Que faire avec l'amarante ?

Publié le par Annick Boidron

Damien Dekarz dont vous suivez certainement la chaîne YouTube (sinon, c'est par ici), a consacré une de ses dernières vidéos à cette plante pleine de ressources. Tout le monde la connaît mais ses différents usages sont encore méconnus. A tort ! Je vous laisse regarder la vidéo en question et on se retrouve après...

Le jardin de Damien Dekarz se trouve dans le Var... région nettement plus chaude et sèche que la Belgique, personne ne dira le contraire. Mais pour une fois, en ce qui concerne l'amarante, tout ce qu'il dit pourrait être transposé chez nous : non seulement elle est belle et bonne mais en plus, elle s'adapte à tous les climats ! Deux variétés poussent dans mon potager :

Golden giant : j'ai acheté les première graines chez Semailles. Depuis, elle se ressème toute seule année après année.

Golden giant : j'ai acheté les première graines chez Semailles. Depuis, elle se ressème toute seule année après année.

"Géant Pourpre" : VRAIMENT très géante, cette amarante dépasse allègrement les deux mètres, si pas trois ! j'ai acheté ces graines l'année passée chez Solana Seeds.

"Géant Pourpre" : VRAIMENT très géante, cette amarante dépasse allègrement les deux mètres, si pas trois ! j'ai acheté ces graines l'année passée chez Solana Seeds.

Et ça se mange comment ?

Pendant des années, les amarantes de mon potager n'ont servi qu'à décorer. Il faut avouer qu'elles font ça très bien. Mais petit à petit, j'ai découvert qu'elles constituaient un très très bon légume, que l'on peut consommer de toutes sortes de façons :

On peut frire les fleurs

C'est le premier usage culinaire que j'en ai fait : j'ai appris, lors d'une visite à Ortie-Culture qu'on pouvait les passer quelques minutes à la friture puis les servir à l'apéritif...avec une petite sauce. Il est vrai que c'est très bon : croustillant, parfumé et original.

Après une ou deux minutes dans la friture à 170°, les épis deviennent rigides et croustillants. On peut en décorer un plat ou les manger à l'apéritifAprès une ou deux minutes dans la friture à 170°, les épis deviennent rigides et croustillants. On peut en décorer un plat ou les manger à l'apéritif

Après une ou deux minutes dans la friture à 170°, les épis deviennent rigides et croustillants. On peut en décorer un plat ou les manger à l'apéritif

On peut cuire les feuilles

Il est possible de récolter les plants et de les cuisiner comme les épinards quand ils mesurent une vingtaine de cm de haut. Avec la bonne habitude qu'ont les amarantes de se ressemer partout, on n'en manque pas et c'est une bonne façon d'utiliser les semis mal placés. Plus tard, quand les plantes ont grandi, on peut toujours prélever une partie des feuilles pour les préparer de la même façon, à condition d'enlever la nervure centrale. (Ci-dessous, un lien vers une recette simple et bonne).

Mais le plus intéressant chez l'amarante, ce sont ses graines

A lire les articles qui lui sont consacrés, l'amarante possède dans ses graines tout ce qui fait d'un aliment un "super-food". Bon, je suis toujours un peu sceptique : je pense qu'une alimentation naturelle et variée est bien suffisante pour nous maintenir en bonne santé. Mais pourquoi ne pas profiter de toutes ces qualités pour mettre un peu (plus) d'originalité dans nos plats ?

Plutôt que de répéter ce que l'on peut trouver partout sur les qualités nutritives de l'amarante, je vous invite à lire, par exemple, l'article ci-dessous :

Comment les récolter ces graines ?

Bien-sûr, on peut acheter des graines d’amarante dans les magasins bio. Mais c'est bien plus gai (et valorisant) de les récolter soi-même. Je m'en faisais tout un monde. A tel point que jusqu'à cette année, je me suis toujours contentée de récolter un petit sachet de graines par variété. Histoire de pouvoir en semer si elles ne s'en chargeaient pas elles-mêmes. Je dois bien avouer que, même pour une toute petite quantité, je galérais ! Et pourtant, ça va tout seul :

Première étape : récolter les épis

Quand on frotte un épi dans ses doigts et que des graines tombent, on peut récolter. J'apprécie tellement l'effet décoratif de ces plantes spectaculaires, que j'attends toujours le dernier moment... c'est à dire maintenant. Une petite partie des graines est déjà tombée au sol : elles pousseront l'année prochaine ou feront le bonheur des fourmis.

Quand les graines se détachent facilement, on peut récolter.

Quand les graines se détachent facilement, on peut récolter.

Le séchage

Ne rêvons pas : impossible de faire sécher l'amarante au soleil dans ce foutu pays pluvieux. En cette saison, les épis sont toujours plus ou moins humides. Il est donc important de les séparer de tout ce qui pourrait pourrir (feuilles et tiges) et de les faire sécher rapidement à l'intérieur et au chaud.

Bien étalés en une seule couche, au chaud sur le radiateur, les épis sèchent rapidement et n'ont pas le temps de moisir.Bien étalés en une seule couche, au chaud sur le radiateur, les épis sèchent rapidement et n'ont pas le temps de moisir.

Bien étalés en une seule couche, au chaud sur le radiateur, les épis sèchent rapidement et n'ont pas le temps de moisir.

Quant aux déchets, ils retournent au potager !

Quant aux déchets, ils retournent au potager !

