La naissance de la petite margose

Publié le par Annick Boidron

Quoi ? Vous ne connaissez pas la margose ! Bon, moi non plus... mais nous sommes en train de faire connaissance : j'ai semé quelques graines reçues d'Epimedium (1) et l'une d'entre elles a germé.

Taiwan 2009 Tainan City Organic Farm Bitter Gourd FRD 7956.jpg
Margose ou Momordica charantia. La photo vient de Wikipedia et est libre de droits

Est-ce cette variété ou une autre ? Mystère ! Ce sera une surprise... si toutefois elle fructifie un jour. Car c'est une liane qui aime la chaleur. Une grande liane : j'espère que j'aurai assez de place pour elle dans la serre. Ces sortes de concombres sont amers et employés dans la cuisine réunionnaise et asiatique (2).

Mais avant la dégustation : le semis. Je vous raconte ça étape par étape, histoire de m'en souvenir l'année prochaine.

Le trempage

Après une nuit dans l'eau tiède, les graines sont tombées au fond du verre... J'espère que vous aurez remarqué que c'est un verre en cristal !

Le 9 marsLe 9 mars

Le 9 mars

J'ai semé quatre graines : étant donné les petits morceaux de graines dans le fond du sachet, je pense que le voyage par la poste a dû être assez mouvementé.

Semis de margose

Une fois encore les boites du restaurant chinois ont été bien pratiques. J'ai mis le tout sur le radiateur.

Semis à chaud de margose
Le 10 mars

La germination

Une semaine plus tard : surprise ! Voici la première germination. C'est aussi la seule jusqu'à présent.

Semis de margose première germination

C'est une graine à l'enveloppe un peu abimée qui a germé : à retenir !

Margose, la graine qui a germé

Deux jours plus tard, la jeune margose fait déjà voir ses deux premières feuilles et grandit à toute allure. Elle file aussi un peu par manque de lumière.

Margose semis et repiquage
Le 19 mars

Le repiquage

Plus question de laisser le couvercle. Alors, comme je voudrais voir si les autres graines vont germer, j'ai déjà repiqué la jeune margose dans un plus grand pot.

Deux jours seulement après la germination, les racines sont assez impressionnantes.

Semis et repiquage de la margose

Et la voilà bien installée dans son nouveau pot. Je l'ai mise sous la lampe avec les poivrons où elle bénéficiera d'une température de 20°. Pour vous donner une idée, dans sa boite sur le radiateur, la température approche les 30°. J'espère que dans ces conditions relativement frisquettes, son rythme de croissance va ralentir un peu.  Sinon, elle ira sur un appui de fenêtre, histoire de tempérer un peu ses ardeurs !

Semis de margose, repiquage
Pousse bien petite margose, mais pas trop vite tout de même

J'en reste là pour le moment. Il y beaucoup de choses à raconter sur ce fruit explosif mais ce sera pour plus tard, quand j'aurai obtenu des fruits. Enfin, si...

Trouver des graines

On trouve facilement des graines à acheter sur le net, par exemple à la ferme de Sainte Marthe. Mais Epimédium récupère celles des fruits qu'il achète dans les épiceries de produits asiatiques ou africains. Manifestement, c'est de la bonne graine puisqu'il fait d'excellentes récoltes. Au fait, lui, il écrit LE margoZe, au masculin avec un Z, ce n'est pas une faute mais c'est ainsi qu'on appelle ce concombre amer à la Réunion. Admirez mon érudition toute fraîche sortie de Wikipédia ...

Et si vous n'êtes pas convaincus, je vous invite à regarder cette vidéo tournée à la Réunion qui va vous donner envie de semer le margoze. En tout cas moi, j'ai hâte de le goûter. Encore une fois merci Epimédium.

Et bonne journée tout le monde.

(1) Epimedium est un membre très actif et compétent du forum jardins du Nord. Le sujet consacré à son potager est  ICI.

(2) Article sur Momordica charantia dans wikipedia.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Katka 02/05/2020 21:29

Bonjour, je voudrais savoir si vous avez déjà semé les epimediums. Si oui, vous pouvez les montrer en photos? J’ai des semis au pied de mon epimedium mais je ne sais pas ce que c’est.

Annick Boidron 03/05/2020 12:04

Bonjour,

Je n'ai jamais semé d'épimediums mais j'ai déjà eu des semis spontanés dans le jardin. Les jeunes feuilles ressemblent très fort à ce qu'elles vont devenir une fois adultes. Je vais aller voir s'il y en a et, si c'est le cas, je vous enverrai une photo.

mariejoclaude 31/07/2018 16:09

merci de cette découverte origine encore de la Réunion , je manquerai pas les prochains épisodes , de la Réunion aussi , avec ces forte chaleur , ma christophine fait le double de l'an dernier , il commence déja a y avoir des fruits !!

