Le légume du dimanche : les artichauts

Publié le par Annick Boidron

Ceci est un article frustrant et énervant dont la lecture ne vous apprendra rien. Vous voilà prévenu !

Je vais vous parler de la culture de l'artichaut dans notre région aux hivers froids et humide (Ardennes belges). Sachez toutefois que je n'ai quasiment aucune expérience en la matière. Mais tout de même, j'espère être sur la bonne voie. Je vous présente les premiers artichauts des quatre moineaux :

Comment ça, vous ne voyez rien ? Normal, ils sont mélangés aux autres légumes dans ma nouvelle bande de culture potagère.

Comment ça, vous ne voyez rien ? Normal, ils sont mélangés aux autres légumes dans ma nouvelle bande de culture potagère.

Les voici de plus près.

Le légume du dimanche : les artichauts

Je dois vous dire que mes premiers essais de culture d'artichauts ont été un fiasco total : les campagnols ont dévoré mes premiers plants, pourtant bien prometteurs. C'était avant que je commence ce blog. Dégoûtée, je n'ai plus fait d'essai pendant des années. Et puis, lors d'un échange, voilà que je tombe sur une personne qui propose des "artichauts pour toute région", rustiques et tout... Tellement rustiques qu'ils se sont avérés être des cardons ! Je sais qu'on ne peut pas gagner à tous les coups, mais j'ai quand même bien râlé !

Les cardons, c'est joli mais un seul pied est bien suffisant pour la consommation que j'en fais. Ceux-ci étaient de trop.

Les cardons, c'est joli mais un seul pied est bien suffisant pour la consommation que j'en fais. Ceux-ci étaient de trop.

Cette année, j'ai décidé que ce serait mon dernier essai ! J'ai acheté des graines de Gros Vert de Laon, pas bio ni rien du tout, au magasin du coin. Je ne sais plus quand je les ai semées (je vous avais dit que cet article serait énervant !). C'était sans doute vers le mois d'avril ou peut-être même un peu plus tôt. Vous pouvez les voir ici, déjà repiqués dans le potager le 13 mai 2020. C'est la première photo que j'ai prise d'eux.

Je n'ai repiqué que trois plants sur les six graines semées. Un pied d'artichaut, ça prend de la place et si c'est pour nourrir les campagnols...

Je n'ai repiqué que trois plants sur les six graines semées. Un pied d'artichaut, ça prend de la place et si c'est pour nourrir les campagnols...

En réalité, quand j'ai pris cette photo, c'était pour vous montrer des plants de tomates qui venaient d'être grillés par une gelée tardive. Cela prouve au moins une chose : les jeunes plants d'artichauts résistent mieux au gel tardif que la plupart des tomates.

Ensuite, ils ont poussé... j'avoue que je ne pensais plus trop à eux... jusqu'au jour où j'ai repéré quelques petites têtes d'artichaut ! Logique, me direz-vous ! C'est vrai mais ça m'a quand même bien fait plaisir.

Le légume du dimanche : les artichauts

Mais quand fallait-il les couper ? Je les regardais grossir... lentement. J'attendais la formation des grosses têtes bien dodues mais un jour, ils sont devenus comme ça :

Trop tard !

Trop tard !

Bon, je les ai vite coupés, je les ai cuits et nous les avons mangés...avec quelques difficultés : les feuilles étaient dures et piquantes. Mais ils étaient encore relativement charnus et pas mauvais du tout. Note pour l'année prochaine : couper les artichauts tant qu'ils sont bien ronds.

Les petites pointes acérées au bout des feuilles sont vraiment désagréables.

Les petites pointes acérées au bout des feuilles sont vraiment désagréables.

La zone de culture où poussaient les artichauts n'a jamais été arrosée de tout l'été pourtant très chaud et sec. Cela ne l'a pas empêchée d'être extrêmement productive pour une aussi petite surface. Mais peut-être les artichauts ont-ils manqué d'eau et/ou ont-ils souffert de la "concurrence" des autres plantes. Comme je ne sais pas ce qu'on est en droit d'attendre d'un pied d'artichaut "normal" dans sa première année, j'en suis réduite aux conjectures mais je ferai différents test l'année prochaine... s'ils vivent jusque-là.

Globalement, cette bande de culture est vraiment une réussite, je vous en parlerai plus en détails.

Globalement, cette bande de culture est vraiment une réussite, je vous en parlerai plus en détails.

Et maintenant ?

