Premier repiquage des poivrons et des aubergines

Publié le par Annick Boidron

Les aubergines semées en février ont développé deux vraies feuilles. et commencent à être un peu à l'étroit. La "règle" voudrait que je ne garde qu'un plant sur deux et que je coupe les autres... avec des ciseaux !

petits plans d'aubergines Slim Jim 27 mars 2016

Sacrifier des plants ? Jamais !

Mais ça, je n'y arriverai jamais ! D'autant plus que la levée n'a vraiment pas été terrible : seules neuf graines d'aubergines et cinq de poivrons ont germé. Je vais donc, cette année encore, faire comme d'habitude : diviser les petites mottes et repiquer les plans dans des godets individuels. Après tout, c'est une méthode qui m'a toujours réussi. Je l'applique aussi avec les tomates.

repiquage aubergine Slim jim. Soulever la motte

Un peu de délicatesse et tout ira bien

Mon outil : la queue d'une cuillère à soupe : elle est bien plate et a juste les dimensions idéales. Je prends bien soin de soulever la motte toute entière, sans la casser. Pour cela, il faut que substrat soit bien humide..

Motte des jeunes plants aubergine à repiquer

Choisir le bon moment

Sur la photo ci-dessus, on voit bien que les radicelles ne sont pas très développées. C'est important de séparer les jeunes plants à ce moment car leurs racines ne sont pas encore enchevêtrées et on peut les séparer facilement sans les abimer.

jeune plan d'aubergine repiqué mars 2016

La petite plante et sa motte sont déposées tout simplement dans un trou creusé au centre de leur nouveau godet. En l'enfonçant un peu plus profondément que dans son alvéole d'origine, on permet à de nouvelles racines de se former sur le morceau de tige enterré. J'avoue que je n'ai jamais pu le vérifier mais une chose est certaine : cette manoeuvre raccourcit la hauteur de la tige et rend le plant plus résistant aux maladresses de la jardinière.

Arrosage des repiquages d'aubergine 25 mars 2016

Ici, j'arrose délicatement au pied. Ce sera la dernière fois car ensuite, elles seront seulement irriguées par le bas.

Preier repiquage des poivrons hot chocolate 25 mars 2015

Repiquage pour les poivrons aussi

Ce n'était sans doute pas nécessaire de les repiquer car, sur les 8 graines de "chocolat doux" semées, seules 5 ont germé. J'ai quand même décidé de les repiquer dans des godets individuels car ils monopolisaient tout un plateau alvéolé à eux seuls et la place me manque.

Jeune plan d'aubergine repiqué le 27 mars 2016

Deux jour après le repiquage : les petites plantes se portent bien et ont déjà recommencé à grandir.

Les autres articles sur le même sujet

 
Avant Après

2016-03-22

Les petites aubergines et les poivrons commencent quand-même à grandir

A venir

2016-02-16

Semis de poivrons et d'aubergines

 

Publié dans Semis, Serre, Légumes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lotfi (Tunisie) 29/05/2019 09:43

Très joli blog ; cependant, si je puis me permettre de vous suggérer un p'tit truc ... : Lorsque vous disposez de peu de graines, je vous conseillerais d'utiliser des barquettes plastique de fromage blanc genre "petits-suisse", constituées de six petits godets, et dont vous percerez le fond avec une grosse aiguille (1,5 mm) chauffée au rouge (et que vous tiendrez avec une pince !). Remplissez-les de terreau , fumier bovin, et pouzzolane à proportions égales (si vous habitez proche de la côte, ramassez - l'hiver après les tempêtes - les algues marines échouées. Rincez-les et laissez-les à l'air libre perdre le restant de leur sel sous la pluie puis exposez-les tout l'été au soleil pour les sécher et ajoutez-les à proportions égales, au mélange pré-cité). Semez-y 2 à 3 graines par godet sous abri chauffé vers février (pour votre climat / latitude). Trois semaines après l'apparition des jeunes plants, ne conserver qu'un plant - le plus vigoureux - par godet, que vous repiquerez directement en place lorsque les températures dépassent les 20 - 23°C en plein jour. Succès garanti ! - Bien Cordialement.

Annick Boidron 29/05/2019 09:54

Bonjour Lofti et merci pour vos conseils : des conseils sont toujours les bienvenus. Depuis 2016, j'ai un peu changé ma façon de procéder, vous pouvez voir ça dans les articles plus récents mais je recherche toujours une façon plus simple de procéder. Alors merci et bon jardinage.

AMA 16/03/2019 08:27

La terre appartient au cultivateur

Annick Boidron 16/03/2019 08:41

Désolée AMA mais je ne vends rien. Et je suis bien d'accord avec vous : la terre doit appartenir à celui qui la cultive. Bon week-end

AMA 16/03/2019 08:25

J'habite au senegal,je voudrais etre votre representant