Un beau potager en hiver aussi

Publié le par Annick Boidron

Je ne sais pas chez vous, mais chez moi, après les premières gelées, mon potager a l'air aussi joyeux qu'une sauterie chez les Adams.

Un beau potager en hiver aussi
Un beau potager en hiver aussi

Cafardeux, non ? Chez nous, le potager est situé au centre du jardin : impossible de ne pas le voir. Je le voudrais un peu moins déprimant mais pas question d'arracher tout ce qui a gelé et de le mettre sur le compost : c'est bien trop fatigant. C'est aussi complètement inutile. Allez, un petit avant/après, je sais que vous aimez ça (et moi aussi) :

Cette planche est un bon exemple : elle contient des légumes vivaces qui vont rester en place tout l'hiver (choux-fleurs "nine star perennial", roquette) et des légumes d'hiver (navets perowski). Mais les autres légumes (feuilles d'amaranthes, haricots, coquerets, etc...) ont gelé. Par endroits, le sol est recouvert de mouron blanc.

Cette planche est un bon exemple : elle contient des légumes vivaces qui vont rester en place tout l'hiver (choux-fleurs "nine star perennial", roquette) et des légumes d'hiver (navets perowski). Mais les autres légumes (feuilles d'amaranthes, haricots, coquerets, etc...) ont gelé. Par endroits, le sol est recouvert de mouron blanc.

Voilà ce que ça donne une fois "nettoyé" :

Remarquez au passage que j'ai enlevé les plus grandes feuilles de mes choux "nine star" et que je les ai saucissonnés. J'espère qu'ainsi attachés ils résisteront à la neige (s'il neige !).

Remarquez au passage que j'ai enlevé les plus grandes feuilles de mes choux "nine star" et que je les ai saucissonnés. J'espère qu'ainsi attachés ils résisteront à la neige (s'il neige !).

Avant d'aller plus loin, je tiens à préciser que je ne suis pas en train de vous vendre la "méthode Boidron pour jardiner sans se fatiguer", ce que je fais n'a rien d'original mais ça pourra peut-être aider quelques jardinier(e)s découragés par l'aspect de leur potager et l'ampleur (supposée) de la tâche... comme je l'étais quand j'ai commencé à jardiner.

On y va étape par étape :

D'abord, j'enlève les mauvaises herbes vivaces

Comme ma terre est toujours couverte, cela représente une petite poignée par planche. Chez moi, ce sont surtout des pissenlits, des trèfles et quelques herbes.

Comme ma terre est toujours couverte, cela représente une petite poignée par planche. Chez moi, ce sont surtout des pissenlits, des trèfles et quelques herbes.

Ensuite, je récupère les semis spontanés qui m'intéressent : je les repique ailleurs ou je les mets en pots... il y a toujours des amateurs.

Semis spontané de... je ne sais pas quoi !

Semis spontané de... je ne sais pas quoi !

Rien qu'avec les vivaces récupées dans le potager, il y aurait de quoi créer une petite pépinière (héléniums et rudbeckias).

Rien qu'avec les vivaces récupées dans le potager, il y aurait de quoi créer une petite pépinière (héléniums et rudbeckias).

Rejetons de fraisiers.

Rejetons de fraisiers.

Enfin, je récolte deux ou trois petites choses avant qu'il soit trop tard :

De la verdure de petit pois (excellent !)

De la verdure de petit pois (excellent !)

Quelques ocas oubliés, des graines de tétragone cornue et de Huacatay.

Quelques ocas oubliés, des graines de tétragone cornue et de Huacatay.

C'était le plus long : après, ça va vite. Je coupe tout à la base. Je n'arrache rien : les racines se décomposeront dans le sol. Je ne mets rien au compost : les tiges et les  feuilles de légumes morts ainsi que les mauvaises herbes annuelles sont laissées sur place. Le tout forme une couche épaisse. Voilà ce que ça donne :

Vous trouvez ça moche ? Oui, on dirait une poubelle. Mais ce n'est pas fini.

Vous trouvez ça moche ? Oui, on dirait une poubelle. Mais ce n'est pas fini.

Il faut cacher ça ! Heureusement, j'ai un trésor : un gros tas de tontes de pelouses.