Ben je ne sais pas ! Après la récolte, j'ai coupé les tiges et de belle feuilles bien vigoureuses sont apparues à la base. Passeront-elles l'hiver ? Les Gros Verts de Laon ont la réputation d'être rustiques, mais tout est relatif. Pour le moment, ils sont sans protection mais si on annonce des fortes gelées, je mettrai sans doute quelques branches de sapin par-dessus pour les abriter un peu.  J'ai lu qu'il était conseillé de couper les feuilles et de butter les pieds mais j'hésite : je me dis que sous notre climat humide, ça va provoquer de la pourriture. En fait, je crains autant l'humidité que le froid.

Le sol est couvert de matière organique mais j'ai bien fait attention de dégager la base des touffes.

Le sol est couvert de matière organique mais j'ai bien fait attention de dégager la base des touffes.

Et c'est tout ! J'espère que vous ne comptiez pas sur moi pour vous expliquer comment on cultive l'artichaut dans un pays aux hivers froids et humides comme l'Ardenne Belge. Mais on ne sait jamais : je vous ferai peut-être un exposé magistral sur la question dans quelques années... ou bien j'aurai laissé tomber. A bientôt.

Publié dans Légumes, Légumes vivaces

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Andréas 07/02/2021 09:27

Bonjour Annick!
Pour ma part j'ai planté du Gros vert de Laon, ils ont pas mal produit l'année dernière, et surtout il résiste vraiment bien au froid j'ai trouvé !
La seule chose qui m'as gêné,c'est l'installation d'une famille de mulot au niveau des racines de plusieurs pieds durant l’hiver. Au printemps, plusieurs ne sont pas repartis, du coup, j'en replanterai chaque années pour maintenir une quantité convenable de ces petits délices !

Chardon 27/11/2020 13:24

Bonjour Annick,
Moi aussi j'ai tenté l'artichaut cette année, sans trop y croire (jardin lorrain). J'ai de beaux plans à présent, mais il n'y en a qu'un qui a donné : celui qui a préalablement reçu un coup de tondeuse maladroit ! Bizarre non ? D'être complètement ratiboisé comme ça, il a peut-être cru que c'était déjà la deuxième saison. Les autres je les avais bichonnés et surtout arrosés tout l'été : à te lire, je me dis que je n'aurais peut-être pas dû, ils auraient peut-être donné aussi ? Pour l'hiver j'ai longtemps hésité et finalement j'ai coupé les feuilles qui touchaient le sol, rassemblé un peu les autres et paillé légèrement. On verra bien ! A bientôt.

Joëlle 25/11/2020 22:45

Bonsoir, L'an passé j'ai pu manger, juste à temps, 3 artichauts d'un plan acheté bêtement à la pépinière , il a tenu le coup tout l'hiver (Hotton,sur Ourthe, donc bien froid parfois) avec un paillage de feuilles non tassé, et puis il a disparu au printemps, les mulots bien sûr...j'ai recommencé cette année , feuilles magnifiques mais pas une fleur, on verra en 2021. Merci pour vos articles si naturels et humoristiques, Je ne jardine que depuis 4 ans, potager et ornement plutôt sauvage, et je suis devenue passionnée, alors vous lire est un délice.

Pantoufle 23/11/2020 20:04

Après avoir enfin gouté les cardes des cardons, et plus les fleurs, et bien je me fichez que mes pieds soient finalement des cardons, c'est beaucoup trop bon ! :P Et puis si j'ai une envie d'artichaut, je mangerais une fleur de cardon, ça fait placebo ;)
En vrai, je crois qu'on a le même problème, alors voila, pas d'artichaut pour moi !
Bisous Annick !

Annick Boidron 24/11/2020 10:54

Be non, parce que dans ce jardin on cultive "sur plastique" et ça, je ne veux pas pas (re-bisous)

Pantoufle 24/11/2020 10:01

Oh ba si tu en as vu, demande leur donc leur secret... voire leur graines ;)
Bon courage, peut être que tu nous redonnera l'envie de nous battre ici :P
Bises Annick !

Annick Boidron 24/11/2020 09:52

Bonjour Marie, j'aime aussi beaucoup les cardons mais j'ai déjà essayé de consommer les fleurs... même avec beaucoup de bonne volonté, c'est tout de même un peu dur ! Je vois un peu l'artichaut comme un challenge car j'en ai vu de beaux dans un jardin pas loin de chez moi alors je me dis "pourquoi pas moi" ? Bisous

christine 23/11/2020 17:04

Coucou Annick
J'ai "adopté" l'année passée un pied d'artichaud (ou cardon d'ailleurs) et ma fois il pousse bien, parait que ça donne à partir de la deuxième année sauf que le bout de cardon était petit et que les taupiers ont boulotté, sauvé in extremis j'ai préféré le cultiver en pot puis je l'ai mis en pleine terre, cette année il est magnifique, peut être que je vais le protéger avec un voile d'hivernage pour le sauvegarder, sait-on jamais...
Bon je saurais comment faire l'année prochaine
Belle soirée à toi

