Graines de légumes récupérés.

Publié le par Annick Boidron

Graines de légumes récupérés.
Attention, expériences en cours.

On trouve dans les marchés bios, mais aussi dans les supermarchés, toutes sortes de légumes que l'on peut faire pousser chez soi : topinambours, curcuma, gingembre, pommes de terres de toutes les couleurs... Bien sûr ce ne sont pas toujours les variétés les plus adaptées mais c'est amusant d'en récupérer quelques-unes et de les planter au jardin... pour voir.

Mes hélianthis, reproduits d'année en année sont arrivés ainsi chez moi et ils sont délicieux.

Ce qui est sympa aussi, quoiqu'un peu plus compliqué, c'est de repiquer des racines de légumes bisannuels pour récolter leurs graines.

Cette année, j'ai trouvé au delh..... près de chez moi des carottes de toutes les couleurs et des persils tubéreux.

Bon, j'imagine que les carottes sont des variétés hybrides mais je ne crois pas qu'il existe des hybrides de persils tubéreux.

Persil tubéreux mis en pot à Noël

Persil tubéreux mis en pot à Noël

Etape N°1: au lieu de stocker les racines à la cave comme c'est souvent recommandé, je les plante en pots que je place dans la serre. Ils sont ainsi à l'abri des campagnols et d'une trop forte humidité. En procédent ainsi, les légumes commencent à émettre des radicelles et leur reprise est bien plus facile quand je les repique en pleine terre vers avril.

 

Des mini-carottes rondes ayant réussi à pousser à travers les ocas du Pérou. Sont-elles plus vaillantes ? Si c'est le cas, ce caractère se transmettra peut-être à leurs descendants.

Des mini-carottes rondes ayant réussi à pousser à travers les ocas du Pérou. Sont-elles plus vaillantes ? Si c'est le cas, ce caractère se transmettra peut-être à leurs descendants.

Des légumes bisannuels

Beaucoup de  légumes sont bisannuels, ce qui veut dire qu'ils montent à graines l'année suivant le semis. En général, il sont récoltés bien plus tôt. Mais ce caractère est parfait ! En fait, nos ancêtres ont sélectionné petit à petit ces variétés pour allonger conidérablement la période de récolte.

Les choux, les betteraves et les apiacées (ex-ombellifères) comme la carotte ou le panais sont bisannuels. Par contre la carotte sauvage ne l'est pas !

Attention aux hybridations sauvages

Et c'est là que ça se corse. En effet, si on les laisse faire, les carottes, par exemple, ont la mauvaise idée de s'hybrider avec leur cousine sauvage. On risque donc de se retrouver avec tout une descendance de carottes ... annuelles.

Que faire, alors ?

J'ai de la chance: mes voisins ont un jardin tout propre, pas de carottes sauvages! On ne peut pas en dire autant chez moi. Alors il faut surveiller et, quand un pied de carotte cultivée est en fleur, j'élimine les carottes sauvages.

Autre solution : disposer les portes-graines dans différents coins du jardin. Théoriquement, il faut compter entre 500m et 1km entre deux variétés si on veut éviter les croisements. Mais comme les différents zones du jardin sont séparées par des haies, je pense que cela peut constituer un obstacle.

Encore une autre solution: jouer sur les dates de floraison. Tous les pieds de toutes les variétés ne fleurissent pas en même temps et il est possible d'aider un peu la nature en choisissant le lieu de plantation (plus ou mois à l'ombre, plus ou moins à l'abri).

Carottes rouges et blanches achetées dans un supermarché, sans doute hybrides quoique bios. Leur descendance réservera peut-être de bonnes surprises.

Carottes rouges et blanches achetées dans un supermarché, sans doute hybrides quoique bios. Leur descendance réservera peut-être de bonnes surprises.

Et puis après tout, qu'est-ce que je risque ? Si je sème quelques carottes hybridées, ce n'est pas une catastrophe et si le résultat ne me plait pas, je jetterai le paquet de graines et c'est tout.

Bien sûr, dans ce sont des graines qu'il ne faut pas proposer dans les échanges.

Autre essai: les énormes betteraves récupées à Mouzon.Ici aussi il faudra être prudente car les betteraves s'hybrident avec les épinards et les bettes.

Autre essai: les énormes betteraves récupées à Mouzon.Ici aussi il faudra être prudente car les betteraves s'hybrident avec les épinards et les bettes.

Publié dans Faire ses graines, Légumes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article