Troisième étape : extraire les graines

Il faut un peu s'armer de patience : le principe consiste à faire tomber les graines en frottant les épis entre les mains. On a l'impression que ça ne s'arrêtera jamais : on frotte, on frotte et il en tombe encore et encore. C'est un peu long, il faut bien l'avouer. Mais on peut faire ça en discutant avec des amis ou en méditant (ou en regardant la télé...).

Et ça dure, et ça dure ! Et il en tombe, et il en tombe !

Et ça dure, et ça dure ! Et il en tombe, et il en tombe !

Tamiser

Ça, ça va tout seul . Une passoire de cuisine convient très bien : les graines sont très fines et passent à travers les mailles.

Les graines sont tamisées dans une assiette creuse.

Les graines sont tamisées dans une assiette creuse.

On obtient un mélange graines/balle. La balle est l'enveloppe de la graine.

Quand on secoue l'assiette, les graines (noires) tombent dans le fond et la balle surnage.

Quand on secoue l'assiette, les graines (noires) tombent dans le fond et la balle surnage.

Enlever la balle

Je pensais que ce serait difficile, mais non ! Pas du tout ! Les graines étant plus lourdes que la balle, il suffit de remuer l'assiette : les graines tombent dans le fond, la balle surnage. On souffle alors délicatement dessus, et elle s'envole ! Tant qu'il y a de la balle, on recommence ! C'est très gai et ça va vite. J'ai eu l'impression de reproduire un geste ancestral. A faire dehors, là où on a envie que des amarantes poussent l'année prochaine.
On obtient de belles graines brillantes. Ici elles sont noires : ce sont les graines de la variété " Géant pourpre". Celles de "Golden giant" sont blanc crème !

Il reste encore quelques petites "miettes". Je trouve que ce n'est pas gênant.

Il reste encore quelques petites "miettes". Je trouve que ce n'est pas gênant.

Une petite douceur à l'amarante

L'amarante peut se faire griller à la poêle : certains grains explosent comme du pop-corn. On peut alors mettre à profit leur côté croustillant pour réaliser toutes sortes de petits plats...ou des friandises :

J'ai simplement fait fondre du chocolat noir au micro-ondes, réalisé de petits cercles sur une feuille en silicone et parsemé ceux-ci de grains d'amarante sautées. Un petit tour au froid et hop ! voilà une friandise vite faite, à offrir avec une tasse de café.

Si vous passez dans le coin, n'hésitez pas à venir goûter !Si vous passez dans le coin, n'hésitez pas à venir goûter !

Si vous passez dans le coin, n'hésitez pas à venir goûter !

Et cette histoire de plante résistante à  Monsanto, c'est quoi ?

Ha, c'est bien intéressant ! Mais un peu long si on veut aller au fond des choses. Alors, ce sera pour un prochain article. Bisous à tous et bon dimanche.

Publié dans Légumes, Potager, Fleurs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

nonette 12/10/2017 15:01

c'est passionnant. j'aime beaucoup cette plante, j'en ai semé cette année, mais ma récolte a été bien maigre, j'aime l'idée de la récolte des graines, c'est un rituel qui semble apaisant. J'aime cette plante qui résiste à Monsanto... à nous de l'imiter !!

Annick Boidron 13/10/2017 17:53

ON ne sait jamais pourquoi les plantes poussent bien une année et moins bien une autre. Espérons que ta récolte sera meilleure l'année prochaine et que tu pourras passer des heures à récolter les petites graines !

mariejoclaude 10/10/2017 21:46

j'en ai une au jardin qui se resème tous les ans , c'est une variété décorative à fleurs rouge vives et retombantes , en de grandes guirlande , je ne sais si cette variété est comestible !!!
bonne nuit !

Annick Boidron 13/10/2017 18:00

Bonjour Marie-Jo-Claude... toutes les variétés d'amaranthe sont comestibles, même les sauvages. IL faut juste être sûre que ce sont bien des amaranthes.... Bonne soirée et bon week-end

Michel 09/10/2017 10:42

Superbe article intéressant, j'avais jusqu'ici dédaigné l'amarante, par ignorance et par paresse intellectuelle ! En 2018, je ne manquerai de me procurer des graines d'amarante ! Merci beaucoup !

Annick Boidron 13/10/2017 18:03

Si tu veux, je t'envoie des graines , je trouve mes deux variés très bien. Peut-être un peu trop haute quand même pour la rouge qui se couche assez facilement. PS : les limaces n'y touchent pas !

Francoise N 09/10/2017 09:23

On peut peut être les ajouter dans la pâte à pain sans les griller?
Super ce partage.

Annick Boidron 13/10/2017 18:04

Oui, il faudrait essayer mais elles sont plutôt coriaces quand elles sont non-cuites. Si tu fais un essai, tu peux me dire ce que ça a donné ? Merci et bon week-end.

catherine 08/10/2017 15:43

Alors là tu m epates encore une fois!
je ferai bien comme toi l'an prochain

Annick Boidron 20/10/2017 08:53

Bien-sûr, je t'enverrai des graines : j'en ai plus qu'il n'en faut, les graines sont très fines et légères ! J'attends que tu me dises ce qui t'intéresse avant de faire un envoi. Bonne journée

catherine 20/10/2017 06:39

alors oui si tu as trop de graines, je veux bien un petit lot pour planter ici!
je vais rechercher ce que tu as proposé, je t'en ferai part..merci! (un peu plus tard)

Annick Boidron 13/10/2017 18:06

Ah Catherine, comment vas-tu ? J'imagine bien des amaranthes dans ton potager rond. SI tu veux, je t'enverrai des graines avec les autres que je n'ai promises...mais j'ai oublié lesquelles. Peux-tu m'aider ? UN tout bon week-end