Annick Boidron 24/11/2020 09:56

C'est bien vrai que ce sont des plantes superbes (cardon et artichaut). Certains utilisent même les cardons dans les plates-bandes fleuries et c'est magnifique. J'ai un cardon dans mon potager depuis des années et je suis toujours émerveillée par la beauté des fleurs et la quantité d'insectes qui se promènent dessus. J'ai aussi pensé à un voile d'hivernage (pour les artichauts car le cardon est bien résistant). Bonne journée.

catherine 23/11/2020 13:51

la Bretagne est le pays de l'artichaut, tu le sais bien, et bien je peux te dire que c'est vrai..chez les autres! car comme toi, mes têtes d'artichaut se transforment vite et dès que les fleurs apparaissent (les cheveux violets), (très très belle photo en général), tu ne peux plus les manger, et je loupe à chaque fois le Moment! comme toi???? par contre, les racines résistent très bien à la chaleur et à la sécheresse..les rejets repoussent toujours à la base en automne, et un cycle recommence (le pied mère est bien sûr mort de chaud et de soif en été). J'ai eu aussi comme toi ????des cardons pris pour des artichauts, et les rejets poussent avec vigueur, mais comme je ne les cuisine pas, ils sont juste là pour le fun!
bon aprèm et à bientôt, bises

Annick Boidron 24/11/2020 09:59

Bonjour Catherine, d'après les différents commentaires reçus, la culture des artichauts n'est pas si facile... enfin, si on a l'intention d'en manger. Note que j'avais laissé quelques têtes pour avoir des fleurs.. et des graines, mais ils n'ont jamais fleuri ! Bon, c'est aussi les essais et erreurs qui sont intéressants ! A bientôt, bisous.

Sylviane 23/11/2020 13:19

Bonjour Annick, je n'en ai pas, mais dans mon potager partagé (BW) plusieurs personnes en ont et ils poussent tout seul, quelques feuilles aux pieds en automne et encore! En plus, ils font plein de rejets que je regarde avec envie. Bonne continuation, je suis sûre que tu auras de belles récoltes et plein de conseils à nous prodiguer l'an prochain.

Annick Boidron 24/11/2020 10:02

Ah ça, c'est encourageant ! IL fait un peu plus froid par ici que dans le Brabant Wallon mais comme nous avons des hivers doux depuis quelque temps, ça pourrait le faire. Si tu en as l'occasion, est-ce que tu pourrais demander aux gens qui en cultivent dans ton jardin partagé si ils les arrosent en été et s'ils leur donnent "quelque chose à manger" ? merci pour ton commentaire et bonne journée.

Francine 23/11/2020 13:13

Bonjour Annick,

Je vous suis depuis plusieurs années et je dois dire que j'adore vos articles, simples, directs et humoristiques parfois, bref naturels comme semble l'être votre jardin. J'ai moi-même un jardin en Dordogne et je le cultive dans le même esprit, même si c'est compliqué car je ne vis pas sur place. Je pense venir visiter les Ardennes l'été prochain et je ferais volontiers un tour en Belgique si le covid nous laisse tranquille. Faites-vous visiter votre jardin à des passionnés comme moi? Si oui sur rendez-vous ou à l'occasion d'évènements? J'espère avoir de vos nouvelles et je vous remercie encore pour cette bulle de nature libre que vous nous offrez régulièrement. Bon après-midi. Francine SEMMEL +33 6 08 37 37 02

Annick Boidron 24/11/2020 10:55

re-bonjour Francine. Mon mail : annickboidron@hotmil.com et mon tel : +32479 722595

Francine 24/11/2020 10:15

Bonjour Annick,
Merci pour ce message chaleureux. J'espère que votre initiative jardins naturels ouverts pourra avoir lieu cette année. Prévenez-moi dès que vous le saurez. Vous avez mes coordonnées et il me faudra les vôtres pour organiser précisément les choses. Continuez à nous faire partager vos expériences. Belle journée et à bientôt. Francine

Annick Boidron 24/11/2020 10:07

Bonjour Francine (dites-moi si vous avez vu ma réponse sinon je vous appellerai). Tout le monde est le bienvenu dans mon jardin, il suffit d'un petit message ou d'un coup de fil avant pour vérifier qu'il y a quelqu'un a la maison. Si vous passez par ici et que vous prévenez à temps, on peut aussi s'arranger avec d'autres jardiniers du coin pour faire un petit "circuit". L'année passée, avec plusieurs autres jardiniers, nous avions prévu un week-end "jardins naturels ouverts" dans la région....mais celui-ci a été annulé pour cause de confinement ! J'espère que ça ira mieux cette année et que vous aurez l'occasion de venir jusqu'ici. A bientôt, j'espère.