Les jardins de Valloires : quand Halloween vient (presque) tout gâcher

Publié le par Annick Boidron

Nous étions venus, alléchés par la "fête de la citrouille et des saveurs anciennes" et nous sommes tombés en plein Halloween, version bricolage vite-fait. Entre les squelettes en plastique et les épouvantails, nous avons eu bien du mal à apprécier ce jardin classique réalisé par Gilles Clément.

On ne peut pas dire que le cadre, pourtant extraordinaire, soit mis en valeur par la "déco" d'Halloween..
On ne peut pas dire que le cadre, pourtant extraordinaire, soit mis en valeur par la "déco" d'Halloween..

On ne peut pas dire que le cadre, pourtant extraordinaire, soit mis en valeur par la "déco" d'Halloween..

Mais quel dommage ! Car c'est un très beau jardin. Pas vraiment mon style mais parfait en son genre : tiré à quatre épingles, il est composé d'un jardin dit "à la française", assez vaste et de différents espaces un peu moins géométriques, qualifiés de "jardins anglais".

Exemple de classicisme parfaitement maîtrisé, la roseraie, composée de petits carrés, avait encore belle allure en cette fin du mois d'octobre. Les rosiers, organisés en fonction de la couleur de leurs fleurs, sont accompagnés de vivaces. Je préfère les roseraies de style plus 'paysager" mais il faut avouer que celle-ci s'harmonise parfaitement avec l'abbaye de Valloires, en arrière-plan.

Je me serais bien passée des gloriettes blanches qui gâchent le décor mais si on en fait abstraction, c'est un plaisir de contempler la roseraie.
Je me serais bien passée des gloriettes blanches qui gâchent le décor mais si on en fait abstraction, c'est un plaisir de contempler la roseraie.

Je me serais bien passée des gloriettes blanches qui gâchent le décor mais si on en fait abstraction, c'est un plaisir de contempler la roseraie.

Par contre je n'ai pas du tout aimé les touffes de chrysanthèmes et de pensées tout juste sortis de la pépinière (ou de la jardinerie !). Bien sûr, ils ajoutent de la couleur mais ce genre de plantation temporaire est tellement artificiel ! 

On aime ou on n'aime pas. Moi, je n'aime pas.On aime ou on n'aime pas. Moi, je n'aime pas.

On aime ou on n'aime pas. Moi, je n'aime pas.

Je ne vous ai encore parlé que du jardin "du bas", dans le prolongement de l'abbaye. Sur la colline qui le borde, Gilles Clément a conçu d'autres jardins auxquels on accède en traversant une longue allée de cerisiers. Lorsqu'ils sont en fleurs, le spectacle doit être époustouflant.

Même quand les cerisiers ne sont pas en fleur, l'endroit reste assez spectaculaire.

Même quand les cerisiers ne sont pas en fleur, l'endroit reste assez spectaculaire.

On arrive d'abord dans le jardin des îles : Chaque "île" est constituée d'un bosquet d'arbres et d'arbustes regroupés en fonction d'une caractéristique : couleur des feuillages, écorces remarquables, etc...

Il s'agit de la collection de Jean-Louis Cousin. Il était pépiniériste et cherchait un endroit où présenter sa collection. C'est de ce don qu'est née la création des jardins par Gilles Clément.

Les jardins de Valloires : quand Halloween vient (presque) tout gâcherLes jardins de Valloires : quand Halloween vient (presque) tout gâcher
Les jardins de Valloires : quand Halloween vient (presque) tout gâcher

Comme le reste du jardin, ces "îles" sont réalisées et entretenues avec beaucoup de savoir-faire. Mais pour moi, c'est trop parfait : les couvre-sol, omniprésents, ne laissent place à aucune herbe folle, les allées larges et impeccablement tondues, enlèvent tout mystère à la promenade et le côté "collection" est bien trop formel à mon goût. Cependant, la diversité des plantes présentées est très intéressante.

Les jardins de Valloires : quand Halloween vient (presque) tout gâcherLes jardins de Valloires : quand Halloween vient (presque) tout gâcher
Les jardins de Valloires : quand Halloween vient (presque) tout gâcher

Après les "îles", on peut se promener dans différents espaces, tels que cette prairie fleurie savamment mise en scène.

Les jardins de Valloires : quand Halloween vient (presque) tout gâcher

J'ai beaucoup aimé le jardin des cinq sens, où l'on peut toucher, sentir et même goûter les plantes, tout en appréciant le spectacle des jardins. Pour le sens de l'ouïe, j'imagine que ce sont les oiseaux qui s'en chargent... ou le vent dans les graminées.

Les jardins de Valloires : quand Halloween vient (presque) tout gâcher

La partie la plus récente constitue un hommage végétal à Jean-Baptiste Lamarck, originaire de la région. On reparle pas mal de lui et de ses théories, ces temps-ci. C'est plutôt intéressant : d'une terrasse à l'autre, on parcourt le chemin de l'évolution en partant des premiers végétaux apparus sur terre (ou presque...) jusqu'aux plus "évolués".

Les jardins de Valloires : quand Halloween vient (presque) tout gâcherLes jardins de Valloires : quand Halloween vient (presque) tout gâcher
Les jardins de Valloires : quand Halloween vient (presque) tout gâcherLes jardins de Valloires : quand Halloween vient (presque) tout gâcher
Les jardins de Valloires : quand Halloween vient (presque) tout gâcherLes jardins de Valloires : quand Halloween vient (presque) tout gâcher

Il aurait fallu avoir un peu de temps pour approfondir tout cela mais, justement, le temps s'est gâté. Remarquez la subtile transition : une œuvre d'art évoquant les nuages nous rappelle que Lamarck ne s'intéressait pas seulement à l'évolution mais aussi à la météorologie. C'est d'ailleurs lui qui a donné un nom aux différentes sortes de nuages (j'ai appris ça là-bas !).

