Le potager en avril

Publié le par Annick Boidron

Pour garder une trace de l'évolution du potager, j'ai décidé de lui consacrer un article au début de chaque mois. Cela m'évitera de reproduire les erreurs et me permettra de retenir ce qui a bien fonctionné. Et si ça peut utile à d'autres, c'est encore mieux !

Enfin soit. En ce début d'avril, alors que le jardin verdit et fleurit avec entrain, le potager est encore bien vide : mes futures récoltes sont à l'état de graines, ou sur les appuis de fenêtre. Mais de-ci-de-là, on distingue quand même quelques petits frémissements... Allez, on va faire un tour :

Vue générale : pas encore beaucoup de vert, mais ça commence !

Vue générale : pas encore beaucoup de vert, mais ça commence !

Première surprise : un chou crambé que je croyais décédé jaillit de terre avec vigueur.

Première surprise : un chou crambé que je croyais décédé jaillit de terre avec vigueur.

Le chou-fleur vivace "nine star" a bien passé l'hiver, je guette ses premiers bouquets.

Le chou-fleur vivace "nine star" a bien passé l'hiver, je guette ses premiers bouquets.

Et tant qu'on est dans les choux, ce kale frisé dont il ne restait plus que la tige a produit des rejets qui ne devraient pas être mauvais sautés au beurre avec du gros sel.

Et tant qu'on est dans les choux, ce kale frisé dont il ne restait plus que la tige a produit des rejets qui ne devraient pas être mauvais sautés au beurre avec du gros sel.

Le chervis, un légume ancien très rustique, s'est bien étoffé depuis l'été dernier

Le chervis, un légume ancien très rustique, s'est bien étoffé depuis l'été dernier

Pas besoin de semer le cresson de jardin : il fait ça très bien tout seul. J'en aurai tout l'été.

Pas besoin de semer le cresson de jardin : il fait ça très bien tout seul. J'en aurai tout l'été.

A l'ombre, le cerfeuil, "auto semé" également,  se développe bien. On peut en récolter toute l'année s'il jouit d'un peu d'ombre en été.

A l'ombre, le cerfeuil, "auto semé" également, se développe bien. On peut en récolter toute l'année s'il jouit d'un peu d'ombre en été.

Toujours à l'ombre, la rhubarbe commence enfin a prendre un peu d'ampleur

Toujours à l'ombre, la rhubarbe commence enfin a prendre un peu d'ampleur

Ainsi que la mâche vivace

Ainsi que la mâche vivace

Ce cardon a trois ans. Chaque année, la touffe s'élargit et je la laisse en place. Je ne le blanchis pas. J'aime le goût un peu amer de ses tiges que je récolte au fur-et-à-mesure des besoins. Il y a d'autres amateurs : celui-ci ira digérer un peu plus loin.

Ce cardon a trois ans. Chaque année, la touffe s'élargit et je la laisse en place. Je ne le blanchis pas. J'aime le goût un peu amer de ses tiges que je récolte au fur-et-à-mesure des besoins. Il y a d'autres amateurs : celui-ci ira digérer un peu plus loin.

Et ça, qu'est-ce que c'est ? C'est un légume, certainement mais je n'ai aucun souvenir de son nom. Il y en a deux comme ça dans le potager. Si quelqu'un pouvait m'aider....

Et ça, qu'est-ce que c'est ? C'est un légume, certainement mais je n'ai aucun souvenir de son nom. Il y en a deux comme ça dans le potager. Si quelqu'un pouvait m'aider....

Il y a aussi des fraisiers, des framboisiers, des groseilliers, mais ils ne sont pas vraiment spectaculaires pour le moment. J'en parlerai une autre fois.

Allez, j'y retourne ! Bonne journée

Publié dans Légumes, Potager

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Hanna 04/04/2017 23:00

Que de belles et bonnes choses. Ca donne envie de se pencher un peu plus sur les vivaces! Les fèves plantées en février, dont celles à fleurs violettes provenant de chez vous, commencent à sortir à Namur.

Annick Boidron 05/04/2017 08:03

Coucou Hanna; tu as raison, il y a beaucoup plus de légumes vivaces qu'on ne croit et ils valent la peine qu'on s'y intéresse. J'ai un livre bien fait qui en parle. Si tu veux je peux te le prêter, mon fils va souvent à Namur,je lui demanderais de te l'apporter. En même temps, est-ce que des plants de poivron et d'aubergines t'intéresseraient. j'en ai trop ! ce sont des variétés adaptées aux régions "à été court". Tes fèves sont sorties (je les commence à l'intérieur), je les repique aujourd'hui même. La tomate de namur peine un peu, je vais la rempoter pour la booster un peu. Merci pour les nouvelles.

catherine 04/04/2017 14:41

ton potager est super grand! j'ai aussi des "rectangles" et un grand rond entre les arbres fruitiers (j'ai lu que les légumes adorent les arbres..)
le mien est vide aussi , à part des laitues que je viens de repiquer et des radis qui poussent bien..
les fèves semées comme chez toi (une première ici!) vont bientôt rejoindre un carré,
il y a beaucoup de plantes que j'apprends à connaitre en lisant ton blog! chouette
bon après midi!

catherine 06/04/2017 12:27

ce WE il fera beau et nous allons en profiter pour nettoyer la mare et les plantes, je vais te faire un petit paquet cadeau, :-P!

Annick Boidron 06/04/2017 12:15

Allez, c'est parti pour le gunnera, alors. Des grandes bassines, j'ai ai plusieurs : je l'imagine déjà... Encore merci et à bientôt catherine

catherine 05/04/2017 08:31

bonjour Annick, le gunnera a besoin d'un sol très frais, voire humide, ici les pots sont à moitié dans l'eau de la petite mare..tu pourrais les mettre dans une grande bassine, en n'oubliant pas de rajouter de l'eau en cas de sécheresse? essaie, tu n'as rien à perdre? dis moi si je t'en envoie une bouture..(avec plaisir)

Annick Boidron 05/04/2017 08:07

Bonjour catherine. ce doit être sa structure, les photos de mon potager font toujours cet effet-là. Mais il n'est pas grand du tout : 7m sur 7 ! Je t'envoie des pulmonaires. POur le gunnera j'hésite encore malgré les très bons arguments de Michel et toi (voir article précédent). Est-ce qu'il lui faut un sol gorgé d'eau (comme le bord d'une mare) ? Ou bien un sol frais lui suffirait-il ? Je ne peux pas lui offrir le bord d'une mare mais j'aurais bien un coin frais. Ce serait bête de faire venir un gunnera de Bretagne sans pouvoir lui offrir de bonnes conditions de culture ! A bientôt