sa place car effectivement depuis longtemps je cherche à m'en débarrasser mais en vain , maintenant je vais essayer de la cuisiner, pour pouvoir l'apprécier..

Florence 20/04/2018 23:09

Voilà, j'ai encore appris des choses, je ne savais pas que l'egopode était comestible. J'en ai un bout panaché que je surveille de près dans un coin tout sec. Pas de berce du Caucase par contre. Bonne soirée.

Agnès - Esprit Laïta 20/04/2018 09:03

Je ne reconnais pas cette plante. Il semble bien que je n'en ai pas au jardin.

Annick Boidron 20/04/2018 11:28

hé bien tu as de la chance. MAis je suis sûre que si tu veux goûter, tu trouveras plein de jardiniers/jardinières qui ne demanderont pas mieux que de t'en donner un peu ! Bonne journée.