En automne, les feuilles des arbres tombent sur la pelouse. Résultat : la dernière tonte est composée d'herbe coupée et de feuilles hachées. Une gourmandise pour le potager.

En automne, les feuilles des arbres tombent sur la pelouse. Résultat : la dernière tonte est composée d'herbe coupée et de feuilles hachées. Une gourmandise pour le potager.

Et voilà ! C'est tout de même mieux comme ça !

Et voilà ! C'est tout de même mieux comme ça !

Je n'ai pas terminé : il me reste encore plusieurs planches à nettoyer et je vais m'y employer dans les prochains jours. 

Je ne sais pas ce que vous en pensez mais je trouve cette façon de procéder assez simple et pas fatigante du tout. J'y vais planche par planche, quand j'ai un peu de temps et qu'il y a un rayon de soleil. Ça me permet de garder un sol fertile et le résultat n'est pas mal esthétiquement.

Mais j'ai tout de même ajouté un peu de crotte de bique.

Je ne sais pas du tout ce que ça va donner mais voilà plusieurs années que je n'ajoute plus de fumier dans le potager et, cette saison, il m'a semblé qu'il était un peu moins vaillant que d'habitude. L'âne qui me fournissait le fumier en question est mort mais il me reste des chèvres. J'ai récolté leurs crottes et j'en ai étendu sur quelques planches, à titre d'essai.

J'ai étendu un seau de "crottes de biques" par planche. Est-ce trop ou pas assez ? L'avenir nous le dira.
J'ai étendu un seau de "crottes de biques" par planche. Est-ce trop ou pas assez ? L'avenir nous le dira.

J'ai étendu un seau de "crottes de biques" par planche. Est-ce trop ou pas assez ? L'avenir nous le dira.

Là-dessus, je vous quitte. J'aperçois quelques rayons de soleil : je vais au jardin !

A bientôt.

Publié dans Potager, Saisons

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jeux Rigolo 22/11/2020 11:18

Génial merci, au plaisir de vous voir sur mon jeux. https://www.mafiaaddict.com/

Pantoufle 21/11/2020 10:06

Ici c'est un peu pareil, les parterres potager sont en position centrale, donc c'est bof, mais bon c'est l'hiver et ainsi va la vie au jardin. Je trouve toujours de quoi m'occuper aussi, il va falloir qu'on amende le sol comme toi, et on vient de nous proposer de la crotte d'âne, ça va être nickel !
Bon sur ces joli mots plein de poésie ( :P ) je te souhaite un excellent anniversaire jardinière Annick ! Et je t'envoies des bisous et des fleurs par la pensées ! Belle journée !

christine 20/11/2020 09:08

Coucou annick
j'apprécie toujours autant tes articles même si je ne les commentent pas toujours
Ta démarche vis à vis de ton potager est ce qu'il y a de mieux, tu enrichi sans détruire, tu nourris sans affamer, tu allies tout pour que ta terre soit nourricière, de jolis principes ;-)
Belle journée, ici soleil est voilé, la brume est bien présente

Annick Boidron 20/11/2020 09:11

Bonjour Christine, merci pour ton commentaire. Je constate que de plus en plus de gens cultivent leur potager en douceur, sans retourner la terre... même si cela se fait encore beaucoup par ici. Les résultats ne sont mauvais, mais quelle énergie dépensée inutilement ! Soleil voilé à Bouillon aussi, mais on sent que le soleil n'est pas loin.
Bonne journée.

Rahir Pascale 20/11/2020 07:59

Je vais montrer tes photos à mon homme qui trouve toujours que je devrais mieux entretenir le coin potager et ne pas laisser trainer des feuilles partout ! Une image vaut mieux qu'un long discours.
Bisous

Annick Boidron 20/11/2020 09:12

Ah les hommes ! heureusement que nous sommes là pour faire avancer le monde... Bisous et à bientôt.

Nanimo 19/11/2020 22:22

Pratique, beau. J'imagine qu'en plus ça sent bon la terre.

Bonne semaine !

Annick Boidron 20/11/2020 09:13

Oui, ça pourrit et pourtant ça sent bon !

merci Nanimo et bonne semaine à toi aussi.

Natacha 19/11/2020 22:00

Oui, pas toujours funky le potager en hiver... mais avec de la crotte de bique, forcément !!! Heureusement que nos chats nous soutiennent dans ces travaux plus ou moins laborieux ! Bonne fin de semaine.

