Le jardin du Bouillon Blanc à Sensenruth

Publié le par Annick Boidron

C'est un jardin tout près de chez moi. J'y vais souvent et que je le connais bien. C'est aussi un de mes jardins préférés, ça tombe bien ! Ce week-end des 22 et 23 juin, comme tous les ans à la même époque, il ouvre ses portes. Je ne manquerais ça pour rien au monde ! Je vous montre un peu plus bas quelques photos prises l'année passée. Peut-être que ça vous donnera envie de venir faire un tour du côté de Bouillon...

Le jardin du Bouillon Blanc à Sensenruth

Et c'est parti pour la visite...

Le jardin qui entoure la maison est le plus ancien. Ça veut pas dire qu'il est figé : il évolue au fil des ans. Voici quelques scènes mais dites-vous bien que c'est comme ça tout autour de la grande pelouse qui serpente entre les massifs. Il y a de quoi y passer pas mal de temps, surtout si on a le plaisir de tomber sur Hugues : il n'est pas avare d'informations et quand il parle "plantes", il est intarissable.

Le jardin du Bouillon Blanc à Sensenruth
Le jardin du Bouillon Blanc à Sensenruth
Le jardin du Bouillon Blanc à Sensenruth
Le jardin du Bouillon Blanc à Sensenruth

L'amateur qui découvre ce premier jardin est confronté à un choix cornélien : détailler toutes les plantations ou s'enfoncer dans un des petits chemins qui conduisent on ne sait où. Je vais vous donner un conseil : prenez votre temps et explorez-les tous.

Le jardin du Bouillon Blanc à Sensenruth
Le jardin du Bouillon Blanc à Sensenruth
Le jardin du Bouillon Blanc à Sensenruth

Je ne vous emmenerai pas partout : il faut conserver une part de mystère... Mais voici tout de même un petit aperçu de mes coins favoris :

Un petit chemin tracé dans l'herbe conduit vers une belle ouverture sur le paysage. Il fait bon s'y reposer en se laissant bercer par le chant des oiseaux.
Un petit chemin tracé dans l'herbe conduit vers une belle ouverture sur le paysage. Il fait bon s'y reposer en se laissant bercer par le chant des oiseaux.

Un petit chemin tracé dans l'herbe conduit vers une belle ouverture sur le paysage. Il fait bon s'y reposer en se laissant bercer par le chant des oiseaux.

Au détour d'une haie, on découvre la petite maison conrtuite en matériaux de récupération... elle abrite peut-être des lutins et des fées.

Au détour d'une haie, on découvre la petite maison conrtuite en matériaux de récupération... elle abrite peut-être des lutins et des fées.

Le toit végétalisé de la cabane et les prairies sauvages sont fréquentés par de drôles d'oiseaux.
Le toit végétalisé de la cabane et les prairies sauvages sont fréquentés par de drôles d'oiseaux.

Le toit végétalisé de la cabane et les prairies sauvages sont fréquentés par de drôles d'oiseaux.

Il y a aussi un grand jardin d'ombre, le potager surélevé de Bernadette et encore bien d'autres choses.

Enfin, tout au fond, l'ancien "terrain de foot" des enfants est devenu un potager un peu particulier. C'est un petit bijou. Il est composé de grands carrés TRÈS soignés entourés de bordures en schiste. Quelques chefs renommés de la région s'y approvisionnent en légumes rares et en fleurs comestibles. Le style est beaucoup plus rectiligne, ce qui n'est pas trop mon genre. Pourtant, je trouve ça magnifique !

Qu'en dites-vous ?
Qu'en dites-vous ?
Qu'en dites-vous ?
Qu'en dites-vous ?

Qu'en dites-vous ?

Ces journées "portes-ouvertes" sont bien plus que la visite d'un magnifique jardin. Chose très importante :  il est possible de manger à midi. Croyez-moi, c'est du bon (et tout à fait abordable, niveau prix) !

Vincent Brichart, (page facebook), dont j'adore les nichoirs  en céramique sera présent ainsi que  d'autres artistes et artisans.

Et puis, si vous venez, faites-moi signe, ce sera l'occasion de se rencontrer autour d'une bonne bière locale. Alors, à bientôt ?

Publié dans Visites de jardins

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article