Trois jours dans les 7 vallées Ternois, jour 2 : Mela Rosa

Publié le par Annick Boidron

Vous allez me prendre pour une idiote : je viens de réaliser que le "Nord-Pas-de-Calais", c'était l'addition du Nord et du Pas-de-Calais et non le Nord du Pas-de-Calais. Vous suivez ? Voilà pourquoi j'ai changé mon titre : nous étions bien dans le Nord-Pas-de-Calais, mais dans une région spécifique appelée Sept vallées Ternois. C'est ici :

Carte et lien vers le site touristique des 7 vallées ternoise
Cliquez sur la carte pour visiter le site "Sept vallées Ternois, tourisme".

Ceci étant dit, je continue à raconter un peu ce que nous avons fait et vu. Je passe sur le site de la bataille d'Azincourt : nous sommes dans un blog de jardinage, pas d'histoire. Mais enfin, je signale tout de même que le musée est hyper-intéressant : on ne voit pas le temps passer !

Après le musée, on peut faire un circuit autour du champ de bataille.

Après le musée, on peut faire un circuit autour du champ de bataille.

La pépinière Mela Rosa

A partir de maintenant, je ne vous parlerai plus que de plantes, avec la visite, cet après-midi-là de deux endroits remarquables : la pépinière Mela Rosa et le Jardin des Lianes dont je vous parlerai demain (sinon, ce serait trop long !).

Joli, n'est-ce pas, ce rosier grimpant dès l'entrée ? Est-ce lui que j'ai acheté ?

Joli, n'est-ce pas, ce rosier grimpant dès l'entrée ? Est-ce lui que j'ai acheté ?

Après les roses, c'est la propriétaire nous accueille. Avec le sourire : ça semble être la règle dans la région (tant mieux !). Pouvons-nous visiter le jardin ? Oui, mais soyez indulgents : il a beaucoup souffert des dernières pluies.

Ah bon ? il est pourtant bien pimpant, ce jardin. On le traverse pour accéder à la pépinière où Jean Lin Lebrun crée, greffe et expose ses rosiers.

Je dois vous avouer une chose : j'étais si occupée à faire mon choix que je n'ai pas pensé à prendre des photos de la pépinière. En revanche, j'en ai pris quelques-unes du jardin :

Trois jours dans les 7 vallées Ternois, jour 2 : Mela Rosa
Trois jours dans les 7 vallées Ternois, jour 2 : Mela Rosa
Trois jours dans les 7 vallées Ternois, jour 2 : Mela Rosa
Trois jours dans les 7 vallées Ternois, jour 2 : Mela Rosa
Trois jours dans les 7 vallées Ternois, jour 2 : Mela Rosa
Trois jours dans les 7 vallées Ternois, jour 2 : Mela Rosa
Trois jours dans les 7 vallées Ternois, jour 2 : Mela Rosa

Il est beau n'est-ce pas, ce jardin ? Je sais bien que c'est d'une banalité désespérante de dire ça, mais tout de même : les rosiers c'est romantique à crever.

Je rêve d'un jardin comme ça, mais je dois encore faire des progrès dans la culture des rosiers. J'ai su rester raisonnable : j'ai choisi les trois plus beaux !

Mes trois "coups de coeurs"

Mes trois "coups de coeurs"

A gauche, un rosier grimpant aux teintes très lumineuses. C'est Jean Marie Pelt.

Jean Marie Pelt

Jean Marie Pelt

Au centre : voici le rosier qui m'avait "tapé dans l’œil" à Conchy-sur-Canche le jour précédent. Madame Lebrun l'a tout de suite reconnu quand je lui ai montré la photo. C'est une de leurs obtentions qui a été créée pour les "villages patrimoines" de la région.

Il s'appelle Patrimonia. C'est facile à retenir !

Patrimonia

Patrimonia

Quant au troisième, le jaune clair, je crois qu'il s'agit de Leverkusen... mais je n'en suis pas sûre : l'étiquette s'est égarée au cours du voyage. J'ai envoyé un mail chez Mela Rosa, on ne sait jamais... mais ils ont peut-être autre chose à faire que de renseigner les clientes tête-en-l'air !

(Peut-être) Leverkusen

(Peut-être) Leverkusen

Ces trois rosiers pètent la forme : les grands pots, le paillage et le feuillage impeccable montrent à quel point Jean Lin Lebrun et son épouse Monique prennent soin des plantes qu'ils vendent.

Nous avons quitté la pépinière en ayant un peu l'impression d'emmener les enfants de la maison en vacances... avec toutes les recommandations d'usage : sortir les pots pour la nuit, ne pas trop enterrer la motte, bien arroser au début puis diminuer les arrosages progressivement, ne pas mettre de "nourriture" dans le trou de plantation mais apporter du compost en surface. Rassurez-vous, Madame Lebrun, nous allons bien les dorloter, vos rosiers ! Et merci pour les conseils.

Ce mini-reportage vous aura sans doute laissé sur votre faim mais vous pouvez vous consoler en visitant le très beau site de la pépinière :

A demain pour la suite de nos aventures dans les sept vallées.

Publié dans Visites de jardins, Fleurs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

catherine 24/07/2021 22:41

je l'ai ce rosier Jean Marie Pelt (originaire de Metz, comme moi et prof de botanique entre autre, il a écrit de nombreux livres très intéressants) et tu ne seras pas déçue (c'est un grimpant, attention!) tu peux le voir sur mon IG il y a quelques jours. J'ai plusieurs rosiers de chez eux, dont Louise Dupin, une beauté à l'état pur! et d'autres tout aussi beaux.
Grand plaisir avec tes nouveaux rosiers!
bises du soir

ivette 22/07/2021 16:35

très belle destination!

Annick Boidron 22/07/2021 20:42

Oui, c'est vrai, c'est une chouette région, très accueillante et pas bien loin de chez nous.

Nanimo 22/07/2021 09:36

Passionnantes ces visites !

Annick Boidron 22/07/2021 11:34

Merci Nanimo

Blondin 22/07/2021 00:51

Bonjour,
Oui effectivement le Nord Pas deCalais est une région composée de2 départements.
Etl les 7 vallées se situent dans le P de C.

Joli reportage , va falloir que j’y aille.

Annick Boidron 22/07/2021 11:33

Ah oui, si vous en avez l'occasion, c'est une région très jolie, loin des grands centres touristiques et pour les amateurs de plantes... c'est un peu le paradis. Nous y retournerons.