La "chambre des nuages". Cumulonimbus ou strato-cumulus ?

La "chambre des nuages". Cumulonimbus ou strato-cumulus ?

Et c'est donc sous la pluie que nous avons traversé le jardin du marais... devenu un peu oppressant.

Les jardins de Valloires : quand Halloween vient (presque) tout gâcher
Les jardins de Valloires : quand Halloween vient (presque) tout gâcher

Bien qu'il ne m'ait pas transportée d'enthousiasme, j'ai tout de même pris beaucoup de plaisir à découvrir ce jardin. C'est une visite que je conseillerais à tous ceux qui s'intéressent aux jardins et à l'histoire. La visite de l'Abbaye, juste à côté, est passionnante. J'y retournerai volontiers à une autre saison et surtout, SURTOUT, quand ce ne sera pas Halloween !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Florence de Jardinsmerveilleux 14/11/2018 17:47

Effectivement Annick, le thème d'Halloween n'apporte rien d'esthétique à ce jardin dont une amie m'a tellement parlé en bien et qui figure dans ma wish list... J'ai bien noté de ne pas m'y rendre aux vacances de Toussaint ;)

Annick Boidron 17/11/2018 09:10

C'est une affaire de goût, bien-sûr ! SI j'en ai l'occasion j'irai le revisiter pour ne pas rester sur cete mauvaise impression d'Halloween.

Maia 12/11/2018 16:22

Bonjour,
Merci pour ce blog ! Je l'ai découvert il y a peu de temps et jaime beaucoup la facon sincère dont tu décris tes visites. On autre de mes rubriques préférées est la partie "expérimentation" que ce soit de légumes hors du commun, de semis ou d'essaie de bouturage.

Annick Boidron 13/11/2018 10:46

Bonjour Maia et merci pour le commentaire,
Je me rends compte que je n'ai plus rien raconté sur les tests et les "expérimentations" (très modestes, mais j'aime bien) que je fais au jardin. Le problème c'est qu'il y a souvent un grand laps de temps entre mes essais et leurs résultats. J'aimerais pouvoir présenter l'essai et le résultat dans le même article, il me semble que ce serait plus intéressant mais pour cela il faut s'y prendre un peu à l'avance ... et être organisée, ce qui n'est pas vraiment mon cas ! Mais j'ai quand même quelques petits "tests" en cours. Bonne journée

Michel3280 11/11/2018 08:34

Nous ne sommes pas allés à Valloires cette année. Le printemps prochain nous y verra certainement avec un reepas au resto unique dans son genre..."La table du jardinier" . C'est vrai que l'introduction de la mode Halloween peut surprendre...
Merci pour cet article qui me rappelle à mes devoirs...Nous l'avons découvert dès son ouverture.
Bonne semaine

Nathalie de Brest 09/11/2018 15:35

Bonjour Annick, ta plume était plus légère pour la visite de Saint Valery, ici on te sent beaucoup plus contrainte. Sans doute que l'automne n'est pas la meilleure période pour visiter ce parc mais il doit avoir un certain charme au printemps. L'évolution des plantes à travers les âges doit être intéressante mais je dois dire que la "chambre des nuages" manque cruellement de poésie mais bien sûr ici, on est plus dans l'information! Ah oui, cette exposition de squelettes est pathétique, dire qu'on arrive à la période où l'on pend le père-noël aux fenêtres des maisons ;-) Bonne soirée!

sacchi62 09/11/2018 09:28

Merci pour ce formidable reportage ! J'ai visité ce jardin il y a au moins 20 ans, il semble avoir beaucoup changé d'après ta description. C'est là que, dans les espaces d'aspect naturel (un peu éloignés des carrés proches de l'abbaye), la découverte de rosiers mélangés avec diverses autres plantes, m'avait donné le déclic pour commencer à intégrer les rosiers dans mon jardin ! J'ai encore la liste de mes notes de l'époque...

Claudine 09/11/2018 09:19

Oh, dommage que tu n'aies pas aimé ce jardin… Je l'avais beaucoup apprécié lors de ma visite il y a déjà quelques temps maintenant. Il m'a même permis d'identifier des rosiers auparavant inconnus dans mon jardin. J'y suis allée l'été et je m'étais dit la même chose que toi, que cette allée de cerisiers doit être splendide au printemps. Il y a des specimens qui valent le détour. Pour ma part, j'avais beaucoup aimé le massif aux feuillages panachés, et j'avais été surprise qu'il existait des chênes panachés ! J'ai prévu de faire un article sur ma visite… il faudrait que je m'y mette ;-)
Belle fin de semaine

John 09/11/2018 08:32

Beurk, je n'aime pas du tout ce jardin même si tes photos sont bien prise.

Agnès - Esprit Laïta 09/11/2018 07:21

Il a l'air très beau ce jardin. Ton article nous offre une jolie promenade. Pour les chrysanthèmes, je suis d'accord avec toi. quand ils sont tout neufs, en boule, je les préfère en pots. En fin de floraison, je les plante et l'année suivante, parfois, ils s'intègrent naturellement au jardin.

nanie 09/11/2018 05:31

j'ai apprécié la visite malgré cette fête d'holloween !!
un beau jardin et une belle roserai
j'aime tes photos et tes explications

Annick Boidron 13/11/2018 10:00

Il y a effectivement de belles choses, qui valent le coup d’œil dans ce jardin, surtout quand on aime les jardins un peu "formels". Bonne journée à toi, Nanie.