Jacqueline Nazaris 20/07/2018 18:03

Je voudrai savoir 9u je peut me procurer des graines denmargoze amer et de laine(pas amer), merci j'achète si des personnes en vendentblesvgraines

Annick Boidron 21/07/2018 08:26

Bonjour,
Je ne vends pas de graines. La margose qui pousse dans ma serre provient de graines que l'on m'a données. Pour l'autre "margose" pas amère, je suppose que vous voulez parler du cyclanthère que l'on appelle parfois "margose de l'Inde". J'en aurai sans doute des graines à l'automne. Je peux vous en envoyer avec plaisir...si j'en récolte ! Peut-être, de votre côté, auriez vous quelques graines qui pourraient convenir pour un échange ?

Jacqueline Nazaris 20/07/2018 18:06

Excuse moi je voulais dire si des personnes 0atmis vous vend j'en achèterai ses ses graines de margozes. Merci

naniland89 20/03/2018 06:56

je fais connaissance grâce à toi
merci pour tes explications

Elise 19/03/2018 18:37

En effet, bain de luxe pour ces petites graines. :-)
Ah, vivement le temps où 20° me paraîtra "frisquet" !
Bonne fin de journée.
Elise, pas tentée par l'amer.

Annick Boidron 19/03/2018 20:57

Ah ben faut ce qu'il faut, hein, Elise ! L'amer, c'est une question d'habitude : on s'y habitue puis on apprécie toutes les nuances. Essaye !

Michel 19/03/2018 16:13

Le margoze, tout comme les brèdes mafanes, sont assez surprenants au niveau goût. Nous ne sommes plus habitués à consommer des aliments amers, pourtant derrière cette amertume, on y trouve souvent les meilleurs alliés pour notre santé (souvent efficaces pour diminuer la glycémie).
Cette année, grâce à une de tes adresses, (Baker creek), (Merci beaucoup !) j'ai pu me procurer (en cours d'envoi) 2 nouvelles variétés de margozes, dont une (thaïlandaise) .... très amère et surtout décorative, mais j'ai envie de goûter !
En anglais, au cas où, le nom est très simple et évocateur : bitter melon !

Michel 19/03/2018 21:54

Je n'ai pas de grande serre mais la réussite était au rdv en pleine terre en 2017 car le printemps et le début d'été ont été particulièrement chauds, ce qui a "lancé" les margozes ! Concernant ton climat, il fait sûrement plus chaud en moyenne à Liège qu'à Bouillon et cela peut jouer même si ma localité connaît des chutes de température parfois spectaculaires car parfois sous l'influence directe de la météo des cantons de l'est !

Annick Boidron 19/03/2018 20:55

Tu as une grande serre pour cultiver toutes ces margoses ou bien le soleil ardent de la ville de Liège suffit-il ? Merci encore pour les graines et pour m'avoir fait découvrir ce légume. J'apprécie beaucoup les aliments amers, ne serait-ce que les chicons (et la suze !). Pour les margoses, tu ne crois pas que je les ai semées un peu trop tôt ? j'avais lu que la germination était difficile. Bonne soirée et bons semis de légumes spéciaux.

VeroniqueD 19/03/2018 16:04

Pas de serre au potager, je dois me contenter d'acheter les margoses dans le commerce. Snif.
Une très bonne recette de soupe de concombre amer à découvrir sur le blog d'"Au pays des piments".Testée et approuvée, mais il faut vraiment apprécier l'amertume.

Annick Boidron 19/03/2018 20:51

Super blog ! Que de bonnes choses et de bonnes idées. Je me suis abonnée et je vais tester les recettes une à une. J'aime beaucoup la cuisine Thaï. Encore merci pour le tuyau

catherine 19/03/2018 15:30

j'ai reçu quelques graines de margose de laine de Maryse et j'allais faire une recherche pour le semis, et hop ton billet arrive! merci je file semer mes graines, je te tiens au courant!
j'ai reçu le livre "un jardin ça ne coûte presque rien" et ben dis donc, tu nous caches un peu ton beau jardin! il est splendide, tu nous parles beaucoup de potager, mais si cette année, tu nous en montrais un peu plus? je vais lire le reste du livre (facile à lire et pas si gros).. je evais compiler les bonnes idées!
bonne fin d'après midi, bises
PS ici il a fait beau, mais pas plus de 8°C , et chez toi?

Annick Boidron 20/03/2018 16:11

Oui Catherine, je viens d'aller voir, ce sont bien des cyclanthères, j'en suis sûre à 200%

catherine 20/03/2018 14:21

En effet les graines ressemblent à celles de droite sur ton billet, je vais me renseigner plus! si tu as fait le SOL, il s'agit des graines de Maryse, tu peux retrouver facilement sur son blog! merci!

Annick Boidron 19/03/2018 18:13

Bonsoir Catherine. Ta margose de laine m'a intriguée et je me demande si ce ne serait pas des "margoses d'inde". C'est un nom qu'ondonne parfois aux cyclanthères. Si c'est ça, tu le verras tout de suite : la graine a un petit bout pointu comme une petite flêche. (regarde ici, c'est un article que j'ai écrit sur le cyclanthère, il y a des photos de graines : http://www.quatremoineaux.be/2016/05/le-cyclanthere-mon-legume-prefere.html). Si c'est ça, le cyclanthère a besoin de beaucoup moins de chaleur que la margose, chez nous il pousse sans problème dehors, un peu comme les haricots. Aujourd'hui, il a quand meme fait moins froid : 1°