De Hessenhof aux Pays-Bas : le paradis des amateurs de vivaces

Publié le par Annick Boidron

J'en rêvais depuis des mois. Mais tout de même, une petite voix tout au fond de ma conscience me disait que faire presque 700 kilomètres aller-retour "rien que" pour visiter une pépinière, ce n'était pas très raisonnable. J'ai résisté longtemps mais quand Pascale, avec son enthousiasme habituel, m'a proposé de l'accompagner jusque-là en compagnie de quelques autres amies "dingues de plantes", j'ai dit oui sans réfléchir.

Il ne faut pas abuser mais parfois, c'est bien aussi de ne pas trop réfléchir.

Ici, vous ne voyez qu'une partie de la pépinière.

Ici, vous ne voyez qu'une partie de la pépinière.

D'après le site de la pépinière, 5000 variétés de vivaces, graminées et fougères sont cultivées sur place... Toutes ne sont pas mises en vente et le choix, si j'ai bien compris, change régulièrement. Il faut donc arriver au bon moment... avant que les plantes les plus convoitées n'aient disparu. Marie-Noëlle était au taquet.

De Hessenhof aux Pays-Bas : le paradis des amateurs de vivaces

Pourquoi aller aussi loin ? Il y a tout de même des pépinières plus près que ça, non ? Oui, mais celle-ci n'est pas une pépinière comme les autres. Il y a d'abord le cadre : on se promène entre les différentes sections en empruntant des passages qui sont autant de jardins différents. Cela permet d'observer les plantes dans le milieu qui leur convient et... de faire des découvertes.

Jardin sec... pas vraiment de circonstance cette année, mais il faut être prévoyant !

Jardin sec... pas vraiment de circonstance cette année, mais il faut être prévoyant !

Bordure dans le style des "mixed borders" anglaises.

Bordure dans le style des "mixed borders" anglaises.

Accumulation de pots

Accumulation de pots

Jardin méditerranéen.

Jardin méditerranéen.

Bon, vous avez compris le principe : il y a aussi un sous-bois, une mare, enfin toutes sortes de jardins magnifiquement plantés et entretenus.

Tout est produit sur place dans un terreau "maison" confectionné à partir des feuilles mortes récoltées par la commune de Ede (merci Pascale pour l'info).

On sent une réelle volonté de ne présenter que des plantes solides, bien adaptées au climat et à un stade de développement idéal pour leur installation dans notre jardin.

Persicaria campanulata : une des plantes que j'ai achetées. Celle-ci a été collectée au Sikkim et elle a des fleurs rose vif.

Persicaria campanulata : une des plantes que j'ai achetées. Celle-ci a été collectée au Sikkim et elle a des fleurs rose vif.

L'ambiance est très détendue : tout le monde a le sourire jusqu'aux oreilles, c'est frappant ! Il y a une zone "pique-nique" où on peut prendre une tasse de café ou une boisson fraîche... ce qui permet de se consacrer à sa passion (son vice ?) pendant toute une journée.
 

De Hessenhof aux Pays-Bas : le paradis des amateurs de vivaces

Derrière ce côté "Cool Raoul", se cache une organisation très bien pensée et pratique.

Les plantes sont présentées dans des zones distinctes en fonction de leurs préférences : plantes de soleil, d'ombre, pour jardin de graviers, etc...

C'est un peu comme s'il y avait plusieurs pépinières : chaque zone correspond à environnement donné (ombre, sol sec, etc...)
C'est un peu comme s'il y avait plusieurs pépinières : chaque zone correspond à environnement donné (ombre, sol sec, etc...)

C'est un peu comme s'il y avait plusieurs pépinières : chaque zone correspond à environnement donné (ombre, sol sec, etc...)

Avant la visite, on peut faire son choix sur le site. Les descriptions des plantes sont en Néerlandais, ce qui complique un peu les choses pour ceux qui, comme moi, ne maîtrisent pas la langue. Mais grâce à Google translate et avec un peu d'intuition, on arrive à établir sa petite liste de plantes. 

Astuce très pratique : il est possible d'imprimer sa liste en fonction de la position de chaque plante dans la pépinière. Il suffit ensuite de suivre l'itinéraire pour trouver facilement les variétés choisies.

Une partie de ma liste

Une partie de ma liste

Chaque section porte une lettre qui permet de s'y retrouver.Chaque section porte une lettre qui permet de s'y retrouver.

Chaque section porte une lettre qui permet de s'y retrouver.

Bien-sûr, on peut aussi travailler "à l'ancienne" en se baladant dans les allées et en se laissant tenter par l'apparence des plantes. J'ai fait un peu les deux.

On pourrait aussi, ce serait même une bonne idée, commencer la visite par un tour dans le jardin de "pieds-mères" : une autre partie de la pépinière qui fait baver. Une infinité de plantes y poussent "en rangs d'oignons" et toutes sont étiquetées. Le résultat est magnifique.