Annick Boidron 20/11/2020 09:15

Ah ça, je peux compter sur mon chat pour m'aider psychologiquement ! Elle vient tout le temps me dire bonjour et me raconte plein de trucs.

A bientôt

Xiane d'Oursland 19/11/2020 18:42

J'adore ton humour et ta manière d'envisager la tâche pour qu'elle soit moins décourageante ! Tu es toujours joyeusement inspirante ! D'accord avec Babeth, il semble que ce soit une rose trémière, dont la graine a peut être voyagé dans l'intestin d'un oiseau ! ! Bon courage pour les planches suivantes... on annonce du beau temps !

Annick Boidron 20/11/2020 09:18

Oui Xiane, on dirait bien qu'il va faire beau. C'est un plaisir de travailler au jardin par ces belles journées d'automne ! C'est vrai qu'on dirait tout à fait une rose trémière. de toutes façons je vais la laisser en place pour voir : une rose trémière dans le potager, ça pourrait être joli et j'ai vu passer un article disant que c'était comestible ! je vais essayer de le retrouver. le beau temps arrive...

geraldine 19/11/2020 18:24

Bonjour
J'ai à peu près la même méthode. Sauf que j'ai tendance à laisser les trèfles, plantain...tant que je n'ai pas besoin de la place. Je me dis qu'ils remontent de bons éléments. Peut être n'est ce pas une bonne idee car après je me retrouve souvent envahie. Ou alors je les couvre de feuilles et de vert ces mauvaises herbes toujours sans les enlever.
Dans les trous je mets feuilles mortes et ce que je trouve de vert car j'ai très peu d'herbe. J'ai semé aussi pas mal de fêves pour voir, si ça peut decompacter un peu la terre. c'est la 1ere fois

Annick Boidron 20/11/2020 09:22

C'est vraiment intéressant de constater que le potager n'est plus une routine figée dans des règles comme lorsque j'étais petite. Les "c'est comme ça qu'on fait" sont remplacés de plus en plus souvent par des essais et des questionnements. C'est vrai qu'on pourrait peut-être essayer de laisser les "mauvais herbes" vivaces et de les recouvrir. Est-ce qu'elles survivraient à un tel traitement ? Celles que j'ai enlevées cette fois, je les ai déposées sur le dessus des planches en me disant qu'elles seraient tout de même très fortes si elles arrivaient à reprendre mais je vais essayer de faire comme vous dans une planche pour voir un peu : ce serai encore ça de gagné. Merci pour ce commentaire et bonne journée.

Elise-Anne 19/11/2020 15:59

Bonjour , je fais exactement pareil ,j'ai la chance d'avoir le crottin à domicile , mais c'est vrai que c'est un travail en plus ! Mais comme on aime , on ne s'en plaint pas ! Bonne continuation et prenez soins de vous !
Au plaisir de vous lire
Elise-Anne

Annick Boidron 20/11/2020 09:24

Ah le bon crottin. Je regrette vraiment mon âne qui était si gentil et me fournissait la matière. Mais j'ai vu au Maroc les paysans qui enrichissaient leurs champs avec la crotte de mouton aussi je suppose que la crotte de chèvre devrait avoir le même effet. ce serait bien. A bientôt.

Annick 19/11/2020 14:29

Bonjour Annick.
De quelle largeur est ton espace entre tes carrés...? Comment les entretiens-tu car il me semble qu'il est impossible d'y passer la tondeuse..EN ce qui consiste l'entretien dew carrés eux-même, je procède de la même manière et n'y vois que du positif...

Annick Boidron 19/11/2020 15:05

Bonjour Annick,

L'espace entre les carrés est très étroit : juste assez pour y marcher (environ 20 cm) mais ceux qui divisent le potager en 4 sont plus larges et pavés pour que je puisse passer avec la brouette. Dans les passages secondaires, le piétinement suffit en général a les rendre praticables sinon, je passe de temps en temps le coupe-bordures. J'ai déjà pensé à y mettre des éclats d'ardoises mais avec les feuilles qui tombent et la terre provenant des travaux au potager j'ai abandonné car il fallait les recharger trop souvent. Bonne journée.