Plantation de laitues et semis de panais au potager

Publié le par Annick Boidron

Les laitues

Quelques laitues semées en février ont échappé aux rongeurs qui ont élu domicile dans la serre.

Elles ont finalement atteint une taille suffisante pour être repiquées au potager.

Seules deux "Really red deer tongue" (à droite dans la caissette) ont échappé au carnage. J'ai repiqué l'une d'entre elles entre des oignons

Je raconterai demain ce que j'ai fait avec l'autre.

J'ai installé deux laitues Saint Antoine (variété locale très rustique) à l'intérieur d'une petite touffe de cerfeuil. Ceux-ci les protègent des limaces, parait-il.

J'ai planté la seule laitue bourguignone survivante entre des échalottes

Bien sûr, cela ne représente pas beaucoup de salades. En tout une dizaine. Mais c'est déjà ça. Elles devraient suffire, combinées avec les plantes spontanées du jardin, pour nous permettre d'attendre les suivantes  qui sont déjà en train de grossir dans les plateaux alvéolés.

Les panais

A part quelques graines de carottes, ce sont les premiers vrais semis réalisés en pleine terre dans le potager. J'ai semé deux variétés: le très classique (mais savoureux) "de Guernesey" et une variété un peu plus particulière: le panais rond hâtif qui est rond ...et hatif !

Les graines de panais ont un gros inconvenient : elles ne gardent leurs capacités germinatives que pendant un an. J'en ai conservé quelques plants au potager afin de produire des graines pour l'année prochaine. Pour les semis de cette année, j'ai obtenu des graines fraîches de panais de guernesey via "graines de troc" et j'ai acheté celles de 'panais rond" chez Germinance.

Je les ai semés en  petites zones ici et là dans le potager, en écartant simplement le paillis. Ce sont des légumes qui se plaisent bien en commpagnie des oignons, des poireaux, des échalottes et de l'ail. Ils sont donc semés à côté de ceux-ci. Je n'ai pas du tout retourné la terre.Protégée par un couvert de paille  pendant tout l'hiver, celle ci est souple et meuble : accueillante pour mes petites graines.

A droite, on peut voir un semis spontané de céléri entre la planche et les pavés. Il y en a un peu partout, ce sont les plus beaux.

Publié dans Semis, Potager, Légumes

Commenter cet article