Nous ne sommes qu'à 50 km de Humelo où habite Piet Oudolft : ça se sent dans la démarche et dans le choix des plantes.
Nous ne sommes qu'à 50 km de Humelo où habite Piet Oudolft : ça se sent dans la démarche et dans le choix des plantes.
Nous ne sommes qu'à 50 km de Humelo où habite Piet Oudolft : ça se sent dans la démarche et dans le choix des plantes.
Nous ne sommes qu'à 50 km de Humelo où habite Piet Oudolft : ça se sent dans la démarche et dans le choix des plantes.

Nous ne sommes qu'à 50 km de Humelo où habite Piet Oudolft : ça se sent dans la démarche et dans le choix des plantes.

Les tentations sont nombreuses mais, heureusement, les plantes sont proposées à des prix très raisonnables. Il est vrai que ce serait bête de revenir avec juste un petit pot ou deux, n'est-ce pas ?

De Hessenhof aux Pays-Bas : le paradis des amateurs de vivaces

Et voilà ! Sur ce je vous quitte sur l'expression favorite de Pascale (que je remercie encore mille fois pour son accueil) :

De Hessenhof aux Pays-Bas : le paradis des amateurs de vivaces

A bientôt.

Mise à jour

Si vous avez lu les commentaires ci-dessous, vous avez probablement vu le message de Luc Noël : l'émission "jardins et Loisirs" a consacré un reportage à de Hessenhoff en 2016. C'est un reportage de grande qualité, je vous conseille vraiment de le regarder... à moins que vous n'ayez peur d'être trop tenté. Pour plus de facilité, voici le lien ci-dessous :

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Maïa 03/09/2021 08:13

Ça fait terriblement rêver ! Merci pour cette jolie visite.

Marie-Noëlle Macquet 28/08/2021 13:23

Mmmm ! C'est bon de repartir là-bas, le temps de ton beau reportage ! C'est la troisième fois que j'y allais et vraiment, je ne m'en lasse pas ???????????? Quelle belle journée en bonne compagnie ! Je vois que quelques articles bien intéressants m'attendent encore sur ton blog. Je m'en vais sur tes pas découvrir les 7 vallées Ternoise ! Bon weekend !

Rahir Pascale 27/08/2021 15:53

Qu'on a eu bon ! Hi hi hi. Je viens de rentrer de vacances et ton article est super à la hauteur de l'endroit visité. C'est vrai que c'est loin mais ça vaut vraiment la peine. Bisous

Annick Boidron 27/08/2021 20:48

Je ne te demande pas si tu as passé de bonnes vacances : je suis certaine que vous avez eu bon. Oui, c'était vraiment chouette... pour l'endroit visité et pour les copines. A refaire !

Fatima 26/08/2021 07:47

Merci pour ce chouette reportage ! Encore un paradis pour les jardiniers ! Bonne jounrée Annick

Annick Boidron 27/08/2021 20:46

Bonne journée à toi aussi Fatima. Enfin, bonne soirée, vu l'heure à laquelle je réponds.

Pascale Genies 25/08/2021 14:14

Ca fait carrement baver...

Annick Boidron 27/08/2021 20:45

Oui, c'est tout à fait ça. Pour en rajouter une couche, la région est intéressante et une visite à de Hessenhof peut être un bon prétexte pour découvrir les Pays-Bas.

anne 25/08/2021 13:40

comme ton reportage donne envie ! je ne sais si en France il existe une pépinière de cette qualité.
est ce qu'ils envoient des plantes par la poste ?

Annick Boidron 25/08/2021 13:56

Bonjour Anne, non, ils n'envoie pas de plantes par la poste. Je ne connais pas de pépinières comme cela en France, mais ça ne veut pas dire que ça n'existe pas. Le Jardin Plume en Normandie a aussi une jolie pépinière avec des plantes un peu du même style, mais elle est beaucoup plus petite.

Luc Noël 25/08/2021 12:58

Merci Annick pour ce reportage qui ne peut qu'inciter à aller découvrir cette pépinière de référence.

Pour en voir d'autres facettes, voici le lien qui permet de visionner le reportage que l'émission Jardins & loisirs a réalisé sur place il y a quelques années.

https://www.rtbf.be/auvio/detail_la-pepiniere-de-hessenhof-aux-pays-bas?id=2098811

Luc Noël

Annick Boidron 25/08/2021 14:06

Quel beau reportage ! ça donne envie d'y retourner.

Annick Boidron 25/08/2021 13:53

Merci Luc, Justement Pascale m'a parlé de cette émission et elle m'a dit que c'était par ce biais qu'elle avait découvert de Hessenhof. Je n'avais pas trouvé l'émission mais maintenant, je vais la regarder tout de suite.
Bonne journée